Avec la crise du Coronavirus, près de 130 000 Français sont encore bloqués à l’étranger. Impossibilité de rentrer, crainte d’infection au Covid-19… Les inquiétudes sont nombreuses. Certaines assurances voyage proposent de couvrir les frais médicaux liés à une contamination au Covid-19.

Les risques épidémiques sont une clause d’exclusion dans la quasi-totalité des contrats d’assurance voyage. Cependant, devant l’ampleur du phénomène, les assureurs se sont mobilisés pour tenter d’apporter des solutions à leurs clients.

Pour les voyageurs qui ont souscrit à une assurance voyage et qui sont bloqués à l’étranger, les assurances proposent de pouvoir prolonger la durée de leur contrat et ainsi d’être couvert contre d’éventuels frais d’hospitalisation liés à une contamination au coronavirus. Ces prolongations sont généralement payantes, sauf pour certains contrats de voyages courts lorsque vous êtes dans l’impossibilité de rentrer, comme le précise Chapka Assurances. Dans ce cas, vous restez donc couverts sans supplément de prix. L’assurance peut aussi couvrir partiellement les frais de prolongation de séjour (repas, hébergement).

Si vous décidez d’écourter votre séjour, les frais de rapatriement ne seront par contre pas pris en charge. De la même manière, les tests de dépistage du coronavirus ne sont pas pris en charge.

Pour les personnes ayant souscrit à une assurance pour de longs séjours, si vous rentrez en France, certaines assurances proposent de rembourser le contrat d’assurance payé au prorata des mois restants non utilisés.

« Les assurances voyage font preuve de flexibilité pour offrir des garanties qui sont normalement exclues en cas d’épidémie. Des assurances comme Assur Travel dotées de services de téléconsultation médicale peuvent aussi rassurer les Français bloqués dans des pays où la qualité des soins n’est pas la même qu’en France » explique David Dumont, président d’Insurly.

Pour les voyageurs qui n’ont pas souscrit à une assurance voyage avant de partir, il est toujours temps de souscrire à une assurance qui prendra en charge les frais liés au Covid-19 (hors test de dépistage). L’assurance AVA a par exemple décidé de couvrir les frais médicaux liés au Covid-19 pour les Français qui souscrivent depuis l’étranger. Un délai de carence de 7 jours est par contre appliqué. Cela reste toutefois utile puisque le délai d’incubation du virus peut atteindre 14 jours.

« Les Français bloqués à l’étranger ont une triple inquiétude : ne pas pouvoir rentrer, être contaminé par le Covid-19, et devoir payer des frais très importants en cas d’hospitalisation liée au coronavirus. Le fait de pouvoir être assuré contre les frais médicaux liés à une hospitalisation est un élément rassurant. » conclut David Dumont.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V