Le Drian avait l’occasion de devenir ministre de l’Intérieur

A LA UNE

La nature comme socle. Retour sur le VIIe Colloque de l’Institut Iliade (2/2)

Après une première partie, suite et fin de la recension du VIIème colloque de l'Institut Iliade ayant eu lieu...

À la vie, à l’amour. Des mamans témoignent de la vie après le décès de leurs jeunes enfants [Interview]

Ils s'appelaient Gaspard, Siméon, Auguste. Ils étaient trois jeunes enfants, pleins de vie, qui sont décédés, des suites d'une...

Paul Conge : « Les droites radicales prospèrent sur certaines faiblesses structurelles de la France contemporaine » [Interview]

Paul Conge est journaliste à Marianne, où il couvre, entre autres, les questions judiciaires. Il vient de publier Les Grand-remplacés. Enquête sur...

Gilles-William Goldnadel : « En France , la liberté d’expression est sacrée lorsque l’outrance vient de gauche et maudite si elle vient de droite...

La loi Avia sur la « haine en ligne » est de retour par la porte détournée (et fort peu démocratique)...

Bretagne. 6 à 11% de prénoms musulmans selon les départements attribués en 2019

L’INSEE a publié comme chaque année les chiffres de l’État Civil relatifs aux prénoms attribués aux enfants nés en...

Un beau tableau de chasse pour Jean-Yves Le Drian. Il a commencé sa carrière ministérielle comme secrétaire d’État à la Mer, on le retrouve, en 2012, ministre de la Défense nationale, puis ministre des Affaires étrangères en 2017. En juillet, Emmanuel Macron lui a proposé le ministère de l’Intérieur…

Le nouveau Premier ministre Jean Castex termine sa déclaration de politique générale à l’Assemblée nationale (mercredi 15 juillet 2020) par cette phrase martiale : « J’ai assemblé autour me moi un gouvernement de combat ». Effectivement, dans son intervention, il apparaît plein de bonne volonté, décidé, par exemple, à faire « confiance » aux « territoires », ce qui suppose que « le droit à la différentiation soit consacré dans une loi organique. Elle passe également (…) par une nouvelle étape de la décentralisation ».

Pourtant, il est une question qui n’a pas doit à un seul mot : la mer. Or, innovation de son gouvernement, un ministère de la Mer vient d’être créé avec à sa tête une Bretonne de Saint-Malo, Annick Girardin. Cette dernière peut tout de suite comprendre que la mer ne sera pas une priorité du gouvernement pendant les 600 jours que Castex a devant lui. Pourtant, la République française possède le deuxième empire maritime mondial, situé sur trois océans, avec 10,2 millions de km2. Il parait que ce nouveau ministère doit beaucoup à un autre Breton, l’amiral Bernard Rogel, qui était jusqu’au 31 juillet, le chef d’état-major particulier du Président (CEMP). « Théoricien de la « maritimisation du monde », l’amiral n’est pas pour rien dans la création du ministère de la Mer lors du dernier remaniement. « La France est un pays de terroir et de talus, mais sa chance, c’est son espace maritime mondial », dit-il (Le Figaro magazine, 31 juillet 2020).

« À l’Intérieur, on ne dort jamais. »

À la vérité, ce n’est pas la première fois qu’un ministère de la Mer existe et qu’il est confié à un Breton. En effet, en mai 1991, Jean-Yves Le Drian devient secrétaire d’État à la Mer dans le gouvernement d’Édith Cresson que François Mitterrand avait nommée à Matignon après avoir « viré » Michel Rocard. Le Drian devra attendre 2012 pour redevenir ministre – à un poste prestigieux : ministre de la Défense nationale, grâce à son copain François Hollande qui vient de s’installer à l’Élysée. En 2017, Emmanuel Macron le « mute » au Quai d’Orsay (ministre de l’Europe et des Affaires étrangères). À l’occasion de la constitution du gouvernement Castex, Macron lui a donné l’occasion de changer de crèmerie en lui proposant le ministère de l’Intérieur. Voilà comment Le Drian a raconté à ses amis la conversation. Le Drian : « Écoutez, ce n’est pas très raisonnable, j’ai mon âge… ». Macron : « Mais, à votre âge, vous voyagez beaucoup. ». Le Drian : « Dans les avions, je peux dormir, à l’Intérieur, on ne dort jamais. » (Le Canard enchaîné, 8 juillet 25020). Donc, avec dix ans de moins, Le Drian aurait pris la suite, Place Beauveau, de deux anciens députés de Bretagne : Raymond Marcellin (Vannes) et Christian Bonnet (Auray).

Bernard Morvan

Crédit photo : École polytechnique/Flickr (cc)
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Les derniers articles

Finistère : les élus de l’agglomération quimpéroise capitulent face à Amazon

Une majorité des élus de l'agglomération quimpéroise a dit "oui", ce jeudi soir, au projet d'implantation de la plateforme...

Bistro Libertés. Sébastien Meurant (LR) dans l’arène face à Jean Messiha (RN)

L'invité de Bistro Libertés, Sébastien Meurant, est un dirigeant des Républicains qui se revendique de la droite de conviction....

Macron, la psychose covid

Au sommaire de ce journal : gouverner par la peur. https://www.youtube.com/watch?v=FHCuerRAQKY Avec les annonces de fermetures d’établissements restaurants et bars notamment et la menace de reconfinement,...

Urgence climatique. Des écologistes antinucléaires font volte-face en Allemagne

En voilà un article particulièrement intéressant, signé de la rédaction du journal Economie Matin. Ce dernier évoque deux figures du mouvement anti nucléaire en...

Algues vertes en Bretagne. Une nouvelle alerte « contre le déni des autorités sanitaires devant le danger de l’hydrogène sulfuré dans les sédiments sableux...

L'association Sauvegarde du Trégor, dirigée par Yves-Marie Le Lay, vient d'adresser une mise en garde à l'Agence Régionale de Santé Bretagne. Il s'agit d'une...

Autonomie médicale et système immunitaire (entretien avec Soazig Baumann)

Soazig Baumann, praticienne en médecine libre et thérapeute en soins manuels, nous présente sa conception des médecines naturelles, fondée sur l'expérience et l'idéal d'autonomie...

LA QUOTIDIENNE

Recevez chaque matin dans votre boîte mail la Quotidienne de BREIZH-INFO

- Pour soutenir BREIZH-INFO et l'info sans filtre -

Autres articles

- Pour nous soutenir -