Breizh-info révélait lundi matin l’agression sexuelle dont a été victime une jeune femme, mineure, quelques jours avant Noël, à côté d’une discothèque de Rédéné, dans le Pays de Quimperlé. Les autorités viennent enfin (3 semaines après les faits, et sans doute uniquement du fait des révélations que nous avons faites lundi matin) de communiquer sur l’affaire , comme quoi, la presse alternative a une utilité majeure.

Un migrant pakistanais naturalisé français

Une agression sexuelle pour laquelle un suspect, un migrant pakistanais naturalisé français âgé de 26 ans, est actuellement en détention provisoire (à noter que Le Télégramme a indiqué l’origine de l’agresseur présumé…avant de modifier son article et de  la retirer).

Sur les réseaux sociaux, les gens manifestent leur colère, notamment parce qu’ils ont le sentiment que les autorités leur cachent des choses. « C’est la troisième agression sexuelle autour de cette discothèque en quelques années » raconte un internaute du secteur. Effectivement, la discothèque en question avait été fermée et ne jouissait pas d’une bonne réputation avant sa reprise il y a quelques mois, par une nouvelle équipe déterminée à changer l’image de cet établissement de nuit.

Patrick Le Fur, conseiller régional du Rassemblement national, a communiqué sur cet affaire :

Quelques jours avant Noël, ce fut l’horreur pour une jeune fille mineure violée sur le parking d’une discothèque.
Les autorités ont été muettes jusqu’à ce jour. Pourquoi ? Parce que le présumé violeur est français mais d’origine pakistanaise !

Pour certains, il ne faut pas stigmatiser ces personnes venues en France, il ne faut pas parler de leurs délits et crimes, il ne faut pas faire le jeu du Rassemblement National. Tous ces pseudos bien-pensants n’ont pas pensé une seule seconde à cette victime du « vivre ensemble ».
Comment ne pas être révolté par ce mépris, comment ne pas être en colère contre ces personnes qui ouvrent la porte à la barbarie?
Cette jeune fille a vécu un calvaire qui va malheureusement durer toute sa vie. Comment va t’elle pouvoir se reconstruire après autant de souffrances ?

Les gouvernements successifs sont coupables de complicité, l’omerta qui a régné autour de ce drame en est révélatrice.
Il est temps que les français reprennent leur destin en main, qu’ils mettent fin à l’immigration car il en va aussi de la sécurité de nos enfants !
Les villes et villages autour de Rédéné accueillent des centaines de migrants, d’autres sont en passe de le faire comme Arzano. Ces migrants ou clandestins, suivant leur statut, seront peut-être un jour naturalisés français. Certes ils ne sont pas tous des délinquants ou des criminels, mais il suffit d’un seul pour briser une vie ! Les pro-migrants doivent penser aux conséquences de leurs actes, cette barbarie peut malheureusement arriver demain à leur propre fille.

Les positions du Rassemblement National en matière d »immigration sont connues. La loi et la sécurité doivent être rétablies sur tout le territoire national.
Cela commence par nos villes et villages. Les communes gérées par le RN depuis 2014 n’ont jamais été aussi sûres, c’est à vous d’en tirer les conclusions si vous ne voulez pas que ce genre d’atrocité se reproduise !

Vous avez des révélations à nous faire sur un évènement qui s’est déroulé près de chez vous ? Contactez-nous de manière sécurisée sur [email protected]

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine