Après la pandémie de coronavirus. Vers l’avènement d’une société totalitaire ? [L’Agora]

A LA UNE

Un constat concernant la crise que nous traversons.

La société de l’émotion et de l’image permet à nos dirigeants un contrôle des masses bien plus large que par le passé. La société totalitaire qui se dessine ne sera que la conséquence de cette acceptation de toutes les mesures les plus dingues « au nom de notre bien à tous »

Demain, une fois la pandémie passée, ils parviendront à faire passer le virus pour le responsable de la destruction de notre système de santé, qui fût jadis le meilleur au monde, et que leur système en place depuis plusieurs décennies a pourtant contribué à saccager.

Ce n’est pas le Coronavirus qui est particulièrement dangereux. il est plus puissant qu’une grippe, tue légèrement plus, mais il tuera X fois moins que le tabac (qui n’est pourtant pas interdit en France) ou que le cancer, résultante lourde de nos modes de vies et d’alimentation.

Non, le danger, ce sont ses conséquences, parce que ceux qui ont été élus ont laissé faire, ont fermé les portes trop tard, et ont donc laissé pénétré volontairement un virus dans le pays.

Les conséquences ?

En premier lieu la destruction de notre système de santé, ou plutôt son achèvement. Les services de réanimation n’ont pas attendu le Covid-19 pour être saturés. Les médecins et infirmières et aides-soignantes, à la solde d’une administration médicale qui pèse 60% des salariés des hôpitaux, n’ont pas attendu le Coronavirus pour être usés, dégoutés, fatigués, sous payés….

L’aboutissement de cette destruction sera un système de santé à deux ou à dix vitesses, dans lequel les plus pauvres seront soignés par les plus mal formés, les plus mal payés, les plus mal équipés. Les riches eux…je ne me fais pas de soucis pour eux.

L’autre conséquence principale et possiblement définitive sera la crise économique sans précédent qui va frapper après le passage de la pandémie. Une crise qui va concrètement provoquer des faillites, du chômage, de la rage, qui va briser des familles entières, qui va faire augmenter les suicides, les divorces, les comportements associaux, la criminalité, les maladies diverses et variées, et bien entendu, le désenchantement du monde.

Une crise qui va renforcer, non pas le retour des identités et des peuples, mais l’émergence d’Etats ou de super structures internationales totalitaires qui décideront que vous travaillerez 50h semaine, que vous ne choisirez plus vos congés payés, et accessoirement ce que vous devrez lire, manger, regarder, avec qui vous devrez vivre, baiser et rigoler, avant de vous faire payer votre droit même à respirer de l’air pur….

Bien sûr, si les souffrances ne pourront sans doute pas être évitées, le monde d’après façonné par Jacques Attali, ses compères et ses sbires, peut encore être évité.

Il faudra pour cela se réveiller. Et agir vite.

Encore faut-il, alors que le système n’a jamais semblé aussi faible et aussi vacillant, ne pas lui donner les gages de notre soumission la plus totale ….

Julien Dir

Précision : les points de vue exposés n’engagent que l’auteur de ce texte et nullement notre rédaction. Média alternatif, Breizh-info.com est avant tout attaché à la liberté d’expression. Ce qui implique tout naturellement que des opinions diverses, voire opposées, puissent y trouver leur place.

Crédit photo : DR

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Rennes Métropole. Ces 33 maires de gauche qui veulent toujours plus de migrants en Bretagne et en France

Alors que les sondages, comme les intentions de vote, témoignent chaque jour d'un souhait majoritaire des Français d'en finir...

Brest. Trois voitures incendiées à Pontanézen

Trois voitures ont été incendiées à Pontanézen (Brest), dans la nuit de lundi à mardi. Les voitures étaient totalement embrasées...

Articles liés