Hologrammes et répliques virtuelles : Samsung déjà sur les rangs pour la 6G

A LA UNE

Toussaint Louverture. Le héros noir était-il propriétaire d’esclaves ?

Interrogée sur ce point troublant par Stéphane Bern, Rokhaya Diallo dédramatise : avant la Révolution, c'est vrai, Louverture a...

Christophe Dolbeau : « Lorsque je parle de parias, je pense aux intouchables, aux lépreux, aux pestiférés de la politique » [Interview]

Christophe Dolbeau, écrivain et correspondant de presse (il a collaboré à des journaux croates de l'émigration comme Studia croatica...

L’immigration clandestine redouble en Mer Méditerranée, l’Union européenne baisse la garde

Il y a un an, trois organisations internationales paragouvernementales prédisaient un afflux massif de clandestins en Europe lors du...

Santé. Le rhume des foins empoisonne la vie de plus en plus de Français

Rhume persistant, yeux rouges et larmoyants, éternuements… l'omniprésence du Covid-19 dans l'actualité ne doit pas faire oublier que le...

Michel Maffesoli (L’Ère des soulèvements) : « Ce vitalisme que l’élite ne veut pas voir me donne espérance » [Interview]

Les éditions du Cerf viennent d'éditer un nouvel ouvrage important de Michel Maffesoli intitulé « l'Ère des soulèvements »....

Tandis que la 5G fait débat, certains ont déjà la tête à la 6G. C’est le cas de Samsung, qui annonce un lancement de cette technologie d’ici 2028.

Qu’attendre de la 6G ?

Samsung a révélé ses plans pour la technologie 6G dans un « livre blanc » publié le 14 juillet et intitulé « La Prochaine Expérience Hyper-Connectée pour Tous ». Dans les grandes lignes, le géant sud-coréen de smartphones a déclaré que la 6G permettrait trois nouveaux services : la réalité étendue (XR), l’hologramme mobile haute définition et les répliques virtuelles d’objets et d’individus.

Pour parvenir à un tel niveau d’avancement technologique, la 6G va devoir utiliser des bandes passantes de 1 000 Gbps, soit 1 térabits par seconde ! Le tout associé à des temps de latence inférieurs à 100 microsecondes quand il n’est pour l’heure question que de millisecondes pour les autres réseaux mobiles. En ce qui concerne les fréquences utilisées par la 6G, elles pourraient se mesurer en Térahertz (THz)…

Toutefois, d’autres géants du secteur ont déjà abordé la question de la future ère 6G, de Huawei à LG en passant par Oppo et Vivo. Mais le document de 46 pages rendu public par Samsung laisse la concurrence loin derrière.

Un début de commercialisation en 2028 ?

Parmi les promesses de ce nouveau réseau, celle de l’hologramme mobile en HD : « Avec l’aide de capteurs avancés, de l’Intelligence Artificielle et des technologies de communication, il sera possible de répliquer des entités physiques, y compris des personnes, des appareils, des objets, des systèmes et même des lieux, dans un monde virtuel ». Une persepective à la fois fascinante ou inquiétante selon les points de vue. Mais qui donnera un argument de plus aux adeptes du télétravail.

Par ailleurs, Samsung affirme que les principaux utilisateurs de la technologie 6G pourraient bien être des machines. La firme cite des estimations selon lesquelles il y aura 500 milliards d’appareils connectés dans le monde d’ici 2030, soit 59 fois plus que la population mondiale prévue à cette date : « Comme le nombre de machines connectées augmente de façon exponentielle, ces machines deviendront des utilisateurs dominants des communications 6G », peut-on lire dans le document.

Enfin, si en règle générale les nouvelles générations de réseaux mobiles débarquent sur le marché tous les dix ans, l’arrivée du successeur de la 5G étant prévue pour 2030, Samsung affirme que la commercialisation de la 6G pourrait avoir lieu dès 2028. Une 5G qui, encore loin de faire l’unanimité, paraît déjà obsolète ? « Il est raisonnable de penser que la 6G satisfasse de nouveaux besoins et exigences auxquels la 5G ne peut pas répondre », nous dit Samsung.

Crédit photo : Pixabay (Pixabay License/Prettysleepy)
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Nantes : les brocantes reprennent après un nouveau mauvais coup du gouvernement

Et de trois confinements ! Considérées comme non essentielles, les activités de l’antiquité-brocante ont droit à chaque confinement… à...

Laxisme judiciaire. Suspecté de meurtre à Nantes, l’individu est placé… sous bracelet électronique

Le laxisme judiciaire et la gestion des mis en cause pour délits graves voire pour crimes, laissent parfois songeur....

Articles liés

Nantes : la 5G arrive

La 5G est en fonction dans l'agglomération nantaise depuis quelques heures déjà... Les opérateurs principaux n'ont pas tardé, après que l'annonce de la fin...

« Le pacte de corruption ». Emmanuel Macron et ses réseaux au centre du dernier Faits & Documents

Ce qui fait la force et la qualité de la revue Faits & Documents, à laquelle sont abonnées de nombreuses figures de l'élite dominante,...

Saint-Nicolas-de-Redon : Rassemblement contre l’installation d’un pylône 5G

Ils se sont réunis pour protester contre le projet d’antenne relais à Saint-Nicolas-de-Redon (Loire-Atlantique). Près de 200 personnes ont répondu à l’appel d'un collectif...

Déploiement de la 5G en France. Des actions collectives en justice ouvertes au public

À la veille de la mise aux enchères de fréquences du domaine public pour la 5G, un nouveau sondage révèle que trois Français sur...