Environnement. Un safari des insectes de jardin, avec Bretagne Vivante

A LA UNE

Toussaint Louverture. Le héros noir était-il propriétaire d’esclaves ?

Interrogée sur ce point troublant par Stéphane Bern, Rokhaya Diallo dédramatise : avant la Révolution, c'est vrai, Louverture a...

Christophe Dolbeau : « Lorsque je parle de parias, je pense aux intouchables, aux lépreux, aux pestiférés de la politique » [Interview]

Christophe Dolbeau, écrivain et correspondant de presse (il a collaboré à des journaux croates de l'émigration comme Studia croatica...

L’immigration clandestine redouble en Mer Méditerranée, l’Union européenne baisse la garde

Il y a un an, trois organisations internationales paragouvernementales prédisaient un afflux massif de clandestins en Europe lors du...

Santé. Le rhume des foins empoisonne la vie de plus en plus de Français

Rhume persistant, yeux rouges et larmoyants, éternuements… l'omniprésence du Covid-19 dans l'actualité ne doit pas faire oublier que le...

Michel Maffesoli (L’Ère des soulèvements) : « Ce vitalisme que l’élite ne veut pas voir me donne espérance » [Interview]

Les éditions du Cerf viennent d'éditer un nouvel ouvrage important de Michel Maffesoli intitulé « l'Ère des soulèvements »....

En ces dernières semaines de confinement, Bretagne Vivante propose une activité ludique pour découvrir le monde de l’infiniment petit : le microcosme des insectes ! Avec l’opération « Safari des insectes des jardins », Bretagne Vivante propose de regarder par terre, dans la pelouse, sur les fleurs ou dans les airs pour tenter d’identifier les insectes des jardins, terrasse, balcon ou même des maisons.

L’association de défense de l’environnement en Bretagne met à disposition une boîte à outils contenant des posters qui aideront à reconnaître certains d’entre eux : les abeilles sauvages, les syrphes, les punaises, les papillons diurnes, les libellules, les sauterelles, les autres petites bêtes de la maison. L’exercice d’identification n’est pas chose facile, c’est pourquoi, il est possible de se faire aider par des naturalistes sur le forum de Bretagne Vivante.

Pour cela, il suffit de :

Les spécialistes se feront un plaisir de confirmer ou non les tentatives d’identification et partageront leur savoir sur les petites bêtes indispensables à l’équilibre de nos espaces. Ils constituent un des maillons importants des chaînes alimentaires et une part majeure de la biodiversité !

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Rugby. La FFR s’engage…. « pour l’inclusion des trans-identitaires dans le rugby »

A chaque journée sa nouvelle information pour nous rappelons que nous vivons dans une société qui a activé le...

Etienne Chouard : Introduction à la thèse que je défends depuis 2005

Etienne Chouard : Introduction à la thèse que je défends depuis 2005 https://www.youtube.com/watch?v=MtLH-S-3WUs Crédit photo : DR  Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de...

Articles liés

Environnement. Comptez les oiseaux des jardins avec Bretagne Vivante et le Géoca les 30 et 31 janvier

Comment contribuer à protéger la nature tout en l’admirant ? Réponse : en participant activement, les 30 et 31 janvier seul en groupe ou...

Découverte de la nature et du milieu marin. Et si vous essayiez l’école hors les murs avec Bretagne vivante ?

La période de confinement a parfois éloigné les enfants mais aussi les adultes de la nature, de l’extérieur. Ils se sont pour certains retrouvés...

Bretagne Vivante, 60 ans au service de la nature [Vidéo]

L'association Bretagne Vivante fête cette année ses 60 ans d'existence. Créée en 1959 par deux passionnés d'environnement, la société pour l'étude et la protection...

Projet d’algoculture à Moëlan et Doëlan : un courrier de l’un de ses promoteurs

07/11/2014 ‑ 12H00 Clohars-Carnoët (Breizh-info.com) – Notre article sur le projet d’algoculture au large de Moëlan et Doëlan nous a valu un courriel d’un...