Le mot confinement, les Ultras de toute la France du football le connaissent, eux que les autorités et la ligue de football traitent à l’année comme des sous citoyens, multipliant interdictions de déplacement, parcage comme des animaux dans des espaces réservés, et répression souvent disproportionnée.

Et pourtant, alors que le pays est en crise sanitaire sans précédent, ces Ultras, considérés par les autorités comme des pestiférés, se mobilisent, notamment dans toute la Bretagne, pour venir en aide aux personnels soignants.

A Rennes, à Nantes, à Guingamp, à Brest, à Lorient, les principaux groupes de supporteurs ont ainsi mis des cagnottes en ligne, qui cartonnent, et ont multiplié les gestes de soutiens, aux infirmiers, aux hôpitaux, aux pompiers. On vous propose de découvrir un florilège ci-dessous, ce qui vous donnera peut être aussi envie, pour les amoureux du football, de rejoindre ces tribunes peuplées d’individus qui, dingues de leurs clubs respectifs, parfois mauvais garçons, ont la main sur le coeur.

A Guingamp, le Kop rouge a mis en place une cagnotte et récolte 1500€ pour le moment, tandis que le club met en vente 500 maillots collectors (50€ pièce) dont la vente sera intégralement reversée aux soignants des côtes d’armor.

A Rennes, le Roazhon Celtic Kop a déjà récolté pas loin de 15000 euros (la cagnotte ici).

A Nantes, la Tribune Loire (Brigade Loire) a dépassé les 20 000 euros récoltés (la cagnotte ici).

A Lorient, le Kop sud (Merlus Ultras ne va pas tarder à atteindre les 3000 euros (cagnotte ici).

A Brest enfin, les Celtic Ultras et les Ultras Brestois ont lancé une cagnotte qui atteint bientôt 13 000 euros (cagnotte ici).

De belles initiatives, qui font, assurément, chaud au coeur à tous les personnels actuellement mobilisés pour s’occuper de la santé de tous, dans les hôpitaux de Bretagne.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine