Coronavirus. Même certains soignants manquent de masques et ne sont plus testés ! [Vidéo]

A LA UNE

Santé. Le rhume des foins empoisonne la vie de plus en plus de Français

Rhume persistant, yeux rouges et larmoyants, éternuements… l'omniprésence du Covid-19 dans l'actualité ne doit pas faire oublier que le...

Michel Maffesoli (L’Ère des soulèvements) : « Ce vitalisme que l’élite ne veut pas voir me donne espérance » [Interview]

Les éditions du Cerf viennent d'éditer un nouvel ouvrage important de Michel Maffesoli intitulé « l'Ère des soulèvements »....

De la belle aube au triste soir. La tragédie d’une famille française en Algérie [Interview]

Il n’est pas de vie qui ne soit inextricablement mêlée à notre histoire collective. Le livre De la belle...

« My life in loyalism ». Acteur majeur des Accords du Vendredi Saint, Billy Hutchinson évoque son engagement unioniste/loyaliste en Irlande du Nord [Interview]

Les éditions irlandaises Merrion Press ont sorti récemment un livre intitulé « My life in loyalism » signé Billy Hutchinson. Si les...

La situation sanitaire est au bord de l’hécatombe dans certains hôpitaux français. Faute de moyens, des soignants ne sont plus pourvus en moyens de protection et ne sont même plus testés pour le coronavirus.

Des soignants mal protégés et mal testés face au coronavirus

Nous avions déjà relayé voici plusieurs semaines une mise en garde face à la saturation des établissements de santé hexagonaux. Depuis, les doléances en provenance du monde médical sont de plus en plus nombreuses à se faire entendre en France. Parmi les professionnels qui alertent régulièrement sur la situation, Jérôme Marty, président de l’UFML (Union française pour une médecine libre), ne manque pas de taper du poing sur la table.

Le 16 mars sur BFMTV, il a notamment fustigé les « quinze jours de retard » que l’on « ne rattrapera pas ». En mettant en lumière une situation peu reluisante pour les autorités sanitaires françaises : « Actuellement, on est totalement démuni, il faut quand même le dire […] On n’a pas de masques, on n’a pas de moyens de protection, on a rien, on ne veut même pas tester les soignants libéraux. »

Un état des lieux qui ressemble davantage à celui d’un pays du tiers monde que de la seconde puissance économique européenne. Le président de l’UFML ajoute : « Quand un soignant libéral a les symptômes de la maladie et qu’il demande à être testé, l’ARS [NDLR : Agence régionale de Santé] le refuse ! »

Une démission de Jérôme Salomon ?

Cette « pénurie » de masques et de moyens de dépistage face au coronavirus pour les soignants fait aussi courir le risque aux patients de ces derniers d’être contaminés, comme l’a aussi souligné Jérôme Marty. Qui s’agace devant les lacunes de l’État : « On est en manque de tenues, on est en manque de tests, on est en manque de tout ! » Il cite par ailleurs le cas de Strasbourg où, faute de moyens, le personnel médical confine les patients et les voit par téléphone uniquement, sans chercher à les voir en présentiel. L’agonie du système sanitaire n’a donc rien de totalement improbable…

Le 14 mars sur CNews, le même Jérôme Marty ne mâchait déjà pas ses mots en pointant la protection insuffisante de la population mise en place par l’État face au coronavirus : « Où sont les masques pour la population ? Où est le gel hydroalcoolique ? On demande aux gens de se protéger mais on ne leur donne pas les moyens. Comment est-il possible que dans un pays comme la France, on ne puisse pas donner des masques à la population ? Comment laisse-t-on les gens dans les transports en commun sans masque ? »

En outre, le même Jérôme Marty a aussi demandé la démission de Jérôme Salomon, Directeur Général de la Santé, en l’accusant d’avoir pris des mauvaises décisions pour affronter cette crise sanitaire.

AK

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Tours. Une manifestation LGBT avec zone interdite aux Blancs finalement annulée

À Tours, une manifestation LGBT organisée par le centre LGBTI de Touraine devait se tenir samedi 15 mai. Mais...

En réponse à Isabelle Le Callennec : Quel modèle énergétique pour la Bretagne ?

Lundi, nous avons publié une lettre ouverte d'Isabelle Le Callennec, tête de liste pour Les Républicains aux élections régionales....

Articles liés

Alternative au vaccin Covid-19. La biotech nantaise Xenothera annonce une précommande de la France pour son traitement

Il aura fallu du temps pour que l'Etat se décide ! La biotech nantaise Xenothera, créée en 2014, a annoncé mardi 11 mai avoir...

Covid-19 : la fin du début ou le début de la fin de l’état d’urgence ?

A la Une de cette édition, retour sur l’actualité du Covid. Alors que la réouverture des terrasses se confirme pour le 19 mai prochain,...

Covid-19. « Se vacciner pour protéger les autres ». A quand une grande vaccination contre l’immigration de masse ? [L’Agora]

L’argument pour faire que les Français se vaccinent en masse contre le Covid-19 est, outre le fait de retrouver les libertés que les autorités...

Alexis Poulin. « Sur l’origine du Covid, des scientifiques pensent à une fuite d’un laboratoire »

Alexis Poulin. « Sur l'origine du Covid, des scientifiques pensent à une fuite d'un laboratoire ». Des scientifiques demandent à la Chine de publier des...