Séverine Manna a rejoint le cabinet MySmartCab pour un nouveau combat : celui de défendre la liberté de soigner et d’être soigné en France contre le Covid-19.

Après la polémique autour de l’hydroxychloroquine, l’avocate a constaté que de nombreux autres traitements déjà sur le marché n’étaient plus libres d’être prescrits. Elle explique dans cette interview (filmée le 8 mai) tous les détails de cette affaire.

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine