Communisme et Goulag : les origines 1917-1933 [Partie 1]

A LA UNE

Alain de Benoist : « Mieux cerner la personne du Jésus de l’histoire et l’état actuel de la recherche » [Interview]

Alain de Benoist vient de sortir L'homme qui n'avait pas de père. Le dossier Jésus, livre enquête sur Jésus,...

Eric Léost : « La richesse du Patrimoine breton témoigne de temps anciens radieux » [Interview]

« Glad Breizh-Le Patrimoine breton » est une nouvelle revue (deux numéros sortis à ce jour) qui se consacre,...

Alexandre Cormier-Denis : « Le Canada – et par extension le Québec – est le pays qui subit les changements ethno-démographiques les plus importants...

Alexandre Cormier-Denis,  est un chroniqueur et militant nationaliste québécois. Il est principalement connu pour avoir fondé le média alternatif Horizon Québec Actuel et la chaîne YouTube NomosTV....

4 mois de prison ferme avec mandat de dépôt pour Damien T, le gifleur de Macron. Un prisonnier politique ?

Le tribunal correctionnel de Valence a condamné jeudi Damien T, le jeune homme qui a giflé (et pas «...

Nantes : les règlements de comptes à l’arme blanche entre clandestins maghrébins se multiplient

Dans la nuit de jeudi à vendredi dernier, quai de la Fosse, un extra-européen qui se dit âgé de...

Avec des témoignages et des archives exceptionnels, sur ARTE cette série documentaire déroule, de 1917 à la fin des années 1950, l’histoire d’un continent encore méconnu : le système concentrationnaire soviétique qui constitua le cœur caché de l’empire et la mise en place d’origine par l’idéologie marxiste de camps de concentration trop souvent ignorés ou minorés par les médias français. Ils seront copiés par tous les régimes communistes.

Premier volet : les origines, de 1917 à 1933

Les premiers camps de concentration sont mis en place dès 1918, quelques mois après la révolution d’Octobre. Le nouveau régime bolchevik veut se débarrasser des adversaires politiques et rééduquer par le travail les éléments dits « asociaux ». La première expérimentation à grande échelle a lieu sur l’archipel des Solovki, tout près du cercle polaire. Des milliers de détenus politiques et de droit commun, hommes et femmes, y sont déportés et soumis au travail forcé. En 1922, après le retrait de Lénine, frappé par des attaques cérébrales à répétition, Staline prend peu à peu le pouvoir et décrète à partir de la fin des années 1920 l’industrialisation du pays à marche forcée, ainsi que la collectivisation des terres arrachées aux koulaks, les petits propriétaires terriens, prélude à des famines meurtrières. Cette « dékoulakisation » qui frappe massivement la paysannerie confère au Goulag une dimension elle aussi massive.

Des chantiers titanesques sont lancés dans les régions les plus reculées, comme la Kolyma, en Sibérie. La police politique (Tchéka, puis Guépéou) envoie dans les camps de travail des centaines de milliers d’innocents, dont l’esclavage constitue une ressource économique majeure. Construction d’infrastructures et de villes, extraction d’or et de pétrole causent la mort de milliers de zeks (abréviation du mot russe signifiant « enfermé », « prisonnier »). Qu’importe, puisque la main-d’œuvre va s’avérer inépuisable ?

Illustration : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Revoir. Damien Rieu (RN) remet à sa place Eric Dupond-Moretti

Les ministres font actuellement campagne (aux frais du contribuable ?) partout en France « Contre la menace d'extrême droite...

Aux racines de l’idéologie migratoire, par Vincent Coussedière

Alors qu'une idéologie cherche à faire de l'homme non plus un animal social mais un animal migrant, il est...

1 COMMENTAIRE

  1. […] Quand on sait que Anne la Dingo fait alliance avec le communiste Brossat, un retour vers le passé est nécessaire et je vous recommande ce docu formidable diffusé le 11 février sur Arte (si, si, la chaîne bobo gaucho l’a fait !) et que BI nous rediffuse. Il faudrait obliger les cocos virulents d’aujourd’hui à le regarder en boucle pendant 24 heures ! https://www.breizh-info.com/2020/02/11/136202/communisme-goulag-les-origines-1917-1933-partie-1 […]

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

Espagne. Une généralisation de l’habitat collectif d’ici 2050… et 250 000 immigrés supplémentaires par an ? [Vidéo]

Le futur de l'Espagne pourrait bien ressembler à une dystopie pour quiconque ne croit pas aux mythes progressistes. Le premier ministre espagnol Pedro Sanchez...

Argent public. Le Parlement Européen édite un « Glossaire du langage «sensible» pour la communication interne et externe »

L'Union Européenne aux « doux » accents de camps de rééducation et d'Union Soviétique, avec l'argent du contribuable européen. Ainsi le Parlement Européen vient...

Eric Zemmour : « Il y a un lien évident entre communisme et islam (…) Ce sont deux totalitarismes internationalistes »

Eric Zemmour : « Il y a un lien évident entre communisme et islam (...) Ce sont deux totalitarismes internationalistes » Face à l'info du...

Jonas Fink, 40 ans de vie derrière le rideau de fer (BD)

Jonas Fink couvre quarante ans d’une vie derrière le rideau de fer, en Tchécoslovaquie. Ce chef d’œuvre de la bande dessinée vient de sortir...