Belgique. Un ministre incapable de mettre un masque, le Vlaams Belang réagit [Vidéo]

A LA UNE

« My life in loyalism ». Acteur majeur des Accords du Vendredi Saint, Billy Hutchinson évoque son engagement unioniste/loyaliste en Irlande du Nord [Interview]

Les éditions britanniques Merrion Press ont sorti récemment un livre intitulé « My life in loyalism » signé Billy Hutchinson. Si les...

Yves Chauvel (La Bretagne en héritage) : « L’argent de la Région doit aller en priorité voire intégralement aux associations qui promeuvent la Bretagne...

Alors que Le Télégramme publiait récemment les résultats d'un sondage sur les élections régionales à venir, nous n'y avons...

Thierry Burlot (Nous la Bretagne) : « Les Bretonnes et Bretons furent probablement celles et ceux qui furent les plus migrants il y a...

Alors qu'un sondage Odoxa-Le Télégramme donne la liste Nous la Bretagne de Thierry Burlot, investit par LREM, en tête...

Renaud Camus : « Il n’y a d’issue sérieuse que la remigration, la décolonisation, le retour chez lui, contractuel ou forcé, de l’occupant »...

Notre quotidien occidental en est la preuve : Le Grand Remplacement n’est ni une théorie ni un complot. C’est...

Loi Molac : Jean-Michel Blanquer est un mauvais perdant

Il faut se méfier de ce que raconte Jean-Michel Blanquer. En paroles, il est favorable à la langue bretonne....

En Belgique, les images d’un ministre incapable de mettre correctement un masque de protection contre le Covid-19 ont fait sourire mais ont également suscité des critiques, notamment de la part du Vlaams Belang.

Un ministre belge incapable de savoir mettre un masque

Le ministre fédéral belge de la Justice, Koen Geens, a bénéficié d’une bien peu reluisante publicité le 30 avril dernier. Tandis qu’il visitait un atelier de couture de masques artisanaux à Wijgmaal, dans le Brabant flamand, un masque lui a été offert. C’est alors qu’une situation embarrassante s’est produite : l’homme a été incapable de mettre correctement l’objet en question sur son visage, le masque lui bloquant même la vue quelques secondes. La scène n’a pas échappé aux caméras de télévision flamandes présentes sur place, notamment celles de VTM.

Les images, certes cocasses, ont rapidement circulé et enflammé les réseaux sociaux. Cette maladresse de Koen Geens, par ailleurs vice-Premier ministre, illustre en effet parfaitement les difficultés rencontrées par l’exécutif belge pour gérer cette crise sanitaire du Covid-19 depuis ses débuts.

Le Vlaams Belang réagit

Si la scène a fait sourire les personnes entourant le ministre lors de sa visite ainsi que de nombreux internautes, d’autres n’ont en revanche pas la tête à plaisanter. C’est le cas des nationalistes flamands du Vlaams Belang. Le président du parti Tom Van Grieken a ainsi résumé la situation sur Twitter : « Vous vous demandez pourquoi la Belgique s’attaque si mal à la crise du coronavirus ? »

Selon Tom Van Grieken, ces images sont un parfait symbole de la gestion désastreuse de la pandémie par les autorités belges tandis que le pays a enregistré plus de 7 700 morts. Déjà au mois de mars, une information indiquant que la Belgique avait détruit un stock stratégique de plusieurs millions de masques de protection de type FFP2 l’année dernière sans procéder à son renouvellement avait fait scandale.

Autre déconvenue en ce même mois de mars, la commande de 5 millions de masques en provenance de Shanghai, transportés sous hauts surveillance et devant être distribués dans les hôpitaux belges. Si des masques FFP2 et FFP3 étaient attendus, ce sont de simples masques chirurgicaux qui seront alors livrés, ne pouvant assurer une protection efficace des personnels soignants en première ligne face au Covid-19. Un tel degré d’amateurisme ne peut que faire le jeu des oppositions, à commencer par le Vlaams belang, qui dispose là d’un terrain particulièrement favorable.

AK

Crédit photo : DR (Photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Alternative au vaccin Covid-19. La biotech nantaise Xenothera annonce une précommande de la France pour son traitement

Il aura fallu du temps pour que l'Etat se décide ! La biotech nantaise Xenothera, créée en 2014, a...

Eric Zemmour : « La guerre civile a déjà commencé. Lorsqu’on égorge un professeur dans la rue, cela s’appelle comment ? »

Eric Zemmour : « Si les militaires parlent comme ils le font c’est que la situation est gravissime (…)...

Articles liés

Alternative au vaccin Covid-19. La biotech nantaise Xenothera annonce une précommande de la France pour son traitement

Il aura fallu du temps pour que l'Etat se décide ! La biotech nantaise Xenothera, créée en 2014, a annoncé mardi 11 mai avoir...

Covid-19 : la fin du début ou le début de la fin de l’état d’urgence ?

A la Une de cette édition, retour sur l’actualité du Covid. Alors que la réouverture des terrasses se confirme pour le 19 mai prochain,...

Covid-19. « Se vacciner pour protéger les autres ». A quand une grande vaccination contre l’immigration de masse ? [L’Agora]

L’argument pour faire que les Français se vaccinent en masse contre le Covid-19 est, outre le fait de retrouver les libertés que les autorités...

Alexis Poulin. « Sur l’origine du Covid, des scientifiques pensent à une fuite d’un laboratoire »

Alexis Poulin. « Sur l'origine du Covid, des scientifiques pensent à une fuite d'un laboratoire ». Des scientifiques demandent à la Chine de publier des...