Coronavirus. Pour Jean-Yves le Drian, la priorité… c’est l’Afrique

A LA UNE

Après Scipion, voici Jean-Yves l’Africain… et ses déclarations qui ne manqueront pas de surprendre en pleine pandémie de coronavirus,  alors que les populations en France sont confinées chez elle. Pour le patron du Quai d’Orsay la priorité absolue serait d’aider l’Afrique à faire face à la pandémie.

Les propos ci-dessous ont été tenus sur RTL par le ministre de l’Europe et des Affaires étrangères

« Il va falloir mobiliser énormément de moyens pour éviter que l’Afrique ne soit une bombe à retardement du virus. Ça peut revenir en boomerang. Une fois que la crise sera passée ici en Europe, il ne faudrait pas qu’elle revienne par le biais de l’Afrique. Et puis il y a aussi une question de solidarité minimum à l’égard de ce continent. Donc pour moi la préoccupation la plus lourde dans les jours qui viennent c’est de préparer un plan pour l’ Afrique. Je sais que c’est une grande obsession du président de la République. Il fera des propositions, je pense, dans peu de temps. […]» (à partir de 11min 25s)

Ils confirment ceux qu’a tenu Emmanuel Macron, ce jour, après la visite d’une chaîne de production de masques, à l’occasion d’un échange avec les salariés de l’entreprise, qu’il a soutenus et félicités. « Vous êtes nécessaires », leur a-t-il notamment répondu. « Il y aura des besoins, en France, en Europe et aussi en Afrique » a-t-il dit, sans expliquer toutefois pourquoi nous devrions payer pour un continent jeune et peuplé d’1,2 milliards d’habitants.

On peut se demander en effet pourquoi ce continent démographiquement conséquent et dont nos dirigeants vantent quotidiennement la richesse humaine ne pourrait donc pas produire ses médicaments, ses masques, ses respirateurs artificiels pour venir en aide à l’ensemble des populations qui y vivent ?  Population qui, au passage, refuse la moindre mesure de confinement.

Pendant ce temps, les Européens, les Français, les Bretons, doivent se préparer à vivre une crise économique majeure, avec des dirigeants qui envisagent de donner encore et toujours plus de fonds et d’argent pour soutenir un continent qui n’est pas le leur (l’Union européenne a déjà commencé concernant le coronavirus…). Avec toujours en fond ce grand chantage selon lequel, si nous n’envoyons pas d’argent en masse sur le continent africain, alors les Africains viendront chez nous en masse. Pourtant, à l’heure actuelle, et malgré les milliards pris dans les poches des Européens à destination de l’Afrique, ces derniers se précipitent toujours quotidiennement à l’assaut de nos frontières et d’un Eldorado qui n’existe pas…

Peut être qu’un jour des historiens (ou des psychiatres ?) s’interrogeront sur cette obsession qu’ont les dirigeants d’Europe, notamment en France, pour le continent africain… À moins que ce ne soient que des vieux résidus de colonialisme de gauche…

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Rennes. Il gifle une dame de 80 ans..son avocate veut qu’il fasse « un stage pour apprendre à gérer ses émotions »

Un individu de 34 ans était jugé en comparution immédiate cette semaine à Rennes, pour avoir giflé, mercredi 22...

Rennes. Le RN dénonce les ateliers « en non mixité » et les subventions publiques au festival néo-féministe « Dangereuses Lectrices »

Ces 25 et 26 septembre s'est tenu à Rennes un drôle de festival, ultra confidentiel, mais subventionné par la...

Articles liés