Coronavirus en Bretagne administrative : point de situation sanitaire au 7 mars et mesures destinées à freiner la propagation du virus

A LA UNE

L’ARS Bretagne et les services de l’État assurent le suivi de la situation épidémiologique et la mise en place des mesures sur le territoire en coordination avec l’ensemble des acteurs de santé. A ce jour, 47 cas de Coronavirus Covid-19 sont actuellement confrmés en Bretagne, dont 35 cas dans le département du Morbihan qui présente la particularité d’une zone de circulation active du virus (6 communes : Auray, Carnac, Crac’h, Brec’h, Saint-Pierre Quiberon et Saint-Philibert). Par ailleurs, 5 cas sont confrmés dans le département du Finistère et 7 cas dans le département d’Ille-etVilaine.

Investigations des cas contacts

En lien avec Santé Publique France, les investigations se poursuivent par rapport aux cas contacts (c’est-àdire les personnes qui ont été en proximité de patients diagnostiqués Covid-19).

Conformément aux dispositions annoncées par le Premier Ministre et le Ministre des solidarités et de la santé, l’ARS a mis en alerte l’ensemble des établissements et structures médico-sociales afin de préparer au mieux la mise en place leur plan de mobilisation interne pour les hôpitaux et les cliniques ainsi que le plan bleu pour les EHPAD et autres établissements médico-sociaux.

Les mesures applicables pour freiner la propagation du virus

• Événements et rassemblements publics Concernant les évènements et rassemblements publics, le Gouvernement a décidé une série de mesures raisonnables mais contraignantes destinées à limiter la difusion du virus par le brassage des populations. Ainsi, par arrêté du 6 mars 2020 portant diverses mesures relatives à la lutte contre la propagation du virus Covid-19, tout rassemblement mettant en présence, de manière simultanée, plus de 5000 personnes en milieu clos est interdit sur le territoire national jusqu’au 15 avril 2020 (et non plus jusqu’au 31 mai 2020). Cependant, les préfets de département pourront interdire ou restreindre des rassemblements de taille inférieure ou en milieu ouvert, si les circonstances locales l’exigent. De telles décisions seront prises, au cas par cas, en lien étroit avec les organisateurs et les maires.

  • Gels hydro-alcooliques Afn de protéger les consommateurs, les prix de vente en gros et les prix de vente au détail des gels hydroalcooliques sont réglementés jusqu’au 31 mai 2020, par décret en date du 5 mars 2020. Par ailleurs, par arrêté du 6 mars 2020 portant diverses mesures relatives à la lutte contre la propagation du virus Convid-19, les pharmacies d’ofcine et les pharmacies à usage intérieur peuvent, en cas de rupture de leur approvisionnement, préparer les solutions hydro-alcooliques destinées à l’hygiène humaine, jusqu’au 31 mai 2020.

Dispositifs d’information • Pour connaître l’ensemble des informations et recommandations concernant le COVID-19 : www.gouvernement.fr/info-coronavirus • Pour toute question non médicale, une plateforme téléphonique nationale est accessible gratuitement 24h/24 et 7j/7 : 0 800 130 000 En région Bretagne, • une cellule régionale d’information au public (CIP) répond à tous les aspects non sanitaires (annulation ou maintien d’événements, questions des maires et des entreprises) du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30 via la plateforme nationale : 0 800 130 000 • pour la situation morbihannaise des cas groupés, un numéro vert régional est activé à l’ARS : 0 800 350 017

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Pontivy. La ville prend en charge la lutte contre les tags et grafitis

S'il y a des fresques urbaines superbes, qui embellissent un quartier ou un bâtiment, les villes regorgent également de...

Covid-19. Des tentatives de suicide en très forte hausse chez les enfants depuis le début de la crise sanitaire

Les tentatives de suicide chez les moins de 15 ans ont connu une très forte hausse depuis le début...

Articles liés