Nantes gangrenée par le trafic de drogue : TF1 en convient

A LA UNE

Loi Molac : Jean-Michel Blanquer est un mauvais perdant

Il faut se méfier de ce que raconte Jean-Michel Blanquer. En paroles, il est favorable à la langue bretonne....

Covid-19. La situation s’améliore partout dans le monde, à l’exception de l’Asie de l’Ouest

Après avoir plafonné dans la semaine du 24 avril au 1er mai, les nombres hebdomadaires de contamination (-5%) et...

Irlande du Nord. 3 200 meurtres liés aux Troubles pourraient être prescrits judiciairement

Le gouvernement britannique envisage de modifier un élément de la législation de l'Accord du Vendredi Saint afin de protéger...

A la rencontre d’Estelle Redpill, « l’influenceuse » qui fait fantasmer une certaine presse de gauche [Interview]

Les réseaux sociaux regorgent de jeunes et moins jeunes qui parviennent, après quelques vidéos tournés sur un sujet en...

Il y a Zemmour et Naulleau, mais aussi « Zemmour et Bolloré »

Passer d’une chaîne d’information (Cnews) à une station généraliste (Europe 1), voilà l’une des tâches auxquelles Vincent Bolloré s’attaque...

La délinquance à Nantes, même les grands médias nationaux finissent par s’en apercevoir. Dans son 20 heures du 20 janvier, TF1 a diffusé un reportage de Benoît Christal sur le trafic de drogue dans la ville des ducs de Bretagne. À deux mois des élections municipales, c’est Johanna Rolland qui a dû être contente !

Le journaliste n’y va pas avec le dos de la cuillère. « C’est comme une fatalité pour les Nantais », commence-t-il. « À cette station de tramway [Commerce], les vendeurs de cannabis sont partout. » Une jeune passante confirme : « Des dealers, il y en a partout, et à Commerce, ben, c’est une habitude ». Et un jeune Noir justifie ouvertement la consommation de drogue en la comparant à la consommation d’alcool.

« Ici, l’usage du cannabis ne fait plus débat », reprend Benoît Christal. « Les jeunes en consomment très tôt. (…) Ces lycéens n’y voient aucun problème. » La police un peu plus. « Elle est confrontée à un nouveau phénomène. Les vendeurs de cannabis s’installent dans le centre-ville pour être au plus près de leurs clients. » Ce qui n’améliore pas pour autant la situation en périphérie. « Dans les quartiers populaires de Nantes, les trafiquants règlent désormais leurs différends à coups de kalachnikov. Près de soixante règlements de compte ont eu lieu ici en 2019, du jamais vu à Nantes. »

Le matin même, Breizh-info avait fait état des inquiétudes du procureur de la République de Nantes devant l’augmentation de la délinquance. Largement liée au trafic de drogue. Et dire que certains pensaient, il y a peu encore, que, ici ou par exemple, nous exagérions la gravité de la situation…

Illustration : capture d’écran TF1, janvier 2020
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Avec Solidarité Grand Ouest, une collecte de dons pour créer une section handivoile à Saint-Quay-Portrieux

Grâce au dispositif de collecte de dons du Fonds de dotation Solidarité Grand Ouest et au soutien du Super...

Médias mainstream : le grand errement ! Par Nicolas Vidal

Nicolas Vidal est le patron de "Putsch", média favorisant les débats culturels et sociaux. Dans son livre "Médias, le...

Articles liés

Crime, cannabis et police, l’Etat coupable

A la une de ce journal, nous reviendrons sur le meurtre d’un policier à Avignon. Un crime sur fond de trafic de drogue en...

Nantes. Course-poursuite sur le périphérique avec un pain de cannabis : 10 mois ferme

Un Nantais de 23 ans, conducteur d’une voiture qui a refusé d’obtempérer aux forces de l’ordre le 25 mars a été jugé ce 30...

Nantes. Près d’un demi-kilo d’héroïne saisi à la Bottière, opération anti-stup à Bellevue

Le 19 février dernier, lors d'une opération anti-stupéfiants, des policiers sont intervenus au 12, boulevard Henri Dunant à la Bottière, un quartier "sensible" de...

Nantes. Port Boyer : la BAC démantèle deux trafics de drogue pour le prix d’un

Coup double. En intervenant rue du Pouliguen – une petite impasse discrète du quartier du Port Boyer, près du pont de la Tortière au...