Écosse : un gang de 55 demandeurs d’asile « pakistanais, afghans, turcs,… » accusé de 44 agressions sexuelles

A LA UNE

De la belle aube au triste soir. La tragédie d’une famille française en Algérie [Interview]

Il n’est pas de vie qui ne soit inextricablement mêlée à notre histoire collective. Le livre De la belle...

« My life in loyalism ». Acteur majeur des Accords du Vendredi Saint, Billy Hutchinson évoque son engagement unioniste/loyaliste en Irlande du Nord [Interview]

Les éditions irlandaises Merrion Press ont sorti récemment un livre intitulé « My life in loyalism » signé Billy Hutchinson. Si les...

Yves Chauvel (La Bretagne en héritage) : « L’argent de la Région doit aller en priorité voire intégralement aux associations qui promeuvent la Bretagne...

Alors que Le Télégramme publiait récemment les résultats d'un sondage sur les élections régionales à venir, nous n'y avons...

Thierry Burlot (Nous la Bretagne) : « Les Bretonnes et Bretons furent probablement celles et ceux qui furent les plus migrants il y a...

Alors qu'un sondage Odoxa-Le Télégramme donne la liste Nous la Bretagne de Thierry Burlot, investit par LREM, en tête...

La police écossaise a démantelé un gang de demandeurs d’asile à Glasgow, avec en son sein des pakistanais, afghans, turcs, qui exploitaient et abusaient sexuellement de jeunes filles.

Le gang s’est attaqué à des jeunes filles vulnérables à Glasgow et a fait au moins 44 victimes, dont un noyau de six jeunes filles qui se connaissaient. On estime que l’une d’entre elles a été abusée sexuellement par 28 individus, et qu’une autre a été la victime de 23 autres prédateurs.

55 membres présumés de ce groupe infâme ont été identifiés par les policiers. Tous étaient des demandeurs d’asile issus des communautés kurde, afghane, égyptienne, marocaine, turque, pakistanaise ou irakienne.

L’opération Cerrar a été gardée secrète par la police écossaise, et a été révélée au grand jour après une enquête du Daily Express. 22 suspects vivent encore à Glasgow, huit autres se trouvent encore au Royaume-Uni, 14 suspects ont été expulsés, un autre est en instance d’expulsion et un autre est en prison.

Aux interrogations à savoir pourquoi l’opération Cerrar n’avait pas été rendue publique, un policier répond : « Nous devons être très clairs sur le fait que nous considérons toujours avec soin quand et quelles informations doivent être rendues publiques en relation avec les enquêtes en cours afin de protéger les victimes vulnérables et l’intégrité de l’enquête ».

Les cas d’exploitation sexuelle de masse, de viols en bande organisée, commis par des immigrés extra-européens et des demandeurs d’asile explosent au Royaume-Uni, parmi lesquels certains se sont déroulés sur plusieurs années, dans le silence (coupable) des autorités, ayant parfois peur d’être taxées de racisme en les révélant.

Source écossaise

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

« Homos ou hétéros, on porte tous le même maillot ». Le nouveau clip de propagande de la Ligue de Football Professionnel

Après les clips gouvernementaux ou d'associations subventionnées contre le harcèlement de rue mettant en scène uniquement d'horribles harceleurs blancs,...

Bruno Attal : « Si mon collègue avait tué cette ordure, il serait où, là, Eric Masson ? En garde à vue, mis en...

Pour le syndicaliste policier Bruno Attal (Touche pas à mon flic) : « Si mon collègue avait tué cette...

3 Commentaires

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

Faut-il se réjouir de la victoire des nationalistes en Ecosse ? [L’Agora]

Faut-il se réjouir de la victoire des nationalistes en Écosse ? Une fois passée l’euphorie d’un week-end triomphant notamment chez ceux qui espèrent que la...

Ecosse. Après leur victoire aux élections, les nationalistes demandent un référendum sur l’indépendance

Lors des élections de la semaine dernière en Ecosse, le Scottish National Party (SNP) rate de peu la majorité absolue, comme nous l'avions indiqué,...

Elections en Ecosse : La majorité pour le SNP ne tient qu’à un fil

Lors des élections en Ecosse, le SNP (parti nationaliste écossais, de gauche) a remporté trois sièges clés, mais ses espoirs d'obtenir une majorité globale...

Pays de Galles. Les travaillistes remportent 30 sièges et une majorité au Parlement gallois. Echec pour le Plaid Cymru

A l'occasion des élections du moi de mai 2021 au Royaume-Uni, concernant le Pays de Galles, les travaillistes ont remporté 30 sièges au Parlement...