Le grand jour approche ! Le lundi 11 mai, la Bretagne vivra enfin son déconfinement après près de deux mois de quarantaine. Voici les informatiques pratiques selon les localités.

Si Edouard Philippe a annoncé jeudi les grandes lignes du « déconfinement » à l’échelle nationale, le Premier Ministre avait expliqué dès la veille que les préfets allaient devoir s’appuyer sur les élus locaux pour réorganiser la vie des villes, tant économiquement que socialement.

Ainsi, les mesures ne seront pas les mêmes partout et dépendront en partie de la fameuse carte de France du déconfinement sur laquelle les départements de Bretagne administrative et de Loire Atlantique sont « en vert », recevant ainsi un avis favorable de l’état pour une reprise plus dynamique dans les départements « en rouge », notamment l’Ile de France, le Nord et l’Est.

Le cas Nantais

A Nantes, le déconfinement sera progressif, comme l’a décidé le conseil municipal qui s’est réuni en visio-conférence le mercredi 6 mai.

Fortement recommandé, le port du masque ne sera toutefois pas obligatoire dans l’espace public. Mieux vaut tout de même en avoir à disposition puisqu’il sera en revanche indispensable pour emprunter les transports en commun. 75% du trafic des bus est tramway sera assuré. Une circulation à 90% du trafic habituel est espérée d’ici le 2 juin.

Du gel hydro-alcoolique et quelques masques devraient y être mis à disposition.

Il faudra attendre deux jours de plus c’est-à-dire le 13 mai pour pouvoir à nouveau déambuler dans les parcs et les jardins de la ville. Les enfants n’auront cependant pas l’occasion d’accéder aux aires de jeux, qui resteront fermées, tout comme les gymnases et les piscines.

L’utilisation du vélo sera encouragée et les familles en difficulté seront à nouveau soutenues, notamment par un report du paiement du loyer.

Dans toute la Loire Atlantique, il sera possible d’accéder aux bords de Loire et de rivières à partir du mardi 12 mai.

Enfin, les écoles ne rouvriront qu’à partir du 14 mai afin d’organiser au mieux cette rentrée très particulière.

250 000 masques pour les Rennais…

Rennes ne va pas lésiner sur les moyens puisque la ville va tout simplement en distribuer 250 000. Il faudra pour cela se rendre dans l’un des quinze gymnases sélectionnés. Les informations pratiques, c’est-à-dire le lieu et l’heure où chaque foyer doit récupérer ses masques, ont été transmises dans chaque boite aux lettres.

La reprise du trafic sera plus rapide qu’à Nantes puisque 100% des métros et 80% des bus circuleront dès le 11 mai, avec bien sûr les consignes de distanciation sociale et les gestes barrières à respecter.
Les consignes seront les mêmes pour les marchés hebdomadaires, qui reprendront sous la semaine prochaine.

Les parcs et les jardins seront ouverts mais la baignade dans les étangs d’Apigné ne sera pas permise. L’accès à la plage sera lui aussi impossible.

Un peu plus au Nord du département, à Saint Malo, les remparts vont rouvrir.

420 000 masques à Brest !

Faute de derby breton sur les pelouses de Ligue 1, Brest a décidé de prendre le meilleur sur son voisin sur le terrain de la distribution des masques.

Ils seront d’abord livrés aux personnes âgées, seules et en difficulté à partir du 11 mai, puis petit à petit à l’ensemble des habitants,  à hauteur de deux masques par personne. 50 000 masques chirurgicaux seront donnés aux soignants et autres professionnels de santé.

Parmi les autres informations bonnes à savoir, les salons de coiffure rouvriront tandis que les places de stationnement resteront gratuites. Les bus ne pourront être remplis qu’à 30%, distanciation sociale oblige, et, comme à Rennes, il sera vivement conseillé d’utiliser les bicyclettes.

Attention !

Chaque municipalité ayant le dernier mot sur sa façon de se « déconfiner », Breizh Info ne peut que vous encourager à suivre jour après jour les informations officielles de votre commune, notamment sur leur site internet. Gardez également à l’esprit que des contraventions pourront être délivrées en cas de « non-respect » des gestes-barrières et autres règles sanitaires bien connues.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine