Coronavirus. Le nombre de décès en Chine remis en cause par les crémations

A LA UNE

En Chine, les livraisons massives d’urnes à Wuhan pour y insérer les cendres des victimes du coronavirus incinérées posent des questions sur la réalité des chiffres.

Chine : combien d’urnes pour combien de morts ?

Voilà de quoi apporter de l’eau au moulin de ceux qui doutent des chiffres communiqués par la Chine depuis le début de la pandémie de coronavirus. À Wuhan, ville chinoise de la province du Hubei où le virus a frappé en premier, les familles ont commencé à recueillir les cendres de leurs proches décédés du Covid-19 auprès des services de plusieurs pompes funèbres locales.

Mais ces démarches ont donné lieu à la publication de photos sur les réseaux sociaux sur lesquelles le nombre d’urnes semble particulièrement élevé. Au 27 mars, la Chine annonçait officiellement qu’elle recensait 3 299 décès liés au coronavirus sur son territoire.

Dans le même temps, une chambre funéraire de la ville a reçu à elle seule deux cargaisons de 5 000 urnes en deux jours, selon certains médias chinois. Une autre photo montrait 3 500 urnes empilées sur le sol à l’intérieur des lieux. Le nombre d’urnes remplies par des cendres demeure quant à lui inconnu…

Des doutes sur les chiffres de Wuhan

Dans ces conditions, comment interpréter cette différence entre le nombre de décès officiel communiqué par la Chine et les images des milliers d’urnes récupérées par les familles à Wuhan ?

Du coté des pompes funèbres de la capitale du Hubei, les journalistes les ayant contacté se sont vu répondre par ces dernières qu’elles ne disposaient pas de données sur le nombre d’urnes en attente de collecte ou qu’elles n’étaient pas autorisées à divulguer les chiffres. D’autres ont quant à elles adressé une fin de non recevoir aux sollicitations.

Toujours est-il que certaines familles ont déclaré avoir été obligées d’attendre plusieurs heures pour récupérer les cendres. Les doutes sur les chiffres officiels chinois sont aussi confortés par le fait que le système médical a été débordé pendant plusieurs semaines à Wuhan. Mais aussi en raison des tentatives des autorités de dissimuler l’épidémie dans sa phase initiale et des multiples révisions de la manière dont les cas officiels ont été comptés. À Wuhan, la levée du confinement est annoncée pour le 8 avril prochain. En attendant d’y voir plus clair.

AK

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Rennes. Il gifle une dame de 80 ans..son avocate veut qu’il fasse « un stage pour apprendre à gérer ses émotions »

Un individu de 34 ans était jugé en comparution immédiate cette semaine à Rennes, pour avoir giflé, mercredi 22...

Rennes. Le RN dénonce les ateliers « en non mixité » et les subventions publiques au festival néo-féministe « Dangereuses Lectrices »

Ces 25 et 26 septembre s'est tenu à Rennes un drôle de festival, ultra confidentiel, mais subventionné par la...

Articles liés