Nantes : deux interpellations donnent lieu à des émeutes à Bellevue et la Bottière

A LA UNE

Il y a Zemmour et Naulleau, mais aussi « Zemmour et Bolloré »

Passer d’une chaîne d’information (Cnews) à une station généraliste (Europe 1), voilà l’une des tâches auxquelles Vincent Bolloré s’attaque...

Napoléon : « Ma vie est un roman »

Ce mot, peut-être apocryphe, ne manque pas, de toute façon, de justesse. C’est d’ailleurs pourquoi Napoléon Bonaparte a autant...

Brest. Une semaine « brûlante » dans les quartiers « sensibles » de Pontanézen et Bellevue

Brest a été le théâtre de plusieurs épisodes de violence urbaine, dans les quartiers de Pontanézen et de Bellevue,...

Il y a 100 ans était fondée l’Irlande du Nord. Quelle histoire ? Quel avenir ? Explications et sondage.

Ce 3 mai 2021, l'Irlande du Nord fête les 100 ans de sa création. Entité britannique, la province britannique...

La Bretagne, région française la plus impliquée dans la traite des Noirs ?

Des Bretons ont joué un rôle massif dans le commerce des esclaves, un business florissant de l'époque des Lumières....

Les quartiers « sensibles » ne sont pas seulement des zones de non-droit, mais aussi de non-République : quand les forces de l’ordre tentent d’y faire appliquer la loi, elles se font attaquer de toutes parts par des délinquants d’autant plus sûrs d’eux que personne n’ose s’y opposer. Le principe a été illustré deux fois en une semaine à Nantes, avec deux émeutes.

Le 24 août, à Bellevue, vers 18h45, un homme recherché pour des rodéos dans les quartiers nord de Nantes le 7 juin dernier est difficilement interpellé par les forces de l’ordre. Des pavés sont en effet jetés sur les agents de la BAC, un policier est blessé. Sur l’interpellé, pas moins de 134 grammes de résine de cannabis en deux « savonnettes » [900 € à la revente au détail] et 1090 € en liquide. Il était en outre recherché pour exécuter 1 mois de prison ferme ; il a été écroué et sera jugé pour ses rodéos le 25 janvier prochain.

Le 26 août à 16 heures, une trentaine de policiers en tenue, BAC et compagnie départementale d’intervention ont pris en tenaille la place Mendès France par le square des Rossignols et la place Denis Forestier. Quatre personnes ont pu être interpellées – l’un d’eux avait sur lui des pavés stockés non loin du point de deal, un autre est soupçonné d’en avoir jeté sur les forces de l’ordre deux jours plus tôt, un troisième, âgé de 18 ans, s’est débarrassé d’une sacoche contenant des produits stupéfiants, le dernier enfin, âgé de 19 ans, avait sur lui 54 sachets d’herbe de cannabis et 940€ en liquide.

Le 23 août, un homme a fait un refus d’obtempérer rue de Koufra à l’est du quartier Saint-Donatien. Poursuivi par la police, il a remonté le boulevard Jules Verne à contre-sens et s’est réfugié dans un appartement de la cité de la Bottière, chez une personne qu’il ne connaissait pas. Lors de son interpellation, une émeute a eu lieu en bas de la tour, un policier a été blessé par un pavé qu’il a reçu dans le dos, un second a reçu un coup de bâton. Dans sa voiture, les policiers ont retrouvé une bombe lacrymo, trois barrettes de résine de cannabis et quatre sachets d’herbe de cannabis.

Un interpellé pour rodéos, deux armes saisies au Sillon de Bretagne

Par ailleurs, toujours pour rodéos, un jeune homme orvaltais a été interpellé le 24 août place de la Révolution française à Orvault. Agé de 17 ans, il a été formellement reconnu pour deux rodéos avec des véhicules non homologués rue Jacques Callot aux Dervallières à Nantes, les 16 mars et 17 mai derniers. Il sera convoqué devant le juge pour enfants le 11 décembre prochain.

Le 26 août, rue du Danube à Saint-Herblain (Sillon de Bretagne), un équipage de la compagnie départementale d’intervention a saisi deux pistolets d’alarme modifiés pour tirer en 9 mm, cachés dans une canalisation, en compagnie d’une balance de précision, d’un masque et de deux sachets d’herbe de cannabis. L’attirail du parfait dealer…

Louis Moulin

Illustration : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

L’envers des affaires : Karl Zéro balance tout sur Alègre, Fourniret et les réseaux pédocriminels…

Le journaliste Karl Zéro lance un magazine trimestriel d'enquêtes au long cours qui nous plonge dans l’Envers des affaires....

Super Thursday. On vote ce jeudi en Angleterre, en Ecosse et au Pays de Galles lors d’élections cruciales

Le Royaume-Uni vote ce jeudi 6 mai. Tout le Royaume-Uni ? Non, car l'Irlande du Nord ne participe pas...

5 Commentaires

  1. Nous serons intraitables , telles sont les paroles répétées dans tous les médias par nos irresponsables incompétents .

  2. Bonjour. Il serait temps que la législation française s’adapte: à 17 ans, un dealeur, une racaille, ce ne sont plus des enfants. Ils sont peut-être mineurs, mais ils devraient être jugés comme des adultes, et encourir les mêmes peines.

  3. Bonjour à tous ! Que voulez vous, par ces temps nouveaux,
    les hommes sont tout sauf des hommes, ils vont même jusqu’à avoir des désirs d’êtres Mamans, alors se soyez pas surpris qu’ils n’osent pas affronter les voyous ?? Pourquoi donc voudriez vous que ceux du gouvernement comme celui de l’Elysee soit différents de leurs contemporains de la vie courante ? Une alliance à chaque main ! Regardez bien…
    Kephas. Du 31.07.39

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

La Bretagne, région française la plus impliquée dans la traite des Noirs ?

Des Bretons ont joué un rôle massif dans le commerce des esclaves, un business florissant de l'époque des Lumières. Le point sur les données...

« A la bretonne ». L’association qui veut la réunification de la Bretagne…en excluant une partie des électeurs…

C'est ce qu'on appelle au minimum une faute politique. L’association « A la Bretonne ! », a décidé de convier une partie des candidats...

Zoom. Les 300 ans des pompiers de Nantes

Créés trois ans après le grand feu du Bouffay de 1718, les pompiers de Nantes interviennent au secours de la population depuis plus de...

Naoned : Plakennoù-straed nevez e brezhoneg

Un dornad a blakennoù-straed nevez e brezhoneg a zo bet staliet war enez Naoned ar sizhun dremenet gant servijoù an ti-kêr. Hiviziken e c'hello...