Suède : les 32 chefs de gangs criminels les plus recherchés du pays sont tous des immigrés ou des enfants d’immigrés

A LA UNE

Santé. Le rhume des foins empoisonne la vie de plus en plus de Français

Rhume persistant, yeux rouges et larmoyants, éternuements… l'omniprésence du Covid-19 dans l'actualité ne doit pas faire oublier que le...

Michel Maffesoli (L’Ère des soulèvements) : « Ce vitalisme que l’élite ne veut pas voir me donne espérance » [Interview]

Les éditions du Cerf viennent d'éditer un nouvel ouvrage important de Michel Maffesoli intitulé « l'Ère des soulèvements »....

De la belle aube au triste soir. La tragédie d’une famille française en Algérie [Interview]

Il n’est pas de vie qui ne soit inextricablement mêlée à notre histoire collective. Le livre De la belle...

« My life in loyalism ». Acteur majeur des Accords du Vendredi Saint, Billy Hutchinson évoque son engagement unioniste/loyaliste en Irlande du Nord [Interview]

Les éditions irlandaises Merrion Press ont sorti récemment un livre intitulé « My life in loyalism » signé Billy Hutchinson. Si les...

L’explosion de la criminalité en Suède préoccupe des autorités biberonnées à l’idéologie « inclusive » et qui déplorent donc les effets dont ils chérissent pourtant les causes. Ainsi, malgré les révélations comme quoi 32 chefs de gangs criminels, les plus recherchés du pays, sont tous des immigrés et des enfants d’immigrés, aucune mesure sur, l’immigration n’est prise. Pire encore, le gouvernement se refuse à reconnaitre l’existence d’un racisme anti-Suèdois qui ne cesse pourtant de progresser dans les grandes villes du pays.

Des chefs de gangs majoritairement extra-européens.

Avec la criminalité croissante des gangs violents en Suède, la police a lancé l’opération Rimfrost pour s’attaquer à ce problème.

La liste des chefs de gangs criminels les plus recherchés par la police de Stockholm compte 32 hommes qui, selon la police, ont une importance stratégique dans les réseaux du crime organisé. Ces gangs criminels terrorisent la Suède par des fusillades, des attaques à la bombe et d’autres crimes. L’année dernière, la Suède a enregistré un nombre record de 257 explosions, ce qui est unique pour un pays qui n’est pas en guerre.

En 2018, un homme de 63 ans a été blessé par l’explosion d’une grenade à main dans une banlieue de Stockholm.

Qui sont ces 32 individus recherchés par la police ?

15 de ces hommes sont nés en Suède et sont des immigrés de deuxième génération. L’un d’eux a un parent suédois. Les 17 chefs de gang restants ont émigré en Suède dans leur enfance.

A mettre en parallèle avec le refus du gouvernement britannique de rendre public un rapport sur les Grooming Gangs au Royaume-Uni, majoritairement, et même essentiellement, dirigés par des extra-européens.

Le gouvernement nie l’existence d’un racisme anti-Suédois

Par ailleurs, Adam Marttinen, un député des Démocrates Suédois (SD), a demandé au ministre Per Bolund de « reconnaître que l’hostilité contre les Suédois est un problème existant et croissant » en Suède.

« Nous ne voulons pas diviser (…) », a répondu le gouvernement.

Après la séance de questions au Parlement, le chef des SD Jimmie Åkesson a attaqué Bolund. « Pourquoi est-il si difficile pour les libéraux de gauche de reconnaître la prévalence du racisme contre les Suédois? C’est une énorme trahison », écrit-il sur Twitter.

(…) Au cours de la session de questions parlementaires de jeudi, le politicien SD Adam Marttinen a parlé de l’augmentation de la criminalité. Au cours du débat, il a déclaré:

« Des jeunes d’origine étrangère volent et agressent des enfants suédois en groupe. Ils les appellent des « putains de Suédois ». Tout au long de l’année, les partis gouvernementaux ont remis en question le concept de racisme anti-suédois et ont ainsi rendu les victimes impuissantes (…) »

(…) La ministre de l’égalité des genres, Åsa Lindhagen, a déclaré : «Pour les Démocrates Suédois (SD), l’immigration et les gens venus d’autres pays sont à l’origine de tous les problèmes de la société. Cette analyse ne tient pas. C’est du racisme à répétition. La politique doit se concentrer sur la résolution des problèmes de société. Ne faites pas d’analyses simples qui stigmatisent certains groupes de personnes.»

Source : Expressen via Fdesouche

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Cyclisme. Gino Mäder remporte la 6ème étape du Giro

La sixième étape du Giro 2021 s'est déroulé le jeudi 13 mai, première étape s'achevant par une ascension... ce...

Articles liés

Suède. Les Suédois de souche minoritaires en 2065, l’islam religion dominante à partir de 2100 ?

Les Suédois de souche pourraient être minoritaires dans leur pays à l'horizon 2065 selon certaines projections. Tout comme l'islam pourrait devenir la religion majoritaire...

Attaque terroriste en Suède. L’auteur serait un réfugié afghan de 22 ans, arrivé en 2017, déjà condamné pour trafic de drogue

Décidément, la société multiculturelle et l'immigration imposées par les autorités occidentales offrent quotidiennement désormais leurs lots de drames pour les populations européennes. Ainsi, alors qu'en...

Restaurants ouverts, pas de masque obligatoire, que se passe-t-il réellement en Suède ?

Le journal Nexus a contacté l’un de ses journalistes, Olivier Kauffer, vivant à Stockholm (Suède) depuis plusieurs mois. Dans cette vidéo, il nous montre...

Suède. Des migrants Afghans accusés de viols sur des fillettes de 13 ans

La Suède est de nouveau confrontée à la criminalité de certains migrants extra-européens. Des Afghans sont accusés d'avoir violé des fillettes de 13 ans...