Immigration. Agir avant qu’il ne soit trop tard…

A LA UNE

Isabelle Le Callennec (Hissons haut la Bretagne) : « être la région du plein emploi durable, d’une transition écologique aboutie, d’une cohésion sociale à...

La campagne électorale pour les élections régionales bat son plein. Après avoir interrogé Daniel Cueff (« Bretagne ma vie...

Toussaint Louverture. Le héros noir était-il propriétaire d’esclaves ?

Interrogée sur ce point troublant par Stéphane Bern, Rokhaya Diallo dédramatise : avant la Révolution, c'est vrai, Louverture a...

Christophe Dolbeau : « Lorsque je parle de parias, je pense aux intouchables, aux lépreux, aux pestiférés de la politique » [Interview]

Christophe Dolbeau, écrivain et correspondant de presse (il a collaboré à des journaux croates de l'émigration comme Studia croatica...

L’immigration clandestine redouble en Mer Méditerranée, l’Union européenne baisse la garde

Il y a un an, trois organisations internationales paragouvernementales prédisaient un afflux massif de clandestins en Europe lors du...

Santé. Le rhume des foins empoisonne la vie de plus en plus de Français

Rhume persistant, yeux rouges et larmoyants, éternuements… l'omniprésence du Covid-19 dans l'actualité ne doit pas faire oublier que le...

Voici quelques passages extraits d’ouvrages importants qui évoquent l’immigration. Le premier livre notamment appelle les Africains à se décomplexer et à s’assumer. Cet avertissement a été totalement ignoré par la classe politico-médiatique européenne et par les « élites » dirigeantes africaines, parasitaires et corrompues.

« J’appelle toutes les personnes de bonne volonté, Européens et Africains, qui saisissent la gravité de ce qui se joue en ce moment avec cette immigration massive d’origine africaine soutenue par la gauche révolutionnaire et ses alliés revanchards du monde noir, à se mobiliser pour mettre en échec cette énième tentative de destruction de l’identité des nations européennes, avec l’Afrique comme instrument et victime collatérale (…) Ils sont toujours à la manœuvre, avec de nouveaux nègres de service, dans le rôle de complices destinés à susciter l’invasion migratoire de l’Europe et la haine du Blanc au nom de la facture de la colonisation (…)

Les Européens doivent prendre des dispositions en vue d’arrêter avec fermeté cette immigration massive, une honte pour l’Afrique noire, qui ne fait que le bonheur des passeurs, des acteurs modernes de la traite humaine, et des idéologues soi-disant humanitaires. L’Europe doit cesser de se bercer de faux sentiments de générosité, face à une immigration qu’elle n’est plus en mesure de digérer (…)

Pour toute personne honnête et courageuse, aujourd’hui, la chose à faire est de retrousser les manches pour agir sur le terrain politique en Afrique, mais certainement pas de s’organiser pour recueillir les naufragés de la Méditerranée. Cette plaisanterie doit être dénoncée, car ce n’est pas ainsi qu’on aide l’Afrique à s’assumer. Bien au contraire, ces soi-disant militants des droits de l’homme contribuent à l’infantilisation de l’Afrique… Une Afrique à qui il ne faudrait demander aucun effort, car elle serait congénitalement incapable de s’assumer. De quel côté se trouvent les racistes ? » Fin de citation.

Kakou Ernest Tigori, Prix Mandela de littérature 2017, L’Afrique à désintoxiquer, Dualpha éd., page 385 et suivantes.

Immigration, l’appel d’air

« La nouvelle s’est répandue à travers le monde et notamment les nations sous-développées, qu’il existait en Europe un pays de cocagne dans lequel il est possible de vivre, manger, se loger, fonder famille et se faire soigner en ne travaillant pas ou peu. Une terre où l’on peut percevoir sans travailler, dix, vingt ou cinquante fois plus qu’au bled en trimant dans des conditions déplorables. Un pays dans lequel il est possible d’arriver malade et de bénéficier du meilleur de la médecine et de la technologie moderne sans débourser le moindre fifrelin, même en n’ayant jamais cotisé au système d’assurance maladie. Un pays enfin où l’on peut rester, vivre, travailler, procréer et envoyer ses enfants à l’école même si les services de l’immigration vous ont refusé tout visa ou autorisation d’accès. Cette situation unique dans l’espace et dans l’histoire, proprement délirante, dans laquelle un peuple se trouve contraint par ses dirigeants de sacrifier son niveau et sa qualité de vie, son avenir et celui de ses enfants pour nourrir pléthore d’allogènes auxquels il ne doit rien et qui ne lui en savent d’ailleurs aucun gré, bien au contraire, n’est évidemment pas tenable longtemps. »

Arnaud Raffard de Brienne, La désinformation autour de l’immigration, Atelier Fol’Fer, page 110.

L’immigration massive, poison pour notre civilisation

« Les conséquences d’une immigration massive et inconsidérée pourraient se révéler demain comme particulièrement désastreuses. Cette immigration est génératrice de ghettos, de misères de toutes sortes, et met en jeu des masses trop souvent inassimilables. Ce qui rend possible et souhaitable la formation d’une Communauté européenne, c’est une certaine communauté de culture sous-jacente à nos diversités nationales. Cette communauté de culture représente le ciment indispensable de notre vie en commun. Sans elle, rien n’est possible. L’immigration ne peut être souhaitable, elle ne peut être acceptée que si ceux qui viennent s’installer dans nos pays européens sont capables de s’assimiler et s’ils en ont effectivement la volonté. Si cette double condition n’est pas réalisée, l’immigration ne peut que constituer un immense danger (…) »

Maurice ALLAIS, Prix Nobel de sciences économiques, Nouveaux combats pour l’Europe, Clément Juglar éd., page 428.

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Voyager en train pour pas cher en Europe ? C’est possible

La fin de l’état d’urgence en Espagne rétablit la liberté de déplacement entre les régions, et coïncide avec la...

Marion Maréchal : les confidences d’une patriote

Marion Maréchal parle rarement d'elle, de son parcours, de sa personnalité. Pour Livre Noir elle s'est exceptionnellement prêtée à...

Articles liés

L’immigration clandestine redouble en Mer Méditerranée, l’Union européenne baisse la garde

Il y a un an, trois organisations internationales paragouvernementales prédisaient un afflux massif de clandestins en Europe lors du rétablissement des transports internationaux. Sans...

Argent public et immigration. Gilles Pennelle dénonce les manoeuvres de la Région Bretagne

Conseiller régional de Bretagne, Gilles Pennelle a dénoncé dans un communiqué une nouvelle subvention de la région Bretagne à l’association SOS Méditerranée, qui ramène...

L’affaire Patrick Buisson. Sommes-nous devenus des néoconservateurs américains à passeport français ?

Ci-dessous retrouvez un excellent papier de François Bousquet pour le site Eléments, au sujet de la dernière sortie de Patrick Buisson. Deux phrases maladroites de...

Renaud Camus : « Il n’y a d’issue sérieuse que la remigration, la décolonisation, le retour chez lui, contractuel ou forcé, de l’occupant »...

Notre quotidien occidental en est la preuve : Le Grand Remplacement n’est ni une théorie ni un complot. C’est un état de fait observable...