[Coronavirus] PSG-Dortmund et la Ligue 1 à huis clos, le monde du sport en crise

A LA UNE

Le monde du sport gravement touché par l’épidémie de coronavirus ! Les compétitions sportives figurent parmi les divertissements les plus populaires et les plus lucratifs. De nombreux événements ont d’ores et déjà été annulés ou seront disputés à huis clos. Le pire pourrait être à venir…

Les stades de football seront vides pendant près d’un mois

C’est la nouvelle du jour dans le monde du football, le Paris Saint Germain recevra le Borussia Dortmund à huis-clos ce mercredi 11 mars dans le cadre des huitièmes de final de la Ligue des Champions, la plus prestigieuse compétition européenne. Après avoir perdu le match aller 2-1 en Allemagne au mois de février, le club de la capitale comptait sur les supporters du Parc des Princes pour pousser les joueurs vers la victoire, cela ne sera donc pas le cas.

Roxana Maracineanu, ministre des sports, a en effet annoncé que tous les matchs de football prévus jusqu’au 15  avril sur le territoire français connaîtraient le même sort. 1 000 personnes seront autorisées à pénétrer dans les stades lors des matchs mais cela devrait se limiter aux équipes techniques, aux journalistes et bien sûr aux joueurs, entraîneurs et dirigeants.

En plus de la Ligue 1 et de la Ligue 2, la finale de la Coupe de la Ligue et plusieurs matchs de l’équipe de France sont concernés.

La décision semble logique et avait déjà été prise en Italie mais l’équité sportive sera donc mise à mal, Dortmund ayant reçu Paris dans un stade plein.

Si le manque à gagner financier n’embêtera en revanche pas le PSG, qui bénéficie toujours des fonds de son richissime propriétaire qatari, d’autres clubs français comptant sur les recettes de la billetterie devraient tirer la langue.

Les instances du football européen, en plus d’une Ligue des Champions amputée de son public, doivent également commencer à s’inquiéter pour le championnat d’Europe des nations, prévu dans moins de cent jours. Celui-ci doit qui plus est se dérouler non pas dans un seul pays mais sur tout le continent afin de marquer le 60ème anniversaire de l’épreuve.

Un véritable casse-tête attend ceux qui décideraient de stopper une compétition en cours de route. Si les titres de champion peuvent être purement et simplement annulés, les qualifications européennes, les relégations et les promotions représentent des objectifs vitaux pour de nombreux clubs. Preuve en est, la chaîne RMC Sports, diffuseur de la Ligue des Champions dans l’hexagone, n’a pas accepté de retransmettre la rencontre PSG-Dortmund « en clair », c’est-à-dire gratuitement.

Le 23 février, le PSG affichait son soutien à la Chine. Quelques semaines plus tard, c’est la France et la capitale qui sont sérieusement touchées par le coronavirus…

Quid des Jeux Olympiques de Tokyo ?

Après l’Euro, les J.O ! 2020 est une année très chargée et les Jeux Olympiques d’été doivent avoir lieu du 24 juillet au 9 août à Tokyo, au Japon. L’un des pays les plus touchés par le coronavirus a déboursé 11,5 milliards d’euros pour préparer l’événement et accueillir 10 500 athlètes en provenance du monde entier.

Nul doute que de nombreux voyageurs ont déjà annulé leur périple et que beaucoup de délégations demanderont des garanties avant de se déplacer au pays du soleil levant.

En cas d’annulation, le Japon demanderait sans doute un report d’un ou deux ans, déséquilibrant le rythme olympique mais pouvant rassurer le public, les sponsors et les sportifs. Les éditions 2024 et 2028 ne pourront être « offertes »  au Japon puisqu’elles sont déjà attribuées à la France et aux Etats-Unis.

Cofidis en quarantaine, la balle jaune au ralenti, le biathlon aussi

Le coronavirus ne s’arrête évidemment pas aux stades de football. Le match de rugby entre la France et l’Irlande du 14 mars qui devait avoir lieu au Stade de France a été repoussé au mois d’octobre prochain. Le tournoi des 6 nations connaîtra donc son verdict à l’automne !

Très à la mode depuis quelques temps grâce aux performances exceptionnelles de Martin Fourcade, le biathlon a lui aussi été touché, l’étape tchèque de la Coupe du Monde s’étant déroulé sans public. Le Français s’était dit surpris de cette mesure qu’il jugeait non pas prise dans l’intérêt des gens mais par crainte des organisateurs et pression médiatique.
Quoi qu’il en soit, on a appris lundi après-midi que les championnats de France de biathlon prévus ce week-end étaient quant-à eux annulés. Le tournoi de Tennis d’Indian Wells a connu le même sort.

Enfin, notons le cauchemar des équipes de cyclisme françaises Cofidis et Groupama-FDJ dont les coureurs ont été placés en quarantaine pendant 10 jours. En déplacement pour participer au Tour des Emirats Arabes Unis, finalement annulé, ils avaient  fait l’objet des mesures restrictives du pays.

AR

Crédit photo : AR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve jan de mention et de lien vers la source d’origine 

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

L’Amérique : de la pensée biblique à la pensée unique..

La pensée unique qui ravage le monde occidental est le dernier avatar de la pensée biblique dont l’origine se...

Shopopop et la livraison à domicile entre particuliers arrivent à Carhaix

Après Rostrenen, le Centre Bretagne est de nouveau la cible de la plateforme de livraison collaborative Shopopop, qui vient...

1 COMMENTAIRE

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés