« L’Organisation mondiale de la santé ne se contente pas de préparer une campagne mondiale de vaccinations qui permettrait à Big Pharma de s’en mettre plein les poches, et à Bill Gates de préparer le puçage intégral de la population mondiale, apportant la touche finale au projet cauchemardesque d’Aldous Huxley dans Le Meilleur des mondes.

En matière de santé, l’OMS s’occupe de bien d’autres choses que de virus et de vaccins, et voilà bien longtemps qu’elle se pique de parler de sexe » explique sur son site Marion Sigaut, historienne controversée dont les analyses valent toutefois d’être écoutées, notamment sur la question de l’enfance.

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V