Trois nouveaux postes d’intervenants sociaux chargés d’accueillir les victimes sont créés dans les commissariats et les gendarmeries. Ainsi que 37 nouvelles places d’hébergement d’urgence.

Illustration : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine