Coronavirus à Saint-Nazaire. Le décès annoncé à l’hôpital n’était qu’une rumeur.

A LA UNE

MAJ 21 mars 2020 : Cette information, mise au conditionnel, était fondée sur le témoignage d’une secrétaire médicale qui travaille à l’hôpital de Saint-Nazaire, information confirmée le soir même par un chirurgien de l’hôpital. L’ARS et la direction de l’hôpital ont démenti cette information. Dont acte. Nous prions nos lecteurs de bien vouloir nous en excuser.

Selon nos informations le coronavirus COVID 19 aurait fait un premier mort à l’hôpital de Saint-Nazaire. Un patient de 52 ans aurait été admis ce mardi après midi avec une forme fulgurante du coronavirus et se serait éteint à 17h 40. Au moins deux autres personnes seraient hospitalisées à Saint Nazaire pour cause de Coronavirus.

Ce décès – confirmé par du personnel mais pas encore par l’ARS – que si le coronavirus est nettement plus létal au-dessus de 70 ans, l’âge moyen des patients hospitalisés en état grave voire très grave ne cesse de baisser en Occident : 54 ans en Suisse, 50 ans en Italie du Nord… Cela est aussi lié au triage des blessés par les hôpitaux débordés qui refusent de prêter assistance aux plus de 80 ans (Turin) ou d’intuber les patients de plus de 75 ans (Mulhouse, Colmar, banlieue parisienne).

Une situation qui pourrait être amenée à s’aggraver : pendant que les français dévalisent les supermarchés, masques et gels hydroalcooliques manquent. « Tout est réquisitionné, on en n’aura pas dans les officines avant mi-avril », explique un pharmacien nazairien. « Après, on en fera nous mêmes et on demandera aux gens d’apporter leurs contenants ». D’ici la, d’innombrables recettes circulent sur le net.

Alors que les voix s’élèvent pour dénoncer l’impréparation de la France, de l’UE et des Etats-Unis, il est difficile de savoir comment le gouvernement se passera désormais de l’aide de la Chine, largement dispensée. Après la Belgique qui a bénéficié de 10 millions de masques, c’est maintenant la Serbie, en passe d’entrer elle aussi dans une quarantaine nationale, qui a demandé et obtenu du matériel médical de la part de la Chine après avoir essuyé un refus sec de la part de l’UE. « La solidarité européenne est un vain mot » a déclaré à ce sujet le premier ministre serbe.

Louis Moulin

Photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Rugby. Le RC Vannes atomise Agen et sonne le réveil à La Rabine (46-3)

C'était le match qu'il ne fallait pas perdre, et le RC Vannes a fait le boulot, vendredi soir, à...

En 2022, lutte des classes ou lutte identitaire ? Bégaudeau et Bousquet face-à-face

À l’approche des Présidentielles de 2022, rien n’est encore joué. Emmanuel Macron jouit d’une remarquable stabilité à 24% des...

Articles liés