États-Unis. Construction d’une ville « pro-Noirs » : un communautarisme autorisé pour la presse française ?

A LA UNE

Régionales 2021. Les résultats dans toutes les régions de France

Retrouvez ci-dessous les résultats des élections régionales dans toutes les régions de France. L'abstention s'établit à 66,1%, ce qui constitue...

Etrangers en situation irrégulière. Des soins évalués à plus d’un milliard et demi d’euros par an

C’est un pavé dans la mare que vient de jeter au parlement une députée de l’opposition. Dans un rapport rendu...

Elections régionales 2021. Les résultats en Bretagne et Pays de la Loire

Retrouvez tous les résultats du premier tour des élections régionales et départementales ce dimanche 20 juin 2021 en Bretagne...

Régionales 2021. Avec un score prévu de 66%, l’abstention triomphe et signe l’échec de la Vème République

Les résultats du premier tour des élections régionales et départementales seront publiés à partir de 20 h, ce dimanche 20 juin 2021. Mais déjà,...

Bande dessinée. René le Honzec et Torr’Pen rejoignent Breizh-info.com [Interview]

Nos lecteurs amateurs de bandes dessinées vont être ravis : René le Honzec, à qui l’on doit notamment « Histoire de...

La création d’une ville « pro-Noirs » aux États-Unis en réponse à un prétendu « racisme systémique » est perçue avec une certaine bienveillance par certains médias français. Il y a fort à parier qu’il en serait allé autrement s’il avait été question d’une ville « pro-Blancs ».

« Freedom », une ville destinée aux familles noires

Y aurait-il des communautarismes ayant meilleure presse que d’autres ? Aux États-Unis, Ashley Scott et Renee Walters, deux Afro-Américaines, ont eu l’idée de fonder une ville pour les Noirs.

Le projet est en cours de réalisation, puisque le mois de dernier, ce sont 19 familles noires qui ont fait l’acquisition de terrains près de Macon, dans le comté de Wilkinson, dans l’État de Géorgie. Le but est clair : construire une nouvelle ville dénommée « Freedom » [NDLR : « Liberté »], censée s’étendre sur environ 40 hectares. Pour cela, ces familles ont créé la Freedom Georgia Initiative pour mettre en commun l’argent nécessaire à l’achat d’un terrain.

Une ville « pro-Noirs à tous les égards »

C’est donc dans le sillage de l’affaire George Floyd et des manifestations Black Lives Matter du printemps dernier que l’initiative de créer cette ville pour les familles noires a vu le jour. Les deux fondatrices envisagent aussi la création d’un lac artificiel pour le développement de la pêche dans la perspective de rendre cette nouvelle commune autosuffisante à terme. Pour l’instant, tout reste à construire.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Meet Renee Walters @front_page_nay and Ashley Scott @ashleyscottkw. The President and Vice President Of The Freedom Georgia Initiative

Une publication partagée par The Freedom Georgia Initiative (@freedomga2020) le

Auprès de CNN, Renee Walters détaille ses motivations : « Nous avons des maris noirs. Nous avons des fils noirs. Et je commençais à me sentir submergée par ce sentiment d’anxiété quand mon mari quittait la maison pour aller travailler ».

Interrogé sur la dimension potentiellement ségrégationniste de son projet, Ashley Scott déclare quant à elle : « Nous sommes une communauté intégrée, tolérante et diverse, donc nous n’avons pas l’intention de créer une ville exclusivement noire, mais elle devra être pro-Noirs à tous les égards ».

La création de cette ville matérialisant le communautarisme noir a également été évoquée par plusieurs titres de presse en France. Mais, là où une initiative similaire aurait subi les foudres de cette même presse s’il avait été question d’une ville « pro-Blancs », elle se montre beaucoup plus compréhensive avec le projet des deux Afro-Américaines.

Plusieurs titres insistent ainsi sur le fait qu’il s’agit pour ces familles noires de bâtir une « ville sûre », sous-entendant que la communauté noire aux États-Unis serait à la fois menacée par les violences policières mais aussi par les Blancs plus généralement. Or, si l’on en croit les statistiques ethniques sur la criminalité dans le pays, ces derniers ne sont pas une menace pour les Noirs, bien au contraire…

AK

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Elections : Après la gifle, la fessée de Macron – Le Journal du lundi 21 juin 2021

Au programme ce soir, un journal majoritairement consacré aux élections régionales. Avec une abstention record, environ deux Français sur trois...

Carantec (29). Un homme poignardé à mort par trois individus

Un homme est mort ce lundi à Carantec. Agé de tout juste 18 ans, ce dernier aurait été poignardé...

Articles liés

Pour gagner la souveraineté , l’UE doit réviser ses relations avec les Etats-Unis

Alors que l’exercice de l'OTAN Formidable Shield 21 se déroule dans l’atlantique nord, les deux pays engagés, les États-Unis et Danemark, sont au cœur...

Stadoù-Unanet : ur yezh ar sinoù evit… ar re zu !

E-pad ur mare e oa bet diouzh ar c'hiz, e skolioù-meur amerikan zo, hini Oakland da skouer, da gas war-raok an « Ebonics », da lavaret...

Toussaint Louverture. Le héros noir était-il propriétaire d’esclaves ?

Interrogée sur ce point troublant par Stéphane Bern, Rokhaya Diallo dédramatise : avant la Révolution, c'est vrai, Louverture a "développé plusieurs affaires qui lui...

Mort de George Floyd. Le verdict annulé pour cause de partialité d’un juré pro Black Lives Matter ?

Le policier Derek Chauvin, jugé coupable du meurtre de l’Afro-Américain George Floyd - à l'occasion d'un procès hors norme entouré d'une propagande quasi stalinienne...