Les rassemblements de plus de 10 personnes dans les lieux privés sont finalement autorisés

A LA UNE

L’immigration clandestine redouble en Mer Méditerranée, l’Union européenne baisse la garde

Il y a un an, trois organisations internationales paragouvernementales prédisaient un afflux massif de clandestins en Europe lors du...

Santé. Le rhume des foins empoisonne la vie de plus en plus de Français

Rhume persistant, yeux rouges et larmoyants, éternuements… l'omniprésence du Covid-19 dans l'actualité ne doit pas faire oublier que le...

Michel Maffesoli (L’Ère des soulèvements) : « Ce vitalisme que l’élite ne veut pas voir me donne espérance » [Interview]

Les éditions du Cerf viennent d'éditer un nouvel ouvrage important de Michel Maffesoli intitulé « l'Ère des soulèvements »....

De la belle aube au triste soir. La tragédie d’une famille française en Algérie [Interview]

Il n’est pas de vie qui ne soit inextricablement mêlée à notre histoire collective. Le livre De la belle...

Malgré l’annonce du chef du gouvernement Édouard Philippe le 28 avril dernier de l’interdiction des rassemblements de plus de 10 personnes dans les lieux privés dans le cadre du déconfinement, les français peuvent en réalité d’ores et déjà se retrouver autour d’un bon repas les uns chez les autres. En cause ? Une décision du Conseil constitutionnel du 11 mai dernier qui a mis à l’amende, au premier jour du déconfinement, l’annonce du Premier ministre.

Rassemblements : une tergiversation supplémentaire du gouvernement

C’est l’histoire d’un gouvernement qui annonce une école obligatoire puis finalement pas obligatoire, de fleuristes interdits de vendre du muguet le 1er mai puis finalement autorisés, de masques qui ne servent à rien puis finalement qui deviennent obligatoires, d’une carte de déconfinement annoncée rouge et verte puis finalement orange rouge et verte…

Depuis la mise en place du confinement le 17 mars dernier, pléthores d’annonces gouvernementales ne souffrent pas de la contradiction. Dernière en date : l’annonce par Édouard Philippe le 28 avril dernier de l’interdiction des rassemblements de plus de 10 personnes dans des lieux privés.

Aucune mention dans le décret

Car si déjà aucun décret limitant le nombre de personnes dans un lieu privé n’avait été publié depuis cette annonce, la décision du Conseil constitutionnel est tombée comme un couperet lundi 11 mai, au premier jour de déconfinement.  « Les mesures relatives aux établissements recevant du public et aux lieux de réunion […] ne s’étendent pas aux locaux à usage d’habitation », peut-on notamment lire dans sa décision.

Ainsi, dans le décret rassemblant les mesures pour lutter contre l’épidémie de coronavirus, aucune mention n’est faite des réunions dans les privés. « Tout rassemblement, réunion ou activité à un titre autre que professionnel sur la voie publique ou dans un lieu public, mettant en présence de manière simultanée plus de dix personnes, est interdit sur l’ensemble du territoire de la République », est-il notamment inscrit.

Une « non-mesure » passée quasi inaperçue mais confirmée par le ministère de l’Intérieur lui-même dans les colonnes du Parisien. Christophe Castaner y a en effet assuré que le texte « n’interdit pas les rassemblements de plus de dix personnes dans les lieux privés ».

AK

Crédit photo : Pixabay (Pixabay License/Free-Photos)
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Patrick Buisson interrogé par Charlotte d’Ornellas : « La modernité nous met face à notre propre vide » [Interview]

Patrick Buisson politologue et ancien conseiller personnel du président Sarkozy, publie un nouvel essai qui raconte tout ce que...

Tour d’Italie. Caleb Ewan remporte la 7ème étape du Giro

Deuxième victoire d'étape pour Caleb Ewan (Lotto-Soudal) le 14 mai 2021, à l'occasion de la 7ème étape du Giro....

Articles liés

Maître Goldnadel : « Au 27 janvier, M. Castaner expliquait que les services du ministère de l’Intérieur n’avaient pas de moyens juridiques pour dissoudre...

Le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin a lancé une procédure de dissolution de Génération identitaire. L'ONG, qui a fait de la lutte contre l'immigration...

Castaner, George Floyd, Adama Traoré, Dijon. Le Samedi Politique avec le criminologue Xavier Raufer

Depuis plusieurs semaines, la France sombre dans toujours plus d’anarchie. L’Etat régalien, visiblement si insignifiant pour Emmanuel Macron, est littéralement démantelé. Après la mort de...

Castaner et l’émotion plus forte que la loi. Le despotisme décomplexé

Interrogé dans Bourdin Direct sur BMFTV le 9 Juin, Christophe Castaner, ministre de l'Intérieur, a déclaré que, malgré l’interdiction légale des rassemblements de plus...

Philippe de Villiers : « Castaner et Belloubet sont dans la soumission »

A l'occasion de la sortie de son livre "Les Gaulois réfractaires demandent des comptes au Nouveau Monde", dans cet entretien #PhilippedeVilliers annonce le fin...