La Baule. L’accord électoral inattendu qui pourrait faire de Sandrine Josso la future n°3 de la commune

A LA UNE

Bien que de nombreux observateurs chevronnés ne s’y attendaient pas, la députée ex-en Marche en rupture de ban Sandrine Josso, grande habituée des faux diplômes, combines en tous genres, plaintes abusives, infractions au code électoral et dettes envers ses salariées, a réussi à boucler sa liste.

Et fait campagne désormais autour d’un projet aussi mégalomane que loin des compétences d’un maire : enterrer dans un tunnel la ligne SNCF qui dessert La Baule. En réalité, elle a bénéficié d’un accord électoral de dernière minute avec un autre candidat.

L’accord électoral qui change tout, ou le retour du vieux général

Sandrine Josso a eu du mal à boucler sa liste, même en racolant des amis Facebook (Michelle Delrez, Christophe Boucher, Antoine Muzerelle), des contacts issus de sa campagne sur les cancers pédiatriques (Yann le Flem), et quelques commerçants (Nathalie Cren, Frédéric Berbudeau, Benoît Alers, Pascal Bizolon, Christophe Adam et… Frédéric Chevret dans les locaux duquel elle a installé sa permanence, en dépit du code électoral qui interdit les concours en nature des personnes morales aux candidats).

Après que, selon nos informations, la Préfecture ait tiqué sur certains noms, il lui manquait, l’avant-veille de l’échéance, deux hommes. « Elle a même fait le tour du marché pour tenter de racoler des commerçants ». Et c’est l’huissier de justice Gabriel Dahan, candidat sur la liste du général Zuchowicz, qui raconte à tout la Baule qu’il l’a aidé à boucler sa liste, avec un accord à la clé.

« Gabriel Dahan lui a amené deux personnes », relève un proche du dossier. « Comme ça, elle bouclait sa liste, elle pouvait donc manger des voix au candidat en Marche officiel Gontier et ça améliorait les chances de Zucho en vue du second tour. Après, ils fusionnaient et elle devenait la numéro 3 dans la future municipalité en cas de victoire ». Cet accord, aussi inattendu que politique, nous a été confirmé par plusieurs sources proches du général candidat.

« Pour lui, cette élection c’est un baroud d’honneur. Et il est prêt à tout pour avoir cette mairie, et derrière le poste de sénateur qu’il vise, c’est son bâton de maréchal », assène un colistier qui « désapprouve » ces méthodes : « si jamais ça se savait, on est mort. Les baulois ne pardonneront pas cette forfaiture. C’est peu dire que Josso est impopulaire ».

Du reste, celle qui indique comme métier « députée », ce qui est déjà un peu plus juste que « commissaire de la défense », mais encore erroné – député, ce n’est pas un métier mais un mandat, elle est diététicienne de métier, même si l’on comprend qu’elle ne veuille pas trop s’en vanter – est aussi accompagnée d’un ostéopathe introuvable dans le registre national des ostéopathes, et qui en réalité est un kiné de Saint-Herblain. Quant à son colistier Gérard Olliéric, dont la punchline est « La Baule et la Bretagne au cœur », sur la page Facebook de sa campagne, il l’aime de loin : il vit au Portugal et y propose des biens à louer.

Louis Moulin

Photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Après #facealarue avec E. Zemmour. Qu’on laisse les musulmans s’appeler Mohammed et les musulmanes porter le voile…! [L’Agora]

Une émission caniveau de plus, cette fois ci sur Cnews ce lundi, avec #facealarue, l'émission qui prétend faire descendre...

Viktor Orban : « Bruxelles parle et se conduit aujourd’hui avec nous et avec les Polonais comme il est d’usage de le faire avec...

Voici ci-dessous le discours de commémoration du Premier ministre Viktor Orbán (Hongrie) à l'occasion du 65e anniversaire de la...

Articles liés