Coronavirus. Footing, marchés, santé. Ce qui change en France dès ce 24 mars

A LA UNE

Le gouvernement français a décidé de préciser et renforcer le confinement par décret, applicable dès le 24 mars, pour mieux lutter contre le coronavirus. Voici ce que change.

  • La pratique sportive est plus encadrée : à partir du 24 mars 2020, les règles du confinement sont précisées pour le sport et l’activité des enfants. L’activité sportive est limitée à 1h par jour, à moins d’un kilomètre de chez soi, et seul·e. Cela signifie qu’il faudra spécifier l’heure de départ sur l’attestation dérogatoire de déplacement, mais également le lieu de départ.
  • Les marchés ouverts sont interdits : à partir du 24 mars 2020, les marchés ouverts sont interdits. Ils sont une zone de contamination trop importante, avec des personnes proches les unes des autres dans des espaces restreints. À cette interdiction, le Premier Ministre ajoute une dérogation : si des maires jugent que le marché est vital pour leur communauté (dans les villages par exemple), ils peuvent demander leur maintien au préfet, qui décidera.
  • Le parcours de soins hors coronavirus : Lorsqu’on doit se rendre dans un centre de dialyse, ou un établissement de santé pour un problème de santé qui n’est pas lié au coronavirus, c’est évidemment toujours possible. Il n’y aura pas d’interruption des soins de ceux qui ont une maladie chronique, mais il faut que ce soit urgent si le déplacement vers les centres de soin est spontané, ou alors sur convocation d’un médecin.

Les autres mesures restent en vigueur et seront toujours sanctionnées par des amendes de 135 € pour un premier contrôle sans attestation ou sans déplacement jugé essentiel, sanction qui peut monter jusqu’à 1 500 € en cas de récidive.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

BHL et BZH contre Zemmour [L’Agora]

Bernard-Henri Lévy n’aime pas Éric Zemmour. Et le reproche le plus terrible qu’il trouve à lui adresser est : « Zemmour...

Un roi sans divertissement, roman de Giono, adapté en BD

Après Le Chien de Dieu, biographie de l’écrivain Céline, et Nez-de-Cuir, célèbre roman de Jean de La Varende, Jean...

Articles liés