Coronavirus. En Chine, contaminations en baisse et billets de banque désinfectés

A LA UNE

Santé. Le rhume des foins empoisonne la vie de plus en plus de Français

Rhume persistant, yeux rouges et larmoyants, éternuements… l'omniprésence du Covid-19 dans l'actualité ne doit pas faire oublier que le...

Michel Maffesoli (L’Ère des soulèvements) : « Ce vitalisme que l’élite ne veut pas voir me donne espérance » [Interview]

Les éditions du Cerf viennent d'éditer un nouvel ouvrage important de Michel Maffesoli intitulé « l'Ère des soulèvements »....

De la belle aube au triste soir. La tragédie d’une famille française en Algérie [Interview]

Il n’est pas de vie qui ne soit inextricablement mêlée à notre histoire collective. Le livre De la belle...

« My life in loyalism ». Acteur majeur des Accords du Vendredi Saint, Billy Hutchinson évoque son engagement unioniste/loyaliste en Irlande du Nord [Interview]

Les éditions irlandaises Merrion Press ont sorti récemment un livre intitulé « My life in loyalism » signé Billy Hutchinson. Si les...

La Chine a indiqué que le nombre de contaminations au coronavirus avait baissé consécutivement pendant trois jours. Toutefois, l’OMS a tenu à tempérer ce constat.

Coronavirus : la Chine se veut rassurante

Une note d’optimisme à prendre avec beaucoup de précautions ? Quel crédit accorder à l’information ? Les autorités chinoises ont fait savoir le 16 février que, pour la troisième journée consécutive, le nombre de personnes contaminées par le coronavirus serait en baisse. Ce même jour, Pékin faisait ainsi état de 2 009 cas recensés.

Si plus de 68 000 personnes ont été contaminées depuis le début de l’épidémie de coronavirus, Mi Feng, porte-parole de la commission nationale de la santé chinoise, s’est félicité de voir les mesures mises en œuvre par son pays commencer à porter leurs fruits. « On peut déjà constater l’effet des mesures de contrôle et de prévention de l’épidémie dans différentes parties du pays », a-t-il déclaré.

Même tonalité positive du côté du ministère chinois des Affaires étrangères qui estime que l’épidémie devrait bientôt prendre fin. Tout en assurant que les conséquences du coronavirus sur l’économie chinoise depuis plusieurs semaines ne seront que temporaires.

Mais l’OMS beaucoup moins

Un ton confiant que ne partage pas vraiment l’OMS (Organisation mondiale de la santé). Cette dernière considère qu’il est encore bien trop tôt pour se prononcer sur une éventuelle fin de l’épidémie. Le directeur général de l’OMS Tedros Adhanom Ghebreyesus a d’ailleurs fait part de ses inquiétudes au regard de la situation chinoise .

Pour l’heure, le dernier bilan (officiel) fait état de 1 665 morts en Chine à cause du coronavirus tandis que la Banque centrale de Chine a même annoncé le 15 février la mise en place de mesures de quarantaine pour les billets de banque. À l’aide de rayons ulltraviolets ou de procédés à hautes températures, ils seront désinfectés et isolés durant sept ou 14 jours selon la virulence de l’épidémie de coronavirus dans les différentes provinces du pays. Ironie du sort, l’ensemble des billets de banque chinois sont habillés par le visage de l’ancien leader communiste Mao Zedong.

En dehors de la Chine, le Coronavirus inquiète toujours autant à travers le monde avec près de 600 cas de contaminations confirmés dans une trentaine de pays. Quant aux décès, le premier hors d’Asie et en Europe a eu lieu en France le 14 février. il s’agissait d’un touriste chinois de 80 ans hospitalisé depuis la fin du mois de janvier.

AK

Crédit photo : Pixabay (Pixabay License/Public Domain Pictures)
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

« Jésus est pédé ». Aucun problème pour le Conseil d’Etat

Le Conseil a validé il y a quelques jours, sur la forme, la dissolution de Génération Identitaire. Il vient,...

Articles liés

Santé. Une étude révèle l’existence de plus de 500 gènes communs à l’anxiété et à la dépression

De nouveaux travaux scientifiques viennent de permettre l'identification de plus de 500 gènes qui influencent à la fois la dépression et l'anxiété, confirmant ainsi...

Taïwan : un enjeu géopolitique majeur dans le conflit Chine vs USA

Si la situation autour du conflit gelé à l'est de l'Ukraine et dans le Donbass cristallise les inquiétudes en Europe, en Asie, c'est la...

L’échiquier mondial. Xi Jinping (Chine) vs Tsai Ing-wen (Taiwan)

A peine Tsai Ing-wen arrive-t-elle au pouvoir à Taïwan, en 2016, que Xi Jinping coupe tous les contacts officiels avec l’île, la nouvelle dirigeante...

Mutants, variants, recombinants, médicaments : L’ARN polymérase du SARS-CoV-2 au centre des débats

Mutants, variants, recombinants, médicaments : L’ARN polymérase du SARS-CoV-2 au centre des débats Avec Bruno Canard, Directeur de Recherche CNRS - AFMB Campus de Luminy. https://www.youtube.com/watch?v=2TgfYYJMQow Crédit...