Quand Jordan Bardella mouche sévèrement Nicolas Demorand [Vidéo]

A LA UNE

Invité sur France Inter ce lundi 13 janvier, Jordan Bardella, vice-président du Rassemblement national a sèchement recadré l’animateur qui le reprenait sur sa légitimité pour critiquer Emmanuel Macron.

« Mais Jordan Bardella, qui êtes-vous pour dire qui est de France et qui n’est pas de France ? Quelle est votre légitimité ? » tente le journaliste, à la légitimité pour le coup très discutable sur une radio du service public. Le député européen ne s’est alors pas démonté, répliquant : « Ma légitimité, je la tiens des urnes cher Monsieur. Je la tiens des cinq millions de Français qui ont voté pour le Rassemblement national. C’est ma légitimité pour m’exprimer et exprimer mes désaccords politiques »

Une nouvelle fois, France Inter, radio du service public dont les animateurs sont payés avec l’argent du contribuable, a offert un grand moment de manquement à la neutralité politique.

« Et contrairement à beaucoup d’analystes, notre légitimité, nous la tenons des urnes. » conclut Jordan Bardella. Pim. Pam. Poum.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Aux Etats-Unis, un grand réseau d’hôpitaux catholiques traitait prioritairement les non-Blancs quelles que soient les comorbidités des Blancs

L’un des plus grands systèmes hospitaliers des États-Unis donnait plus de poids à la race qu’au diabète, à l’obésité,...

Rugby. Le RC Vannes s’impose à Grenoble (10-25) et renverse sa saison

C'est une victoire qui pourrait tout changer pour le RC Vannes cette saison en Pro D2. Une victoire à...

Articles liés