Alimentation. Les tendances « food » 2020 : simples arnaques ou vrai maltraitance du corps ?

A LA UNE

Covid-1984 (Telegram) : « Dans l’Histoire du monde, je n’ai pas souvenir que des esclaves aient été libérés plus vite parce qu’ils obéissaient mieux » [Interview]

Sur le canal Telegram, dont nous vous avons expliqué le process récemment, on trouve énormément de chaines qui diffusent...

Alain de Benoist : « Internet n’est pas un espace de liberté, mais un espace de flicage, d’ordures verbales et de tout à l’égo...

Cela faisait quelques mois que nous n'avions pas interviewé Alain de Benoist afin de connaitre son sentiment sur l'actualité...

Royaume-Uni. L’Écosse bientôt indépendante ? L’Irlande bientôt réunifiée ?

L'Écosse toujours un peu plus sur la voie de l'indépendance ? La perspective est confortée par un nouveau sondage...

Commando au CHU de Nantes : « L’indigence des forces de l’ordre face aux trafiquants de drogue devient impossible à cacher »

L’intrusion au CHU Hôtel-Dieu de Nantes, dans la nuit du 21 au 22 janvier, d’un commando de délinquants pour...

Philippe Baillet : « Avec Sparta nous entendons précisément renouer avec des formes de vraie critique sociale » [Interview]

Nous vous proposons ci-dessous de découvrir la publication Sparta, nouvelle revue de réflexion culturelle, politique, métapolitique et philosophique, qui...

Ces images inondent nos réseaux sociaux et toutes les influenceuses en parlent dans leurs stories : entre « protein shakes » et « bowls » en tout genre, la nouvelle tendance 2020 concernant l’alimentation, sont ces nouveaux plats colorés, qui semblent remplis de saveurs et permettent de garder la ligne. En effet, il n’est pas rare de recevoir la publicité de nouveaux acteurs spécialisés dans ces nouveaux moyens d’alimentation. Néanmoins, ces produits sont-ils vraiment bons pour la santé ?

Pas certain du tout…

NON ! Le protein shake ne te donnera pas un corps de rêve 

Plébiscité par les sportifs et les nouvelles fit girls d’Instagram, le protein shake a fait sa place dans la cuisine de certains internautes comme l’élément indispensable à boire le matin et avant une séance de sport pour se créer une silhouette élancée. Il est vrai qu’ils ont tout pour plaire : des centaines de goûts disponibles, et la promesse d’un « repas » parfaitement adapté à notre corps, avalé en 5 petites minutes…

Les substituts de repas ne remplacent pas un vrai repas

Sur les réseaux sociaux, on les reconnaît instinctivement car toutes les influenceuses en parlent. Ces substituts de repas ont fait leur entrée sur le marché comme LE régime miracle pour perdre ses kilos disgracieux. Avec des goûts appétissants comme le Mac&Cheese ou le Milkshake Oréo, ils permettraient de maigrir sainement grâce à des cures de 15 ou 28 jours. Pourtant, ils ne remplacent pas un vrai repas. En effet, forts en glucides et pauvres en protéines et en fibres, ces substituts de repas n’apportent pas les valeurs nutritionnelles nécessaires pour maigrir « sainement ».

Les superaliments ne doivent pas être votre seule alimentation

Spiruline, Acaï, baie de goji ou encore légumineuses ; tout le monde s’arrache ces nouveaux aliments et les met en avant sur les réseaux sociaux. Entre avocado toast ou bowls en tout genre, de nombreux Français adorent les superaliments et les incluent dans tous leurs régimes. Pourtant, riches en fibre et en protéines, et surtout, mangés en excès, ces nouveaux superaliments peuvent avoir des effets dévastateurs sur notre santé.

Morgane Soulier, fondatrice de Feeleat, une application qui suit le quotidien de ses utilisateurs dans la gestion de leurs troubles alimentaires, commente : « Nous avons eu une utilisatrice qui s’est mise à manger beaucoup trop de superaliments et qui a détraqué tout son système digestif. Lorsque le corps n’est pas habitué et ingère trop de fibres à la fois, les conséquences peuvent être très grave. Il faut être vigilant avec ce que l’on voit sur les réseaux sociaux. Manger trop de baie de goji ne sera pas bénéfique pour votre corps, bien au contraire… »

Jeûne intermittent = sauter un repas

Depuis quelques mois, il n’est pas rare de croiser les adeptes du jeûne intermittent. Sur des périodes de 12h ou 16h, ils s’affament afin de ne faire que deux repas par jour : une tricherie que votre corps n’appréciera pas, puisqu’il va s’organiser pour prévoir le prochain jeûne, et stocker davantage.

Cheat meal & Pint party : quand la maltraitance du corps devient réelle  

Le cheat meal est une des aberrations alimentaires du moment : il s’agit d’un repas hebdomadaire pendant lequel ses adeptes s’autorisent à manger ce qu’ils souhaitent, afin de rompre la monotonie de leur régime. Bonne idée pour le moral, mais pas terrible pour la silhouette… en effet, le corps, après avoir mangé « sain et léger » toute la semaine, stockera plus de calories que de raison et générera, encore une fois, un effet yoyo.

Illustration : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V

LA QUOTIDIENNE

Recevez chaque matin dans votre boîte mail la Quotidienne de BREIZH-INFO

- Pour soutenir BREIZH-INFO et l'info sans filtre -

Les derniers articles

Jean de Kervasdoué : « Les écolos nous mentent ! »

Jean de Kervasdoué, économiste, professeur émérite au CNAM et membre de l’Académie des technologies, auteur de "Les écolos nous...

Jean-Marc Jancovici : Énergie et climat pour demain. Quels scénarios après les crises?

Conférence en ligne organisée par l'INSEAD le 18 janvier 2021 : Energie et climat pour demain, relance et finitude...