Depuis le début du confinement, certains font preuve de créativité. Quentin, accompagnateur pédagogique à Epitech Rennes,  confectionne de son bureau des visières de protection pour ceux qui en ont besoin.

Vouloir se rendre utile pour l’intérêt commun

Touché par le manque de protection de proches et de ceux qui sont en première ligne face au coronavirus, Quentin a souhaité agir et se rendre utile. Il se lance d’abord dans la fabrication de masques mais la durée et la complexité de production l’amènent à réfléchir à un autre dispositif : les visières.

Il n’y a aucun outil nécessaire à part une imprimante 3D, des feuilles A4 transparentes et des élastiquesL’imprimante 3D a été achetée par l’école et le reste du matériel, commandé sur Amazon.

Quentin a déjà créé une quinzaine de visières et ne compte pas s’arrêter là. Une visière complète prend deux à trois heures à s’imprimer et le temps d’assemblage est de 5 minutesÀ son échelle, et tout en continuant à travailler en accompagnant à distance les étudiants pour l’école, il pourrait en produire 12 par jour.

Aider des personnes que l’on côtoie tous les jours

Quentin a décidé de les distribuer aux commerçants présents tous les jours, pour vendre les produits de première nécessité, et aux marchés. Habitant la ville de Pacé, près de Rennes, il a pu en fournir à deux médecins généralistes, une boucherie, une épicerie et deux boulangeries (dont le Fournil de Nicolas à Pacé). La gendarmerie l’a contacté pour savoir s’il serait possible de fournir des écoles. Il a également démarché des EHPAD, qui n’ont pas pu répondre favorablement pour le moment.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V