Génération Identitaire vs collectif Adama Traoré (Louboutin) – Un an après.

Il y a un an (13 juin 2020), Génération identitaire menait une action sur le toit d’un immeuble au-dessus de la place de la République pour narguer la manifestation du collectif Adama Traoré. À cette occasion, nous sommes revenus sur toit où le mouvement, aujourd’hui dissous, avait mené son action. Portrait de Thaïs d’Escufon, une militante de GI, qui avait pris part à cette action, et qui aura alors été jetée dans le grand bain médiatique.

Pendant ce temps, Assa Traoré, égérie de l’extrême gauche racialiste, vient d’être nommée ambassadrice… de la marque Louboutin. Le journal Marianne ironise sur la nouvelle vocation de cette dernière : « 850 millions d’euros sur la balance selon Challenges, ne semble pas, elle, déranger Assa Traoré. N’en déplaise aux Goodyear, Whirlpool, Ford et autres Continental. La militante antiraciste met donc son image au service d’une entreprise détenue à 24 % par la famille Agnelli, laquelle n’a jamais hésité à tailler à la hache dans les effectifs de Fiat. Évidemment, ces luttes sociales sont moins glamours que l’icône « woke » qu’est devenue Assa Traoré »

Et si Black Lives Matter et toute l’hystérie des militants pro-noirs aux USA comme en France n’était au final qu’une grande opération servant les intérêts économiques de grands groupes qui ont trouvé là un nouveau marché à capter ?

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !