Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Coronavirus. En Chine, contaminations en baisse et billets de banque désinfectés

La Chine a indiqué que le nombre de contaminations au coronavirus avait baissé consécutivement pendant trois jours. Toutefois, l’OMS a tenu à tempérer ce constat.

Coronavirus : la Chine se veut rassurante

Une note d’optimisme à prendre avec beaucoup de précautions ? Quel crédit accorder à l’information ? Les autorités chinoises ont fait savoir le 16 février que, pour la troisième journée consécutive, le nombre de personnes contaminées par le coronavirus serait en baisse. Ce même jour, Pékin faisait ainsi état de 2 009 cas recensés.

Si plus de 68 000 personnes ont été contaminées depuis le début de l’épidémie de coronavirus, Mi Feng, porte-parole de la commission nationale de la santé chinoise, s’est félicité de voir les mesures mises en œuvre par son pays commencer à porter leurs fruits. « On peut déjà constater l’effet des mesures de contrôle et de prévention de l’épidémie dans différentes parties du pays », a-t-il déclaré.

Même tonalité positive du côté du ministère chinois des Affaires étrangères qui estime que l’épidémie devrait bientôt prendre fin. Tout en assurant que les conséquences du coronavirus sur l’économie chinoise depuis plusieurs semaines ne seront que temporaires.

Mais l’OMS beaucoup moins

Un ton confiant que ne partage pas vraiment l’OMS (Organisation mondiale de la santé). Cette dernière considère qu’il est encore bien trop tôt pour se prononcer sur une éventuelle fin de l’épidémie. Le directeur général de l’OMS Tedros Adhanom Ghebreyesus a d’ailleurs fait part de ses inquiétudes au regard de la situation chinoise .

Pour l’heure, le dernier bilan (officiel) fait état de 1 665 morts en Chine à cause du coronavirus tandis que la Banque centrale de Chine a même annoncé le 15 février la mise en place de mesures de quarantaine pour les billets de banque. À l’aide de rayons ulltraviolets ou de procédés à hautes températures, ils seront désinfectés et isolés durant sept ou 14 jours selon la virulence de l’épidémie de coronavirus dans les différentes provinces du pays. Ironie du sort, l’ensemble des billets de banque chinois sont habillés par le visage de l’ancien leader communiste Mao Zedong.

En dehors de la Chine, le Coronavirus inquiète toujours autant à travers le monde avec près de 600 cas de contaminations confirmés dans une trentaine de pays. Quant aux décès, le premier hors d’Asie et en Europe a eu lieu en France le 14 février. il s’agissait d’un touriste chinois de 80 ans hospitalisé depuis la fin du mois de janvier.

AK

Crédit photo : Pixabay (Pixabay License/Public Domain Pictures)
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

Les commentaires sont fermés.

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Sociétal

La Chine et la collecte de données génétiques : un risque majeur ?

Découvrir l'article

Culture & Patrimoine, Patrimoine

La grande muraille de Chine. Une conférence le 26 avril à Pornichet

Découvrir l'article

Animaux, International, Santé, Sociétal

Santé. Potentiellement mortelle, doit-on redouter la « fièvre du perroquet » ?

Découvrir l'article

Economie

Commerce USA – Chine : Où en est-on?

Découvrir l'article

International

Taïwan, la peur de l’invasion

Découvrir l'article

International, Religion

Chine. Des centaines de mosquées fermées ou détruites pour restreindre la pratique de l’islam

Découvrir l'article

E brezhoneg, Sociétal, Société

Ar gomunisted yaouank : Penaos meskañ an imajerezh “stalinian” hag an “treuzjenerezh”

Découvrir l'article

Economie

Evolution récente du déficit commercial US vis à vis de la Chine Le 10 Septembre 2023

Découvrir l'article

Economie

Les voitures électriques allemandes perdent du terrain face à la Chine

Découvrir l'article

Tribune libre

L’OMS : des standards dépravés pour l’éducation sexuelle en Europe ?

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky