Cécilia Berder, une Bretonne en route vers les Jeux Olympiques d’escrime ? [Interview]

A LA UNE

Du 22 au 24 novembre, Orléans accueille une étape de Coupe du Monde de sabre dames. Qualificative pour les JO 2020, cette étape sur la route de Tokyo est organisée par le Cercle d’Escrime Orléanais, et une sabreuse de Bretagne y participe, en la personne de Cécilia Berder, qui compte bien saisir sa chance pour se qualifier pour les Jeux Olympiques.

Cécilia Berder a 29 ans et est n°6 mondiale. Originaire de Morlaix, Cécilia est licenciée au CE Orléans. Elle est également journaliste et a notamment animée la chronique « L’âme olympique » sur France Info. Côté sportif, Cécilia a aussi de belles lignes à son palmarès :

  • championne du monde par équipe (avec Manon Brunet) en 2018 à Wuxi (Chine),
  •  vice-championne du monde par équipe (avec Manon Brunet) en 2019 à Budapest (Hongrie),
  •  3 fois championne de France en individuel (2008, 2013 & 2014),
  •  2 fois championne de France par équipe (2010 & 2014).

Nous l’avons interrogée à la veille de la compétition.

Budapest, 23 July 2019
World Championships Foil Men and Sabre Women
day 9
In photo: FRANCE vs KOREA
Photo by #BizziTeam

Breizh-info.com : Parlez-nous de votre compétition à venir, ce week-end ?

Cécilia Berder : La compétition est très importante car en France pour la seule fois de la saison. Et en plus à Orléans, mon club. C’est une des plus belles compétitions de l’année, sélective par ailleurs pour les Jeux Olympiques, ce qui la rend encore plus belle et attrayante.

Breizh-info.com : Comment parvenez-vous à concilier escrime de haut niveau et vie professionnelle ? 

Cécilia Berder : Il faut de l’organisation et de la logistique. De l’anticipation quand on sait qu’on part trois semaines à l’étranger. J’ai la chance de travailler chez France Info qui a compris l’enjeu de ma carrière sportive et qui m’accompagne. Le cumul des deux apporte beaucoup de positif. Lorsqu’on se fatigue en compétition parfois, on peut rebasculer sur quelque chose un peu plus frais, aller chercher d’autres énergies, c’est aujourd’hui indispensable.

Breizh-info.com : Quels sont vos objectifs sur les prochaines années ? Quelles sont les nations qui, selon vous, ont le plus de potentiel en escrime pour les années à venir ?

Cécilia Berder : L’objectif niveau sportif pour les prochaines années est de continuer à éveiller ma curiosité dans mon sport, à évoluer, à trouver de nouvelles astuces dans mon sport, dans ma discipline, et réussir en compétition. Après j’ai du mal à voir plus loin que le bout de mon nez. Je m’arrête à ce week-end.

Pour les nations fortes, il y en a beaucoup. Le gâteau se partage avec les Japonaises en Asie (qui accueillent les prochains JO), les Chinoises et Coréennes idem. Les pays de l’Est en Europe (Russie, Ukraine, Hongrie), avec précision et rigueur. Les Espagnols et les Italiens sont très forts également. On peut penser aussi au continent américain et aux Américaines notamment, qui ont une faculté à se battre sur chaque touche. Si vous mélangez tout cela, vous avez un super tireur.

Propos recueillis par YV

Crédit photos : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

« Vivre ensemble » à Brest. Des policiers attaqués dans le quartier de Kérédern

La police n'effraie plus les voyous. A Brest, des policiers ont été attaqués, dimanche, en pleine journée, dans le...

Marsault, l’encre et le bazooka

Marsault, dessinateur humoristique et auteur de bande dessinée à succès, est l'invité de Livre Noir. Rare dans les médias,...

Articles liés