Matthieu Kassovitz : le combat des Traoré est à soutenir, les « racistes » ont perdu le leur

A LA UNE

Le RN en tête aux Régionales en Bretagne. Un sondage LREM pour faire peur ?

 La République en Marche (LREM) a fait réaliser - et volontairement fuiter semble-t-il - un sondage sur les intentions...

« L’immigration est une chance pour la France » : 40 ans déjà

« L’immigration est une chance pour la France » : le plus souvent, de nos jours, cette formule est utilisée par antiphrase,...

Laurent Ryder : « La France compte plus de dix millions de joueurs et joueuses qui s’adonnent aux jeux vidéo »

E-sport, deviens le maître du jeu. Tel est le titre du livre de Laurent Ryder, aux éditions Dragon D'oc,...

Thierry Lentz : « Nous faisons tous du Napoléon sans le savoir » [Interview]

Thierry Lentz est le directeur de la Fondation Napoléon et enseignant à l’Institut catholique de Vendée. Il s'agit d'un...

Jean-Paul Gourévitch : « L’avenir de l’Union européenne ne se fera pas sans les Africains ni contre eux » [Interview]

La présence française en Afrique fait partie des tabous de l’Histoire. Depuis les indépendances, aucun pays d’Afrique francophone subsaharienne...

Le réalisateur Matthieu Kassovitz estime que « les racistes ont perdu leur combat » puisque, dorénavant, « la France est métissée ». Sans oublier de soutenir au passage Adama Traoré.

Matthieu Kassovitz, un soutien total à Adama Traoré

Matthieu Kassovitz a des avis sur de nombreux sujets. Et il les fait partager. S’il est difficile de compiler toutes ses frasques, l’épisode des Gilets jaunes avait notamment vu le réalisateur français qualifier ces derniers de « bourgeois » sur Twitter, son terrain d’expression favori.

Les dernières sorties en date de celui, dont le principal fait d’armes restera la réalisation du film La Haine avec sa vision angélique des banlieues multiculturelles des années 1990, ont eu lieu lors d’une interview de Matthieu Kassovitz au Parisien, publiée le 4 août dernier.

Interrogé sur l’affaire Adama Traoré, l’homme déclare que le combat mené par la sœur de celui-ci, Assa Traoré, ainsi que « le manque d’éthique et de respect pour des gens qui souffrent », pourraient faire un très bon sujet pour un film. Tout comme la « violence étatique ». On peut alors aisément imaginer le biais du scénario, d’autant plus que Matthieu Kassovitz se dit à « 100% » avec le comité Vérité pour Adama.

Quant à la personnalité d’Adama Traoré, le réalisateur est indulgent, très indulgent même : « C’est très facile de dire qu’ Adama Traoré était un voyou qui n’a eu que ce qu’il méritait. Mais si tu connais sa famille, sa sœur, son histoire, tu ne vas pas supporter qu’il se fasse tuer comme ça. »

Et d’ajouter que la situation des banlieues françaises « n’a pas changé depuis vingt-cinq ans ».

« La France est métissée »

En revanche, ce qui a changé en France depuis 25 ans, et Matthieu Kassovitz s’en satisfait, c’est la démographie.

À la question de savoir s’il regrette d’avoir apposé sa signature au mois de février dernier sous une tribune dénonçant « la sous-représentation des acteurs afro descendants dans le cinéma français », le réalisateur répond par l’affirmative puisqu’en 2020, Roschdy Zem a remporté le César du meilleur acteur et « Les Misérables » celui du meilleur film. Pas très probant pour démontrer un prétendu « racisme systémique » donc…

Mais c’en est toutefois pas assez pour Matthieu Kassovitz qui regrette qu’en France, contrairement aux États-Unis, on ne puisse « pas obliger les gens à en engager d’autres parce qu’ils sont Noirs ».

Toutefois, Matthieu Kassovitz n’est pas inquiet quant à l’évolution de la société française. Selon lui, « l’intégration se fera de manière organique » car « la France est métissée ». Une évidence face à laquelle il ne supporte aucune opposition : « les racistes ont perdu leur combat, leur discours est obsolète », assène-t-il.

AK

Crédit photo : Flickr (Alatele fr/CC BY-SA 2.0)
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Les derniers articles

Evolution de l’épidémie de Covid-19, le Pr Raoult fait le point

Evolution de l’épidémie de Covid-19, le Pr Raoult fait le point. Bulletin hebdomadaire de l'IHU Marseille. https://www.youtube.com/watch?v=Lvb7OSAKbfo Crédit photo : DR  Breizh-info.com,...

Invasion migratoire. Le Conseil Départemental de gauche va ouvrir un nouveau centre pour « mineurs » non accompagnés

Visiblement, le chaos ethnique et les violences qui se banalisent dans le centre ville de Rennes (et de Nantes)...

Bruno Lafourcade : « Psychologie du parasite institutionnel »

"L'islam a fait des blanches de l'hyper-classe les ennemies des mâles blancs", "On devrait vivre en permanence les yeux écarquillés tant la réalité est...

Pr Christian Perronne : « La France est championne du monde de létalité du COVID »

André Bercoff reçoit le Pr Christian Perronne, chef du service d'infectiologie à Garches. Gestion du #Covid_19 : après le confinement et la vague de...

Brest. Nouvelle fusillade à Kerdern, un blessé

La guerre des gangs, ça se passe également à Brest, les métropoles bretonnes étant gangrénées, comme d'autres en France, par la violence et les...

La mairie de Nantes veut un sapin de Noël écolo, artificiel et énergivore

La France entière s’est moquée de Pierre Hurmic, le maire écolo de Bordeaux qui ne veut pas installer de sapin de Noël, un «...

LA QUOTIDIENNE

Recevez chaque matin dans votre boîte mail la Quotidienne de BREIZH-INFO

- Pour soutenir BREIZH-INFO et l'info sans filtre -

Autres articles

- Pour nous soutenir -