PMA adoptée. Les féministes extrémistes veulent aller encore plus loin

A LA UNE

« Viens à Bollaert, j’ai fais des moules ». L’Opéra du Peuple, dans la peau d’un supporter du RC Lens [Interview]

« Viens à Bollaert, j'ai fais des moules ». Si il n'avait pas reconnu cette référence au fanzine Rugir,...

Irlande du Nord. Il y a 48 ans, pas de Black Friday mais un Bloody Friday à Belfast

En ces temps de consumérisme quasi religieux, les enseignes commerciales (et même les gouvernements) incitant les consommateurs à se...

Florian Philippot : « Notre pays est incontestablement dans les mains de personnes qui veulent retirer aux Français un maximum de libertés » [Interview]

Parmi les politiques qui sont montés au créneau ces derniers mois contre la tyrannie sanitaire mise en place en...

Hold-up. Pierre Barnerias, l’auteur du documentaire, s’explique

Après le succès de Hold-Up, un documentaire sur le Covid, dont la version de travail a été diffusée en...

Discours de De Gaulle à Quimper en 1969 : coulisses d’un ratage historique

Le 2 février 1969, Charles De Gaulle prononce à Quimper le dernier discours de sa carrière. Pour la première...

L’Assemblée nationale a voté mercredi soir l’ouverture de la Procréation médicalement assistée (PMA) à toutes les femmes. Cette mesure phare du projet de loi bioéthique était examinée en deuxième lecture, malgré la vive opposition de la droite.

L’article 1er du vaste projet de loi a été adopté par 66 voix contre 27, et 3 abstentions, alors qu’une majorité des députés n’étaient pas présents à l’Assemblée nationale. Quand on connait déjà le peu de légitimité (eu égard de l’abstention) des députés, on a assisté là à un simulacre de démocratie participative.

La PMA, qui permet d’avoir un enfant au moyen de différentes techniques médicales (insémination artificielle, fécondation in vitro…), est actuellement réservée aux couples hétérosexuels. Promesse de campagne d’Emmanuel Macron, cette PMA élargie aux couples de lesbiennes et aux femmes célibataires, soutenue par la majorité et la gauche, sera remboursée par la Sécurité sociale.

Cela n’est toujours pas assez pour des associations féministes extrémistes comme « Osez le féminisme » qui vient de diffuser un communiqué à la presse dans lequel on peut lire :

« Cette victoire, tant attendue, n’est pas encore complète. En janvier dernier, le sénat a voté la PMA pour toutes, mais en limitant son remboursement aux raisons médicales, ce qui constituait une rupture d’égalité et une discrimination sexiste et lesbophobe. Depuis, les discussions se poursuivent pour rétablir le remboursement de la PMA à toutes les femmes, et non seulement à celles qui ont recours à la PMA pour infertilité, permettant ainsi aux femmes dans un couple lesbien et les femmes célibataires à concrétiser leur projet parental sans discrimination. 

Nous réclamons une prise en charge intégrale de la PMA pour les couples de lesbiennes et les femmes célibataires par la sécurité sociale, comme c’est le cas pour les couples hétérosexuels. 

Cette mesure permet une égalité de droits et de libre accès de la PMA pour toutes les femmes sans les pénaliser financièrement voire les empêcher de pratiquer cet acte. Nous réclamons également que la reconnaissance conjointe anticipée soit effectuée à la mairie pour tous les couples de lesbiennes, mariés ou non, faisant appel à une PMA, comme pour les couples hétérosexuels.

La reconnaissance de filiation devant notaire est une discrimination envers les couples de lesbiennes: l’orientation sexuelle ne doit ni créer des inégalités dans nos droits ; ni une charge financière injuste envers les couples de lesbiennes.

 Nous en avons assez d’être constamment oubliées, et des demi-victoires. Nous exigeons une vraie égalité, maintenant ! »

Pour ces féministes, il semble donc qu’il n y en ai jamais assez. Le danger étant qu’elles bénéficient d’oreilles attendries, au sein du Gouvernement comme au sein d’une gauche emmenée par EELV qui rêve de demain, accéder au pouvoir.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

LA QUOTIDIENNE

Recevez chaque matin dans votre boîte mail la Quotidienne de BREIZH-INFO

- Pour soutenir BREIZH-INFO et l'info sans filtre -

Les derniers articles

Covid-19. Gestion suédoise de la crise sanitaire : un échec, vraiment ?

Revenons aujourd'hui sur le cas suédois qui a fait couler beaucoup d'encre. Ignorant totalement l'échec de leur propre pays...

Liberté de culte : les évêques se rebiffent

La décision du gouvernement de limiter à 30 personnes l’assistance aux messes – y compris dans une cathédrale –...