Chevaux mutilés. Un suspect interpellé dans le Haut-Rhin

A LA UNE

A la rencontre d’Estelle Redpill, « l’influenceuse » qui fait fantasmer une certaine presse de gauche [Interview]

Les réseaux sociaux regorgent de jeunes et moins jeunes qui parviennent, après quelques vidéos tournés sur un sujet en...

Il y a Zemmour et Naulleau, mais aussi « Zemmour et Bolloré »

Passer d’une chaîne d’information (Cnews) à une station généraliste (Europe 1), voilà l’une des tâches auxquelles Vincent Bolloré s’attaque...

Napoléon : « Ma vie est un roman »

Ce mot, peut-être apocryphe, ne manque pas, de toute façon, de justesse. C’est d’ailleurs pourquoi Napoléon Bonaparte a autant...

Brest. Une semaine « brûlante » dans les quartiers « sensibles » de Pontanézen et Bellevue

Brest a été le théâtre de plusieurs épisodes de violence urbaine, dans les quartiers de Pontanézen et de Bellevue,...

Il y a 100 ans était fondée l’Irlande du Nord. Quelle histoire ? Quel avenir ? Explications et sondage.

Ce 3 mai 2021, l'Irlande du Nord fête les 100 ans de sa création. Entité britannique, la province britannique...

Un premier suspect a été placé en garde à vue dans le cadre de cette vague d’actes barbares commis contre des chevaux.

L’homme interpellé a été reconnu grâce à un portrait-robot. Le suspect est un homme de 50 ans, sans emploi. Il serait connu des services de police allemands pour des agressions sur des animaux. En France, il est plutôt connu pour des affaires de stupéfiants. Les perquisitions à son domicile n’ont pas été concluantes pour le moment. Ces actes de mutilation sur des chevaux se sont multipliés depuis le mois d’août. 153 enquêtes ont été ouvertes dans plus de la moitié des départements. Ce week-end de nouvelles affaires sont apparues en Côte-d’Or, dans le Cantal ou dans le Val-d’Oise. Plusieurs chevaux ont été blessés ou tués.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Les Parisiens face à l’insécurité : micro-trottoir

Prévention ou répression ? Voilà la question que l'Institut pour la Justice a posé aux habitants des 18 et...

Vaccins : bientôt la levée des brevets ?

Au sommaire de cette dernière édition de la semaine : la levée des brevets protégeant les vaccins anti-Covid. Le président...

5 Commentaires

  1. Si cette ordure est connue de la police c’est Qu’il n’a pas été puni à sa juste valeur ! Donc on attend quoi pour lui faire subir la loi du Talion : celle qui remet bien les idées en place ……

  2. Rétablir dans un premier temps la peine de mort qui évitait toute récidive . Sa suppression a désarmé la Justice qui déterminait tous les degrés des autres peines par rapport à elle …Elle permettait en outre au criminel de rendre avec justesse exactement ce qu ‘ il avait dérobé à sa victime! et de mourir dans la serénité !…

  3. envoyez cet racaille a la fourriere et siau bout d’un an il n’est pas adoptée qu’on lui coupe les burnes les oereilles et la tete alouette

  4. Oui, c’est bien joli : « elle permettait en outre au criminel de rendre avec justesse exactement ce qu’il avait dérobé à sa victime et de mourir dans la sérénité ! » comment peut on rendre à la victime d’un meurtre ce qu’on lui a dérobé (sa vie) ? ça fait plusieurs fois que je relis, sans comprendre, surtout que finalement, c’était le criminel qui mourait dans la sérénité? contrairement à la victime sans doute ! Je suis pour la loi du Talion : pas de récidive, pas de frais d’internement, pas de pleureuses prêchant la compassion liquoreuse, gluante et insupportable aux familles des victimes et ceux qui logiquement les soutiennent.

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

Mutilations d’animaux. Après les chevaux, les vaches ?

Des cas de vaches mutilées ont été à déplorer en Centre-Bretagne tandis que les enquêtes sur les mutilations de chevaux n'ont pas permis d'élucider...

Chevaux mutilés et tués : ils organisent la résistance

Depuis 2018, des attaques barbares de chevaux ont lieu dans toute la France : yeux arrachés, découpe de l'oreille droite, des organes génitaux... les...

Quels barbares mutilent donc les chevaux en France ?

Camille Galic, journaliste pour le journal Présent, nous adresse un papier publié le 8 septembre dernier dans le quotidien. Nous le reproduisons ci-dessous (pour...

Loin des mutilations, le Cadre Noir de Saumur et la passion de l’équitation !

Il y a des lieux dont l’atmosphère permet de nous emmener « hors du temps », loin des vols, viols, squats et autres mutilations d’équidés. Le...