Nutrition. Ne négligez pas vos apports en vitamine D

A LA UNE

La vitamine D est une alliée de choc pour sortir du confinement en bonne santé. Où la trouve-t-on pour éviter les carences ?

Vitamine D, essentielle pendant le confinement

En ces temps de confinement, certaines personnes peuvent être tentées de faire relâche dans leurs habitudes alimentaires. Ou n’ont tout simplement pas le choix pour cause de contraintes logistiques. Mais si des tracas plus importants peuvent occuper les esprits des populations confinées, l’alimentation ne doit pas pour autant être négligée. L’une des conséquences d’un mauvais régime pourrait être la carence en vitamine D.

À savoir qu’une telle carence a de multiples impacts sur le corps, notamment en fragilisant la santé osseuse. Et gare aux fractures ! Mais cette vitamine est aussi nécessaire à l’absorption intestinale du calcium puis à sa fixation sur les os. Elle permet d’augmenter les concentrations de calcium et de phosphore dans le sang en facilitant leur absorption par l’intestin et en diminuant leur élimination rénale.

Également utile pour maintenir la minéralisation des dents et du cartilage, cette vitamine D, lorsqu’elle est présente en quantité insuffisante, peut engendrer de l’ostéoporose, de l’ostéomalacie et, chez les enfants, rachitisme. Chez les personnes âgées, l’importance de la vitamine D est encore plus vitale puisque la capacité de la peau à produire celle-ci diminue.

Où trouver cette vitamine ?

En cas de carence en vitamine D, une alimentation adaptée peut permettre de combler cette dernière. Parmi les aliments recommandés, citons les poissons gras (hareng, sardines, saumon, maquereau), les abats (notamment le foie), le jaune d’œuf, les produits laitiers enrichis en vitamine D, le beurre et les margarines, le fromage ou encore la viande.

Mais cette alimentation ne fait pas tout ! Si des produits riches en vitamine D permettent de couvrir 15 à 20 % des apports quotidiens nécessaires, c’est surtout une bonne exposition au soleil qui comblera le reste des besoins pour l’organisme. À défaut de pouvoir sortir comme avant le confinement, ceux qui en ont la possibilité matérielle exposeront leurs mains, avant-bras et visage 15 à 20 minutes par jour dans leur jardin, sur leur balcon, etc.

Enfin, les amateurs de compléments alimentaires seront avisés de consulter un diététicien ou un médecin avant d’y avoir recours. Selon l’Anses (Agence nationale de sécurité de l’alimentation), « le recours aux compléments alimentaires contenant de la vitamine D peut exposer à des apports trop élevés, ce qui peut provoquer une hypercalcémie – taux élevé de calcium dans la circulation sanguine – entraînant la calcification de certains tissus, et ainsi avoir des conséquences cardiologiques et rénales ».

AK

Crédit photo : Pixabay (Pixabay License/Shutterbug75)
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Irlande – La frontière de la discorde

Retour sur les huit cents ans de conflit qui opposent deux Irlandes, déchirées par la question de l’indépendance. Une...

Musik Breizh. Une histoire de la musique bretonne en vidéo

Voici ci dessous une histoire de la musique bretonne en vidéo https://www.youtube.com/watch?v=EktcXeTDaRI https://www.youtube.com/watch?v=jDOPk6KavkA https://www.youtube.com/watch?v=bzT0k9VfNeE https://www.youtube.com/watch?v=Xeo_f_pP2lo https://www.youtube.com/watch?v=DCa12N1I6-Q Crédit photo : DR  Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie...

Articles liés