Nantes : deux interpellations donnent lieu à des émeutes à Bellevue et la Bottière

A LA UNE

Vannes. Retour sur la manifestation du 24 juillet contre le pass sanitaire [Reportage vidéo]

Samedi 24 juillet, des centaines de milliers de personnes ont défilé contre le pass sanitaire et la tyrannie instaurée...

Violences policières internationales. Avec 32 morts, la France est plutôt bien classée

Le dernier rapport de l'IGPN, la police des polices, vient de sortir, balançant toutes les turpitudes supposées des policiers...

Pass sanitaire. Chute de fréquentation dans les cinémas et salles de sport

Instauré depuis le 21 juillet en France pour certaines activités, le pass sanitaire n'aura mis que quelques jours à...

4e vague de Covid-19 à l’hôpital ? « Un mensonge d’État » selon le fondateur de la Société Française de Virologie [Vidéo]

La vidéo de l'intervention de Jean-Michel Claverie, fondateur de la Société Française de Virologie dimanche 25 juillet sur BFMTV...

Reportage. Au cœur des manifestations parisiennes contre la tyrannie sanitaire

Ce 24 juillet, il fait relativement chaud à Paris, et à quelques centaines de mètres de la place Trocadéro,...

Les quartiers « sensibles » ne sont pas seulement des zones de non-droit, mais aussi de non-République : quand les forces de l’ordre tentent d’y faire appliquer la loi, elles se font attaquer de toutes parts par des délinquants d’autant plus sûrs d’eux que personne n’ose s’y opposer. Le principe a été illustré deux fois en une semaine à Nantes, avec deux émeutes.

Le 24 août, à Bellevue, vers 18h45, un homme recherché pour des rodéos dans les quartiers nord de Nantes le 7 juin dernier est difficilement interpellé par les forces de l’ordre. Des pavés sont en effet jetés sur les agents de la BAC, un policier est blessé. Sur l’interpellé, pas moins de 134 grammes de résine de cannabis en deux « savonnettes » [900 € à la revente au détail] et 1090 € en liquide. Il était en outre recherché pour exécuter 1 mois de prison ferme ; il a été écroué et sera jugé pour ses rodéos le 25 janvier prochain.

Le 26 août à 16 heures, une trentaine de policiers en tenue, BAC et compagnie départementale d’intervention ont pris en tenaille la place Mendès France par le square des Rossignols et la place Denis Forestier. Quatre personnes ont pu être interpellées – l’un d’eux avait sur lui des pavés stockés non loin du point de deal, un autre est soupçonné d’en avoir jeté sur les forces de l’ordre deux jours plus tôt, un troisième, âgé de 18 ans, s’est débarrassé d’une sacoche contenant des produits stupéfiants, le dernier enfin, âgé de 19 ans, avait sur lui 54 sachets d’herbe de cannabis et 940€ en liquide.

Le 23 août, un homme a fait un refus d’obtempérer rue de Koufra à l’est du quartier Saint-Donatien. Poursuivi par la police, il a remonté le boulevard Jules Verne à contre-sens et s’est réfugié dans un appartement de la cité de la Bottière, chez une personne qu’il ne connaissait pas. Lors de son interpellation, une émeute a eu lieu en bas de la tour, un policier a été blessé par un pavé qu’il a reçu dans le dos, un second a reçu un coup de bâton. Dans sa voiture, les policiers ont retrouvé une bombe lacrymo, trois barrettes de résine de cannabis et quatre sachets d’herbe de cannabis.

Un interpellé pour rodéos, deux armes saisies au Sillon de Bretagne

Par ailleurs, toujours pour rodéos, un jeune homme orvaltais a été interpellé le 24 août place de la Révolution française à Orvault. Agé de 17 ans, il a été formellement reconnu pour deux rodéos avec des véhicules non homologués rue Jacques Callot aux Dervallières à Nantes, les 16 mars et 17 mai derniers. Il sera convoqué devant le juge pour enfants le 11 décembre prochain.

Le 26 août, rue du Danube à Saint-Herblain (Sillon de Bretagne), un équipage de la compagnie départementale d’intervention a saisi deux pistolets d’alarme modifiés pour tirer en 9 mm, cachés dans une canalisation, en compagnie d’une balance de précision, d’un masque et de deux sachets d’herbe de cannabis. L’attirail du parfait dealer…

Louis Moulin

Illustration : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Chute de la natalité : vers une nouvelle crise économique ?

Cette semaine dans C’est Cash, Estelle Farge et Olivier Delamarche s’interrogent sur la chute de natalité que subit l’Europe...

Propagande sanitaire. Olivier Véran vaccine une secrétaire d’État enceinte devant la presse [Vidéo]

L'exécutif, par l'intermédiaire du ministre de la Santé Olivier Véran et de la secrétaire d'État Olivia Grégoire, s'est livré...

5 Commentaires

  1. Nous serons intraitables , telles sont les paroles répétées dans tous les médias par nos irresponsables incompétents .

  2. Bonjour. Il serait temps que la législation française s’adapte: à 17 ans, un dealeur, une racaille, ce ne sont plus des enfants. Ils sont peut-être mineurs, mais ils devraient être jugés comme des adultes, et encourir les mêmes peines.

  3. Bonjour à tous ! Que voulez vous, par ces temps nouveaux,
    les hommes sont tout sauf des hommes, ils vont même jusqu’à avoir des désirs d’êtres Mamans, alors se soyez pas surpris qu’ils n’osent pas affronter les voyous ?? Pourquoi donc voudriez vous que ceux du gouvernement comme celui de l’Elysee soit différents de leurs contemporains de la vie courante ? Une alliance à chaque main ! Regardez bien…
    Kephas. Du 31.07.39

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

Nantes : affaire Steve Maia Caniço – mise en examen du commissaire Chassaing

Il aura fallut deux ans d'enquête pour aboutir à une première mise en examen pour homicide involontaire dans l'affaire du décès de Steve Maia...

Nantes. Quelques conseils pour trouver un logement avec un budget étudiant

Plus de 50 000 étudiants de tout horizon viennent chaque année étudier à Nantes, ce qui en fait la 5e ville universitaire de France. Plus...

Deux véhicules brûlés aux Dervallières, un scooter incendié quartier Procé

Dans la nuit du 11 au 12 juillet, une camionnette et une voiture ont encore été incendiés rue Watteau aux Dervallières vers 0h45 –...

Nantes : la police sévit contre les rodéos et les voleurs de colliers

Ce 9 juillet vers 1h30, trois individus ont agressé deux jeunes et arraché un collier que l'un d'eux portait. Intervenue rapidement, la police arrive...