En Bretagne, les énergies renouvelables en hausse et une consommation stable en 2019

A LA UNE

La gestion de la crise du Covid-19, plus grande tromperie de l’Histoire ? Oui répondent Jean-Loup Izambert et Claude Janvier [Interview]

L’éditeur marseillais IS Edition (www.is-edition.com) publie Le virus et le président. Cette enquête sur les dessous de la pandémie...

Kouachi, l’assaut final : un membre du GIGN raconte l’attaque contre Charlie Hebdo et la traque des deux islamistes [Interview]

Les éditions Ring viennent d'éditer un livre qui devrait faire l'effet du petite bombe : Kouachi : L'assaut final...

Covid-19 en Hongrie. György Gődény (Parti de la vie normale) : « Les virus ont existé, existent et continueront à exister, l’humanité a toujours...

György Gődény est un personnage atypique par bien des aspects en Hongrie. Ce pharmacien de Nyíregyháza, une ville de...

Thaïs d’Escufon (Génération Identitaire) : « Nous appelons les Français à se révolter contre l’immigration massive qui menace notre peuple et notre identité »...

Après les Alpes, Génération Identitaire a remis le couvert, cette fois ci dans les Pyrénées, pour défendre symboliquement la...

Nantes. Après la marche blanche pour le jeune tué aux Dervallières, des riverains dénoncent « une fumisterie »

Ils ne décolèrent pas – après la marche blanche des proches du jeune Abdelghani , 15 ans, tué le 11...

Le bilan électrique 2019 de la région Bretagne s’inscrit dans la tendance nationale avec une production d’électricité d’origine renouvelable en hausse et une consommation stable par rapport à 2018. La région reste fortement importatrice. Le premier semestre 2020 a été marqué par la crise sanitaire dont les effets ont été nettement perceptibles sur la consommation d’électricité. RTE accompagne la reprise économique en maintenant notamment ses investissements.

En 2019, la Bretagne a produit 4,1 térawattheures (TWh), en augmentation de près de 8 % par rapport à 2018. La production d’origine EnR qui progresse de +7,5% couvre près de 14% de la consommation régionale. En 2019, les EnR représentent 75% de l’électricité produite dans la région, notamment grâce à l’éolien qui contribue à hauteur de 1,9 TWh.

La Bretagne importe 82% de l’électricité qu’elle consomme, le réseau de transport de RTE assurant le rôle de solidarité inter-régionale. Avec un solde de 18,6 TWh, la région importe toute l’année des deux régions limitrophes que sont la Normandie et les Pays de la Loire.

En 2019, la stabilisation de la consommation d’électricité se confirme à 21,4 TWh. Les 3 secteurs qui la composent ont également une tendance stable. Le secteur des professionnels et particuliers demeure le plus important avec près de 53% de la consommation de la région, suivi du secteur des PMI/PME (43%), puis du secteur de la grande industrie (4%).

321 M€ d’investissements en Bretagne

Le ralentissement de l’activité économique causé par la crise sanitaire est nettement perceptible sur la consommation d’électricité de la région. A partir de la 2e semaine de confinement, la baisse atteint -10% (-16% au niveau national). A partir du 11 mai, avec le déconfinement, la consommation se rapproche de la normale pour se stabiliser, fin mai, autour de -4% sous la consommation attendue à cette période de l’année (-9% au niveau national).

Entre 2019 et 2023, hors raccordement des parcs éoliens en mer, RTE prévoit d’investir 321 M€ dans le réseau électrique breton.

Illustration : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

LA QUOTIDIENNE

Recevez chaque matin dans votre boîte mail la Quotidienne de BREIZH-INFO

- Pour soutenir BREIZH-INFO et l'info sans filtre -

Les derniers articles

Martine Wonner, députée du Bas-Rhin : « L’État a réussi à terroriser la population »

Députée depuis 2017, exclue de LaRem le 6 mai 2020 suite à son vote contre le plan de déconfinement...

Jonas Fink, 40 ans de vie derrière le rideau de fer (BD)

Jonas Fink couvre quarante ans d’une vie derrière le rideau de fer, en Tchécoslovaquie. Ce chef d’œuvre de la...