Environnement. Comptez les oiseaux des jardins avec Bretagne Vivante et le Géoca les 30 et 31 janvier

A LA UNE

Confinements et couvre-feux : quels impacts sur les couples ?

Quelles ont été les impacts des différents confinements et couvre-feux successifs sur les couples français ? Si l'on a...

Vannes. Retour sur la manifestation du 24 juillet contre le pass sanitaire [Reportage vidéo]

Samedi 24 juillet, des centaines de milliers de personnes ont défilé contre le pass sanitaire et la tyrannie instaurée...

Violences policières internationales. Avec 32 morts, la France est plutôt bien classée

Le dernier rapport de l'IGPN, la police des polices, vient de sortir, balançant toutes les turpitudes supposées des policiers...

Pass sanitaire. Chute de fréquentation dans les cinémas et salles de sport

Instauré depuis le 21 juillet en France pour certaines activités, le pass sanitaire n'aura mis que quelques jours à...

4e vague de Covid-19 à l’hôpital ? « Un mensonge d’État » selon le fondateur de la Société Française de Virologie [Vidéo]

La vidéo de l'intervention de Jean-Michel Claverie, fondateur de la Société Française de Virologie dimanche 25 juillet sur BFMTV...

Comment contribuer à protéger la nature tout en l’admirant ? Réponse : en participant activement, les 30 et 31 janvier seul en groupe ou en famille, au comptage annuel des espèces d’oiseaux fréquentant nos jardins. Des espèces qu’on dit – à tort – communes mais qui n’ont rien de banales.

Un sympathique Rouge-gorge derrière la vitre, quêtant une graine ? Déjà vu. Mais sauriez-vous identifier le bien nommé Chardonneret élégant, la Sittelle torchepot, championne absolue de varappe, ou la zinzinulante Mésange bleue? Profitez pour cela du kit d’observation que mettent à votre disposition Bretagne Vivante et le Géoca à l’occasion de leur opération de comptage des oiseaux des jardins les 30 et 31 janvier prochains, avec cette année l’Accenteur mouchet comme égérie. Plus de 6 500 observateurs bénévoles ont ainsi participé en 2020 à récolter de précieuses données sur les populations de ces oiseaux dits communs – mais qui n’ont rien de banals – dans ce qui est une formidable démarche de science participative et ludique.

Dans toute la Bretagne historique, cette initiative permet de recenser les espèces en question (et bien d’autres) pour mieux veiller sur leurs populations, alerter sur leur éventuelle disparition ou leur mortalité et trouver collectivement des solutions pour leur préservation. Une heure, c’est tout ce que requiert la participation. Elle offre en échange une occasion privilégiée d’observer, d’admirer et ainsi mieux comprendre et protéger la nature. Et une opportunité de transmission familiale et générationnelle d’un savoir qui ne doit pas se perdre.

Les 30 et 31 janvier prochains, il suffit de choisir un lieu d’observation (un jardin, un parc, une école, seul ou entre voisins ou encore en famille avec enfants et petits enfants) et notez tous les oiseaux observés en cochant la juste case. Ici, tous les billets sont gagnants. Il est également possible de saisir les informations en ligne sur le site : bretagne-vivante-dev.org/coj

Vous avez des doutes sur l’identification d’une espèce ? Bretagne Vivante et le Géoca mettent à votre disposition un lexique illustré, haut en couleurs, des espèces les plus courantes pour les identifier. Et le Chardoneret élégant deviendra, entre autres, un compagnon.

Crédit photo : pixabay (cc)
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Ur gwaz aet da vaouez a glask bezañ anavezet evel ur tad

Biskoazh luzietañ ! C. a zimezas gant N. e 1999. D'ar mare-se e oa ur gwaz. E 2011 e cheñchas...

Loudéac. Du rap, des Roumains, des Mahorais… et un climat d’insécurité.

Certains habitants de Loudéac ne se sentent plus en sécurité du fait d'incidents à répétition dans la petite ville...

Articles liés

Aux origines de la Bretagne, une invasion migratoire ?

L'originalité de la Bretagne vient de son peuplement par l'immigration massive de Celtes de Grande-Bretagne, à l'époque où les invasions barbares emportaient l'Empire romain. Dans...

Montessori : des écoles inaccessibles aux plus modestes ?

Alors qu'une nouvelle école Montessori (trilingue : français, anglais, espagnol) devrait ouvrir à Bréal/Montfort au sud-ouest de Rennes, il convient de revenir sur cette...

Diwan : ha bremañ petra vo graet ?

An nen az a war ar rouedadoù sokial er mare-mañ en deus gwelet fotoioù dic'hortoz war pajennoù zo : tud o tougen panelloù « Diwan, ha...

Finistère : Les déçus de Cueff préparent l’après-Cueff

On se souvient de la surprise de l'entre-deux tours des élections régionales qui a vu le ralliement surprise de Daniel Cueff à la liste...