Festival Interceltique de Lorient. Un grand concert de bagadoù au stade du Moustoir le 8 Août

A LA UNE

« Viens à Bollaert, j’ai fais des moules ». L’Opéra du Peuple, dans la peau d’un supporter du RC Lens [Interview]

« Viens à Bollaert, j'ai fais des moules ». Si il n'avait pas reconnu cette référence au fanzine Rugir,...

Irlande du Nord. Il y a 48 ans, pas de Black Friday mais un Bloody Friday à Belfast

En ces temps de consumérisme quasi religieux, les enseignes commerciales (et même les gouvernements) incitant les consommateurs à se...

Florian Philippot : « Notre pays est incontestablement dans les mains de personnes qui veulent retirer aux Français un maximum de libertés » [Interview]

Parmi les politiques qui sont montés au créneau ces derniers mois contre la tyrannie sanitaire mise en place en...

Hold-up. Pierre Barnerias, l’auteur du documentaire, s’explique

Après le succès de Hold-Up, un documentaire sur le Covid, dont la version de travail a été diffusée en...

Discours de De Gaulle à Quimper en 1969 : coulisses d’un ratage historique

Le 2 février 1969, Charles De Gaulle prononce à Quimper le dernier discours de sa carrière. Pour la première...

Du 7 au 16 Août 2020 nous aurions dû célébrer la 50e édition du Festival Interceltique de Lorient, « Année de la Bretagne », et un demi-siècle d’interceltisme contemporain.

En effet, 50 années se sont écoulées entre l’arrivée précipitée à Lorient du Championnat national des bagadoù en 1971 et l’édition 2020, année de la Bretagne. En cinq décennies la Fête des Cornemuses, associée au premier championnat lorientais, est devenu l’actuel Festival Interceltique, le phare de la celtitude planétaire contemporaine, créatrice et cosmopolite.

L’impact de la pandémie Covid 19 et les mesures de protection établies pour contraindre cette crise sanitaire, a obligé l’organisation au report de l’édition à 2021. Le programmation pléthorique, en grande partie dévoilée au moment de l’annonce du report, est en conséquence transférée à l’année prochaine.

Pour la première fois depuis sa création le Festival Interceltique de Lorient n’aura pas lieu, et donc la ville de Lorient, la Bretagne et toute la celtitude étaient confrontées à un grand vide…

Cependant et à mesure que les conditions du déconfinement ont permis l’autorisation de certaines manifestations,

En conséquence, les organisateurs du FIL annoncent, en accord avec les autorités, l’accompagnement de la municipalité et la coopération chaleureuse de Sonerion – la fédération des sonneurs bretons – un grand concert de bagadoù au stade du Moustoir le 8 Août à partir de 18 heures. A l’affiche 4 bagad de haut niveau : le Bagad Quimper, le plus titré de Bretagne, Cap Caval, le bagad qui a remporté la plupart des championnats depuis une dizaine d’années, le Bagad Ronsed Mor de Locoal Mendon et le Bagad de Lorient. Pendant plus de 2 heures, nous allons proposer une carte blanche pour une grande fête, et un rappel à nos origines, l’arrivée du championnat des bagadoù à Lorient en 1971, d’où le titre du concert : « La Fête des Cornemuses 2020 ».

Billetterie

Tarif unique 16 € ( dont 1 € de frais de gestion) – Gratuit pour les enfants de – 7 ans.

Billets en vente uniquement via la billetterie en ligne du FIL, à compter du vendredi 10 juillet, 12h. Commande limitée à 10 billets maximum par commande.

Infos pratiques

Chaque groupe sera séparé par un siège dans le stade.

Port du masque obligatoire pour toutes les personnes de plus de 11 ans, dans tous les espaces de déambulation, y compris aux entrées du stade.

Ouverture des portes à 16h30. Début du concert à 18h00.

Des informations complémentaires pourront être communiquées sur les mesures sanitaires avant la date du 8 août afin de préparer la venue des festivaliers en toute sécurité.

Illustration : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

LA QUOTIDIENNE

Recevez chaque matin dans votre boîte mail la Quotidienne de BREIZH-INFO

- Pour soutenir BREIZH-INFO et l'info sans filtre -

Les derniers articles

Covid-19. Gestion suédoise de la crise sanitaire : un échec, vraiment ?

Revenons aujourd'hui sur le cas suédois qui a fait couler beaucoup d'encre. Ignorant totalement l'échec de leur propre pays...

Liberté de culte : les évêques se rebiffent

La décision du gouvernement de limiter à 30 personnes l’assistance aux messes – y compris dans une cathédrale –...