Vers une accélération de l’inflation avec la crise du coronavirus ?

A LA UNE

Toussaint Louverture. Le héros noir était-il propriétaire d’esclaves ?

Interrogée sur ce point troublant par Stéphane Bern, Rokhaya Diallo dédramatise : avant la Révolution, c'est vrai, Louverture a...

Christophe Dolbeau : « Lorsque je parle de parias, je pense aux intouchables, aux lépreux, aux pestiférés de la politique » [Interview]

Christophe Dolbeau, écrivain et correspondant de presse (il a collaboré à des journaux croates de l'émigration comme Studia croatica...

L’immigration clandestine redouble en Mer Méditerranée, l’Union européenne baisse la garde

Il y a un an, trois organisations internationales paragouvernementales prédisaient un afflux massif de clandestins en Europe lors du...

Santé. Le rhume des foins empoisonne la vie de plus en plus de Français

Rhume persistant, yeux rouges et larmoyants, éternuements… l'omniprésence du Covid-19 dans l'actualité ne doit pas faire oublier que le...

Michel Maffesoli (L’Ère des soulèvements) : « Ce vitalisme que l’élite ne veut pas voir me donne espérance » [Interview]

Les éditions du Cerf viennent d'éditer un nouvel ouvrage important de Michel Maffesoli intitulé « l'Ère des soulèvements »....

La crise économique qui va découler de la crise sanitaire du coronavirus (et des mesures qui l’ont encadrée) s’annonce lourde. De nombreux économistes ou journalistes spécialisés dans l’économie sont particulièrement inquiets et redoutent une inflation majeure à venir.

Ainsi Jean-Baptiste Giraud, sur Économie matin, rappelle quelques possibilités :

« L’inflation, petit rappel pour ceux qui ont oublié, ou ne l’ont jamais connue, c’est la hausse des prix des produits et des services. En 1980, il y a tout juste 40 ans, elle dépassait 13 % par an. Cela veut dire qu’un produit ou un service facturé 100 francs en début d’année en coutait 13 de plus en décembre. En 2008, lors de la crise des subprimes, la France avait connu une petite poussée inflationniste, de près de 3 %, puis la poussée de fièvre s’était calmée.  

Mais cette fois, c’est une autre histoire. L’argent injecté dans le système par les États, et derrière les banques centrales, atteint des niveaux inégalés depuis la guerre. Par ailleurs, la pénurie, que vous constatez par vous-même sur certains produits et qui risque de durer, est un facteur naturel d’inflation.

Mais comme nous sommes aussi là pour vous apprendre des choses et vous donner des conseils, sachez que l’inflation a un avantage connu : celui d’alléger le poids des dettes. Si vous avez des crédits sur le dos, et que le taux d’inflation dépasse le taux d’intérêt de votre crédit, alors, votre crédit devient gratuit.

Vous ne remboursez plus que du capital. Et si l’inflation accélère, elle allège aussi le poids de la dette. Si une inflation de 13 % par an est peu probable demain en Europe, en revanche, une petite poussée de fièvre de 2,3, peut-être de 5 %, n’aurait rien d’étonnant. »

Une inflation pourrait donc « profiter » plutôt à ceux qui ont des emprunts à taux faible, cela constituerait une juste compensation par rapport à la perte de pouvoir d’achat. En revanche, pour ceux qui subiraient uniquement la hausse des prix, cela pourrait s’avérer compliqué…

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

De La Baule à Biarritz : ces maires de la côte qui demandent la réouverture des discothèques pour éviter les « fêtes sauvages »

Une tribune signée par une quinzaine de maires du littoral français demande la réouverture des discothèques afin d'éviter des...

Ecosse. Une étudiante bientôt expulsée de son université pour avoir dit que les femmes « ont un vagin et ne sont pas aussi fortes...

L'Ecosse, comme tout le Royaume-Uni, ressemble à un asile psychiatrique grandeur nature, toutefois révélateur du terrorisme intellectuel qui germe...

Articles liés

Le problème insoluble de la crise du COVID. Faut-il en finir avec les aides ?

La crise du COVID aura marqué les esprits pour les décennies à venir. D'abord la crise sanitaire aura endeuillé une partie de la population...

Fonderies : le plan de 50 millions d’euros ne convainc pas

La fonderie française fait face à de grandes difficultés. L’État a mis en place un plan d’action pour la reconversion d’une partie des salariés. Fragilisée,...

Irlande du Nord. Le prix de la pinte de bière va augmenter !

C'est ce qu'on appelle se faire enfler plusieurs fois. Les consommateurs d'Irlande du Nord ont été avertis qu'ils devaient s'habituer à des prix plus...

Fondation de l’Université de Corse : 4ème édition du concours Start’in Corsica

Depuis sa création en 2011, la Fondation de l’Université de Corse a mis en place de nombreux dispositifs pour sensibiliser et accompagner les étudiants...