Une autre époque...

Le Parti socialiste ne devrait pas faire de vieux os selon une majorité de Français. Un sondage indique que 74 % d’entre eux considèrent qu’il est possible que le PS disparaisse du paysage politique hexagonal.

PS : des éléphants et un parti fossilisé ?

Elle est désormais loin dans le rétroviseur, cette année 2012 qui voyait le Parti socialiste revenir aux affaires sous la férule de François Hollande. Huit ans plus tard, les militants ont largement eu le temps de déchanter. Tandis que les élections municipales se profilent dans quelques semaines, le PS souffre d’une bien mauvaise image dans le pays.

Un sondage réalisé par Odoxa et dont les résultats ont été publiés le 13 février indique que 66 % des personnes interrogées ont une opinion négative du PS. Si le parti a une mauvaise image, les réponses ne sont guère plus flatteuses quant à sa longévité. Pour 74 % des sondés, il n’est pas à exclure que le PS disparaisse du paysage politique français. Les sympathisants de gauche ne font pas davantage preuve d’optimisme que la moyenne : ils sont 71 % à annoncer sa disparition. Enfin, au coeur de l’électorat du parti, 64% des sympathisants socialistes prédisent le même sort à leur formation politique fétiche.

Parti socialiste
Source : sondage Odoxa

Un Parti socialiste mal adapté à l’époque

Par ailleurs, l’enquête s’intéresse aux raisons de ce déclin socialiste. Pour 77 % des interrogés, le PS n’a pas su mettre à jour son logiciel pour s’adapter aux évolutions de la société tout en se montrant trop peu rassembleur. En outre, ils sont 66 % à juger le Parti socialiste trop distant des préoccupations des gens.

À quelques encablures des élections municipales, les sondés ont aussi été questionnés sur les alliances à envisager pour le PS. Sur ce terrain, c’est EELV qui est perçu comme le meilleur allié : la formation obtient les faveurs de 75 % des sympathisants de gauche et 79 % de ceux du PS. Devant La France insoumise, laquelle serait une bonne alliance selon 57% de sympathisants de gauche et 56% de ceux du PS. À l’inverse, les individus interrogés ne sont que 35 % chez les sympathisants PS à voir d’un bon œil une alliance entre les socialistes et LREM. 27 % chez les sympathisants de gauche.

Quant aux personnalités potentiellement capables de redresser la barre du navire PS, les sondés sympathisants de gauche placent en tête Martine Aubry (25 %) et Ségolène Royal (23 %). Elles précèdent ainsi François Hollande (17 %) et Bernard Cazeneuve (11 %). Aux lecteurs de juger de l’efficacité potentielle d’un tel quatuor dans la France de 2020….

AK

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine