Belgique. Un ministre incapable de mettre un masque, le Vlaams Belang réagit [Vidéo]

A LA UNE

En Belgique, les images d’un ministre incapable de mettre correctement un masque de protection contre le Covid-19 ont fait sourire mais ont également suscité des critiques, notamment de la part du Vlaams Belang.

Un ministre belge incapable de savoir mettre un masque

Le ministre fédéral belge de la Justice, Koen Geens, a bénéficié d’une bien peu reluisante publicité le 30 avril dernier. Tandis qu’il visitait un atelier de couture de masques artisanaux à Wijgmaal, dans le Brabant flamand, un masque lui a été offert. C’est alors qu’une situation embarrassante s’est produite : l’homme a été incapable de mettre correctement l’objet en question sur son visage, le masque lui bloquant même la vue quelques secondes. La scène n’a pas échappé aux caméras de télévision flamandes présentes sur place, notamment celles de VTM.

Les images, certes cocasses, ont rapidement circulé et enflammé les réseaux sociaux. Cette maladresse de Koen Geens, par ailleurs vice-Premier ministre, illustre en effet parfaitement les difficultés rencontrées par l’exécutif belge pour gérer cette crise sanitaire du Covid-19 depuis ses débuts.

Le Vlaams Belang réagit

Si la scène a fait sourire les personnes entourant le ministre lors de sa visite ainsi que de nombreux internautes, d’autres n’ont en revanche pas la tête à plaisanter. C’est le cas des nationalistes flamands du Vlaams Belang. Le président du parti Tom Van Grieken a ainsi résumé la situation sur Twitter : « Vous vous demandez pourquoi la Belgique s’attaque si mal à la crise du coronavirus ? »

Selon Tom Van Grieken, ces images sont un parfait symbole de la gestion désastreuse de la pandémie par les autorités belges tandis que le pays a enregistré plus de 7 700 morts. Déjà au mois de mars, une information indiquant que la Belgique avait détruit un stock stratégique de plusieurs millions de masques de protection de type FFP2 l’année dernière sans procéder à son renouvellement avait fait scandale.

Autre déconvenue en ce même mois de mars, la commande de 5 millions de masques en provenance de Shanghai, transportés sous hauts surveillance et devant être distribués dans les hôpitaux belges. Si des masques FFP2 et FFP3 étaient attendus, ce sont de simples masques chirurgicaux qui seront alors livrés, ne pouvant assurer une protection efficace des personnels soignants en première ligne face au Covid-19. Un tel degré d’amateurisme ne peut que faire le jeu des oppositions, à commencer par le Vlaams belang, qui dispose là d’un terrain particulièrement favorable.

AK

Crédit photo : DR (Photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

« J’ai fait l’amour avec le diable ». Pourquoi des Catholiques se sont opposés au concert d’Anna Von Hausswolff à Nantes

Le 7 décembre 2021, de nombreux fidèles catholiques, beaucoup de jeunes, se sont rassemblés devant l’église Notre-Dame du Bon-Port...

Gwern-ar-Sec’h : Mohammed ha Rizk pennoù bras an trafikerezh dramm

Kondaonet eo bet c'hwec'h paotr d'ar meurzh 07 a viz kerzu gant lez-varn Roazhon evit trafikerezh drammoù. Etre Gwern-ar-Sec'h (Bro...

Articles liés