Centre National de la Fonction Publique Territoriale. Une formation à la langue bretonne proposée pour les Agents

A LA UNE

L’immigration clandestine redouble en Mer Méditerranée, l’Union européenne baisse la garde

Il y a un an, trois organisations internationales paragouvernementales prédisaient un afflux massif de clandestins en Europe lors du...

Santé. Le rhume des foins empoisonne la vie de plus en plus de Français

Rhume persistant, yeux rouges et larmoyants, éternuements… l'omniprésence du Covid-19 dans l'actualité ne doit pas faire oublier que le...

Michel Maffesoli (L’Ère des soulèvements) : « Ce vitalisme que l’élite ne veut pas voir me donne espérance » [Interview]

Les éditions du Cerf viennent d'éditer un nouvel ouvrage important de Michel Maffesoli intitulé « l'Ère des soulèvements »....

De la belle aube au triste soir. La tragédie d’une famille française en Algérie [Interview]

Il n’est pas de vie qui ne soit inextricablement mêlée à notre histoire collective. Le livre De la belle...

Une formation à la langue bretonne proposée pour les Agents de la Fonction Publique Territoriale. C’est ce que propose le CNFPT, depuis plusieurs années déjà, en Bretagne.

« Le développement de l’apprentissage précoce de la langue bretonne à l’école tant dans les établissements scolaires favorise l’augmentation du nombre de locuteurs brittophones. Il est important que ces enfants bilingues pratiquent le breton dans toutes les sphères de leur environnement périscolaire. Parallèlement, chez les séniors atteints de maladies « neurodégénératives » la mémoire s’efface peu à peu entraînant bien souvent la perte de la langue apprise (le français). Il ne reste alors plus que le breton comme communication possible avec les personnels soignants et les agents des services d’aide à la personne (aides-soignants, personnels des EPHAD, …).

Aussi pour répondre à ces principales préoccupations, la délégation de Bretagne du CNFPT propose depuis 2015 un dispositif d’apprentissage à la langue bretonne, pour les personnels territoriaux en contact avec des brittophones, sur les 4 départements de Bretagne administrative » expliquent les responsables de l’initiative.

Suite aux délibérations conjointes du conseil régional de Bretagne et des conseils départementaux portant sur le besoin de formations à la langue bretonne pour les agents des collectivités territoriales, la délégation de Bretagne du CNFPT met en place des formations en langue bretonne sur cotisation dans les départements des Côtes d’Armor, Finistère, Ille-et-Vilaine et Morbihan, pour la rentrée 2020-2021.

Rentrée 2020-2021

Les prochaines sessions sont programmées de septembre 2020 à juin 2021. Celles-ci se déroulent principalement en présentiel selon un rythme hebdomadaire d’une journée complète par semaine.  Le volume horaire est de 204 heures par session, soit 34 jours durant l’année scolaire 2020-2021.

Ces formations à la langue bretonne sont ouvertes à l’ensemble des agents territoriaux en relation avec le public, ceux par exemple en contact avec la jeunesse (structure d’accueil petite enfance, ATSEM, périscolaire, animateurs de CLSH, fonctions d’accueil dans les bibliothèques-médiathèques, enseignants artistiques…) ou les personnes âgées (EHPAD, aide à domicile…). Les agents des services en charge de la communication, et de la signalisation seront également concernés.

Une pédagogie active pour apprendre la langue bretonne

Dans le cadre de sa recomposition pédagogique, le CNFPT prône depuis plusieurs années les pédagogies actives. La pédagogie pour adultes évolue et les usages montrent l’intérêt d’utiliser des méthodes d’apprentissage permettant plus d’interactions. Plus que jamais le CNFPT s’engage à placer le stagiaire au cœur de sa formation.

La délégation de Bretagne a retenu un prestataire dont l’enseignement, innovant, est basé sur l’apprentissage accéléré, utilisant des techniques se rapprochent de l’apprentissage de la langue maternelle, comme :

  • La méthode TPR (Réponse physique totale), mise au point par l’américain James ASHER, repose sur une technique simple proposant de lier l’acquisition d’un mot à un geste. Basée sur la compréhension avant l’expression, elle reprend le processus d’acquisition de la langue maternelle par le jeune enfant.
  • La Suggestopédie : une méthode mise au point par le bulgare Georgy LOZANOV, sollicite davantage le cerveau droit – siège de la mémoire et de l’imagination – mais également les différents états électriques de l’hémisphère droit, en utilisant diverses techniques de lecture, accompagnées de musique.

Différents supports tels le dessin et le théâtre sont employés pour aborder le vocabulaire nouveau, les tournures de phrases propres au breton et même la grammaire.

Contacts pour les formations à la langue bretonne

L’Office Public de la Langue Bretonne (OPLB) dans son rôle d’établissement public faisant l’interface avec les collectivités territoriales est à votre disposition pour répondre à vos demandes d’informations complémentaires que vous pouvez obtenir auprès de M. Visant ROUE – 02.51.82.48.37 – [email protected]

S’agissant des modalités d’inscription, il convient de contacter M. Ehouarn AUFFRET, conseiller formation au CNFPT – 02.97.47.71.08 – [email protected] ou de les effectuer directement sur le site https://inscription.cnfpt.fr/ selon la procédure habituelle.

Crédit photos : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Patrick Buisson interrogé par Charlotte d’Ornellas : « La modernité nous met face à notre propre vide » [Interview]

Patrick Buisson politologue et ancien conseiller personnel du président Sarkozy, publie un nouvel essai qui raconte tout ce que...

Tour d’Italie. Caleb Ewan remporte la 7ème étape du Giro

Deuxième victoire d'étape pour Caleb Ewan (Lotto-Soudal) le 14 mai 2021, à l'occasion de la 7ème étape du Giro....

Articles liés

Ster ur stourm

Lakaomp un eostad a wanag liv ar vroadelouriezh vrezhon da ziwanañ Tud eeunik-kenañ, bugeligoù bras heñvel ouzh ar pobloù trevadennet a zo eus ar Vrezhoned....

Fin ar Bed. La deuxième saison du thriller en Breton, à ne pas manquer !

La série Fin ar bed est de retour pour une deuxième saison. Nous avions déjà évoqué la première de cet excellent thriller en langue...

Carhaix (29). Une formation longue distance au Breton, de septembre 2021 à mars 2022

Pour ceux qui sont au chômage, ou qui disposent de temps devant eux (ou qui veulent se reconvertir), c'est le moment de se lancer...

Loi Molac : Jean-Michel Blanquer est un mauvais perdant

Il faut se méfier de ce que raconte Jean-Michel Blanquer. En paroles, il est favorable à la langue bretonne. En actes, il lui est...