Tyrannie sanitaire. 38 % des Français ne veulent pas porter un masque dans leur entreprise

A LA UNE

Tempête Alex : Toute la Bretagne placée en vigilance orange

Météo France a placé ce jeudi 1er octobre 2020 toute la Bretagne – l’Ille-et-Vilaine, le Morbihan, les Côtes d’Armor,...

Bernard Gantois : « Il reste à trouver l’amorce qui déclenchera la fin de la bien-pensance dictatoriale française » [Interview]

Bernard Gantois, qu'on avait récemment quitté avec un livre plaidoyer pour la reconquête européenne, est de retour avec Autopsie...

Un élevage de lapins en cage du Morbihan dénoncé par L214 à la veille d’un débat parlementaire sur le bien-être animal

Ce mercredi, l'association L214 présente de nouvelles images d’enquête filmées fin août 2020 dans un élevage en cage de...

Des milliers de Flamands défilent contre la « Coalition Vivaldi » et la tentation totalitaire belge

Dimanche 27 septembre au matin, plusieurs milliers de militants et sympathisants des nationalistes flamands sont venus en voiture des...

CNews. Éric Zemmour (S2) : cette année encore, il bat des records d’audience et réinvente l’info

Soir après soir, la mine de Zemmour est plus réjouie. On parierait qu’il vient de lire les audiences de...

38 % des Français ne veulent pas porter un masque dans leur entreprise. L’obligation pour tous n’est pas envisageable sur leur lieu de travail pour 58 % d’entre eux tandis que pour 66 % des Français la distanciation sociale est impossible en entreprise. Voici ce qu’il ressort principalement d’un sondage réalisé entre le 17 et 21 août 2020 auprès de 4,5 millions de candidats sur la plateforme QAPA sur des bases déclaratives.

« Suite aux déclarations de La ministre du travail, Elisabeth Borne, le port du masque va devenir obligatoire en entreprise sauf dans les bureaux individuels à partir du 1er septembre. Nous avons immédiatement voulu savoir ce que les Français pensaient de cette contrainte et si celle-ci serait finalement appliquée », a commenté Stéphanie Delestre, fondatrice et Présidente de QAPA.

Port du masque : Obligation ou pas ?

38 % des Français ne veulent pas porter un masque dans leur entreprise. Dans le détail, ils sont plus de 12 % à refuser cette protection si elle n’est pas obligatoire et plus de 26 % qui ne suivront pas le port imposé par l’état à partir du 1er septembre. Cependant, malgré cette opposition, 62 % des Français vont porter un masque dans leur société : 36 % le feront par obligation et 25 % le feront volontairement.

L’obligation du port du masque pour tous les salariés en entreprise ne semble pas possible pour une grande majorité de Français. En effet, ils sont plus de 58 % à déclarer que porter un masque n’est pas envisageable sur leur lieu de travail.

Obligation du port du masque ou pas, les entreprises françaises sont encore bien loin de toutes être prêtes pour la rentrée. Ainsi, 11 % des Français déclarent qu’aucun protocole sanitaire n’a été mis en place et 28 % ignorent si c’est le cas. Seuls 61 % des Français devront suivre des directives précises imposées par leur direction pour leur retour au travail.

Covid-19 ; peur sur la ville ?

Il semblerait que la politique de la peur distillée par les autorités (et leurs relais) depuis des mois fonctionne sérieusement sur les cerveaux : Même après l’été, la crainte du coronavirus est encore bien présente dans l’esprit des Français. En effet, plus de 56 % des personnes interrogées craignent de reprendre le travail et d’augmenter ainsi le risque d’être contaminés par le virus.

Enfin, à la question « la distanciation sociale en entreprise est-elle selon vous possible ? », la réponse des Français est très claire : plus de 66 % déclarent que conserver plus d’un mètre entre les personnes présentes dans leur entreprise est totalement impossible à appliquer correctement.

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Les derniers articles

Paris. Le retour des bidonvilles

Après Mumbai, Rio, Paris fait la part belle aux bidonvilles. Au fil du temps, de plus en plus de...

Expulsion des étrangers délinquants : Darmanin fait-il de la com ?

Expulsion des étrangers délinquants : Darmanin fait-il de la com ? Philippe Rossi avec Philippe Bilger, Abdoulaye Kante et...

Rennes. Des patrons de bar en colère contre les mesures sanitaires

Ils étaient 300 patrons de bar, à manifester bruyamment leurs inquiétudes devant l'hôtel de Ville, ce 30 septembre 2020. Une délégation du collectif et le...

Tour de chauffe pour Donald Trump

Dans l’actualité de mercredi soir sur TV Libertés, retour sur le 1er débat de la présidentielle américaine. Malgré une presse majoritairement hostile à Donald...

Eric Zemmour : « Le niveau de l’école en France est catastrophique »

Eric Zemmour : « Le niveau de l’école en France est catastrophique. Les profs reçoivent des consignes pour remonter les notes. Un 16 à...

Arménie. La Turquie jette de l’huile sur le feu au Haut-Karabakh

 Ahmad al-Khaled est un journaliste indépendant qui se concentre principalement sur l'implication d'acteurs étrangers dans le conflit syrien et ses conséquences aux niveaux régional...

LA QUOTIDIENNE

Recevez chaque matin dans votre boîte mail la Quotidienne de BREIZH-INFO

- Pour soutenir BREIZH-INFO et l'info sans filtre -

Autres articles

- Pour nous soutenir -