Le Collectif Justice Covid19 dépose plainte pour abstention volontaire de prendre des mesures visant à combattre un sinistre

A LA UNE

L’immigration clandestine redouble en Mer Méditerranée, l’Union européenne baisse la garde

Il y a un an, trois organisations internationales paragouvernementales prédisaient un afflux massif de clandestins en Europe lors du...

Santé. Le rhume des foins empoisonne la vie de plus en plus de Français

Rhume persistant, yeux rouges et larmoyants, éternuements… l'omniprésence du Covid-19 dans l'actualité ne doit pas faire oublier que le...

Michel Maffesoli (L’Ère des soulèvements) : « Ce vitalisme que l’élite ne veut pas voir me donne espérance » [Interview]

Les éditions du Cerf viennent d'éditer un nouvel ouvrage important de Michel Maffesoli intitulé « l'Ère des soulèvements »....

De la belle aube au triste soir. La tragédie d’une famille française en Algérie [Interview]

Il n’est pas de vie qui ne soit inextricablement mêlée à notre histoire collective. Le livre De la belle...

Le Collectif Justice Covid19 dépose plainte pour abstention volontaire de prendre des mesures visant à combattre un sinistre et saisit le Fonds de Garantie des Victimes d’actes de Terrorisme et autres infractions (FGTI) pour obtenir réparation du préjudice subi.

« Face à la gravité de la crise sanitaire liée à la pandémie de Covid19 que la France traverse actuellement, et à l’impréparation des autorités, le Collectif Justice Covid19 estime qu’il est indispensable que les responsabilités de chacun soient clairement établies. Il est par ailleurs incontestable que cette situation a causé pour chacun d’entre nous un préjudice qu’il est nécessaire d’évaluer et de faire réparer. Le FGTI a entre autres pour vocation de réparer les conséquences d’accidents collectifs ayant conduit à un repli sur soi et à une rupture du lien social » expliquent les instigateurs de la plainte qui ont saisi le Cabinet d’Avocats du Parc Monceau.

« Il est indéniable qu’au delà du confinement imposé par les autorités depuis plusieurs semaines, l’impréparation dont ont fait preuve nos dirigeants a contribué à alimenter un préjudice d’angoisse spécifique largement partagé. Les mesures économiques prises par le Gouvernement pour soulager la souffrance financière de nos concitoyens sont largement insuffisantes et ne sauraient réparer les conséquences de ses manquements face à cette pandémie. Au travers de la création de ce Collectif, Justice Covid19 souhaite permettre à tout un chacun d’agir utilement en portant collectivement les plaintes individuelles de ses adhérents. »

Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site : www.justicecovid19.com

Ci-dessous, Matthias Lacoste, initiateur et porte parole de Justice Covid19, vous présente le Collectif. Ce dernier est connu pour être un lanceur d’alerte, on le retrouvait notamment au cœur d’une action concernant la maladie de Lyme l’an passé.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Patrick Buisson interrogé par Charlotte d’Ornellas : « La modernité nous met face à notre propre vide » [Interview]

Patrick Buisson politologue et ancien conseiller personnel du président Sarkozy, publie un nouvel essai qui raconte tout ce que...

Tour d’Italie. Caleb Ewan remporte la 7ème étape du Giro

Deuxième victoire d'étape pour Caleb Ewan (Lotto-Soudal) le 14 mai 2021, à l'occasion de la 7ème étape du Giro....

Articles liés

Le problème insoluble de la crise du COVID. Faut-il en finir avec les aides ?

La crise du COVID aura marqué les esprits pour les décennies à venir. D'abord la crise sanitaire aura endeuillé une partie de la population...

Laxisme, erreurs judiciaires. On veut pouvoir juger les juges ! [LAgora]

Gabrielle Cluzel, journaliste qui intervenait récemment sur Cnews, revenait sur ce nouveau drame de l'immigration, un de plus, qui a vu une femme se...

Alternative au vaccin Covid-19. La biotech nantaise Xenothera annonce une précommande de la France pour son traitement

Il aura fallu du temps pour que l'Etat se décide ! La biotech nantaise Xenothera, créée en 2014, a annoncé mardi 11 mai avoir...

Covid-19 : la fin du début ou le début de la fin de l’état d’urgence ?

A la Une de cette édition, retour sur l’actualité du Covid. Alors que la réouverture des terrasses se confirme pour le 19 mai prochain,...