Piero San Giorgio : « L’hiver approche et risque d’être dangereux ! »

A LA UNE

Il y a Zemmour et Naulleau, mais aussi « Zemmour et Bolloré »

Passer d’une chaîne d’information (Cnews) à une station généraliste (Europe 1), voilà l’une des tâches auxquelles Vincent Bolloré s’attaque...

Napoléon : « Ma vie est un roman »

Ce mot, peut-être apocryphe, ne manque pas, de toute façon, de justesse. C’est d’ailleurs pourquoi Napoléon Bonaparte a autant...

Brest. Une semaine « brûlante » dans les quartiers « sensibles » de Pontanézen et Bellevue

Brest a été le théâtre de plusieurs épisodes de violence urbaine, dans les quartiers de Pontanézen et de Bellevue,...

Il y a 100 ans était fondée l’Irlande du Nord. Quelle histoire ? Quel avenir ? Explications et sondage.

Ce 3 mai 2021, l'Irlande du Nord fête les 100 ans de sa création. Entité britannique, la province britannique...

La Bretagne, région française la plus impliquée dans la traite des Noirs ?

Des Bretons ont joué un rôle massif dans le commerce des esclaves, un business florissant de l'époque des Lumières....

Piero San Giorgio vient d’adresser un courriel avec quelques conseils à ses lecteurs et à ses suiveurs. Nous vous les reproduisons ci-dessous alors que nous entrons dans une période qui s’annonce comme étant turbulente (et incertaine).

Entre zones rouges et écarlates, entre l’économie qui est à genoux et avec les effets de l’élection américaine qui sont à redouter, l’hiver 2020-2021 risque d’être dangereux. À cela s’ajoutent les risques habituels que sont les chutes de neige, les tempêtes et les risques de coupure d’électricité.

Il faut donc se préparer ou, si vous l’êtes déjà, revoir les stratégies et les procédures opérationnelles, combler les lacunes et améliorer ce qui peut l’être.

Par où commencer ?

Si l’on reprend les 7 éléments de la Base Autonome tels que décrits dans les livres Survivre à l’effondrement économique  et Rues barbares, on peut travailler sur le strict minimum :

  1. Eau – avez-vous des réserves d’eau pour tenir quelques jours ? Avez-vous des contenants pour récupérer de l’eau ? et avez-vous un système de filtrage ? Sur ce dernier point, je vous conseils le Berkey (ils font une promotion ici).

  2. Nourriture – en cette fin de saison, pour ceux qui ont un potager, il est temps de récolter les poires, les pommes, châtaignes, les pommes de terre et bientôt des potirons/courges, puis poireaux d’hiver, etc. et de voir si vous avez suffisamment de réserves alimentaires en cas de crise. Une bonne méthode, c’est le « copy-canning » où il s’agit d’acheter pendant un mois tout en double (essayez en octobre !) afin d’accumuler lors de chaque course de quoi tenir – si vous achetez des pommes pour une semaine, achetez pour une semaine de fruits en conserve… si vous achetez un kilo de viande, prenez un kilo de viande à congeler, etc. Ainsi, en un mois, vous aurez créer pour vous et votre famille un mois de nourriture en réserve – que vous pourrez toujours cuisiner plus tard si tout va bien (ou lors de la rotation des stocks). De plus, vous observerez dans ce processus tout ce que vous mangez, y compris les trucs qui sont mauvais (coca, machins transformés, etc.).

  3. Santé – avez-vous un kit médical chez vous ? Sans doute ! Mais regardez s’il est à jour et s’il est fourni de matériel et des médicaments que vous utilisez ou dont vous pourriez avoir besoin. Pensez aux « médicaments » pour les maux de gorge, le rhumes et refroidissements hivernaux (perso, j’aime bien les suppléments de vitamine C et D3). Essayez d’obtenir auprès de votre médecin un peu de médicaments sur ordonnance (antibiotiques, etc.) – genre amoxicilline et, surtout, un peu de stock de vos médicaments préférés si vous avez une maladie chronique…

Bien sûr, pensez à faire du sport et à améliorer votre capacité en force, endurance… ça pourra servir !

Dans Rues barbares, on décrit le contenu des divers kits médicaux, comme, par exemple : 

– pansements 10x10cm ; 

– pansements pour ampoules ; 

– pansements antiadhésifs de 7x7cm ; 

– sparadraps, steri-stripsTM, scotch médical ; 

– gaze en rouleaux et en carrés de 20 cmx20 cm ; 

– bandages de diverses tailles : en rouleaux, triangulaires ; 

– compresses ; 

– coton et ouate ; 

– compresses stériles de 7x7cm ; 

– compresses stériles de 10x10cm ; 

– tampons stériles de 12x22cm ; 

– serviettes antiseptiques ;

– bétadine, mercurochrome…

– coussins hémostatiques (QuikClotTM, CeloxTM ou équivalents). 

– solution saline. (Probablement la meilleure solution pour rincer et nettoyer une plaie) ; 

– eau oxygénée ; 

– huile de clou de girofle ; 

– forceps dentaires ;

– grandes attelles de type Samsplint ou équivalentes ; 

– bandages triangulaires ;

– attelles pour les doigts ;

– compresses chauffantes ;

– bandes de contention type Elastoplast de 5x130cm ;

– bandes de contention type Elastoplast de 15x150cm ;

– bandes crêpe ; 

– bandes de gazes de 5x130cm ; 

– gel antibactérien ; 

– gants en Nitrile ;

– sacs plastique type sac congélation, qui peuvent servir à se débarrasser de produits contaminés par exemple.

  1. Énergie – pensez à ajouter un peu de piles et de batteries pour vos lampes de poche ! En ce moment Olight fait des promotions : ici.

  2. Compétences – il n’y a pas que le matériel ! Profitez des longues soirées d’automne pour vous former – il y a beaucoup de formations en ligne disponibles afin d’apprendre un nouveau métier, développer de nouvelles compétences, etc. Prenez le temps de réévaluer vos priorités professionnelles et les compétences qui seraient utiles pour vous (et plaisantes aussi !!)

  3. Défense – depuis 10 ans que je vous dis qu’il faut s’armer, l’avez-vous fait ? Si non, mais vous attendez quoi ? Que le couteau de la chance enrichisse votre trachée ? Allez hop ! Commencez les démarches pour obtenir les permis nécessaires. Pensez aussi à vos stocks de munitions – achetez ce que vous pouvez, car il y des ruptures de stock de plus en plus fréquentes… Quant aux formations, pour savoir bien utiliser ces outils, ne perdez-pas de temps ! Faites-en !

  4. Lien social – connaissez-vous vos voisins – de palier, d’immeuble, ou si vous êtes à la campagne, de la ferme d’à côté ? Les connaissez-vous vraiment ? Allez les voir ! Apportez-leur un petit cadeau – un livre (je dis ça, je dis rien…), une bouteille de vin, etc. Bref, trouvez l’opportunité pour engager la conversation. Pas besoin de devenir amis pour la vie, mais au moins, créer un lien, de l’échange… Vous aurez besoin les uns des autres en cas de crise… Et, l’hiver, la crise n’a pas besoin de ressembler à l’invasion par le Wakanda, mais la voiture bloquée à cause de la neige, un problème de voisinage à résoudre, un animal perdu, la surveillance de la maison lorsque vous n’êtes pas là, le gardiennage des enfants, etc.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

L’écriture inclusive officiellement interdite dans l’Education nationale

Dans une circulaire publiée au Bulletin officiel ce jour, l'Éducation nationale écarte "l’écriture dite inclusive qui utilise notamment le point médian". Cela...

La dernière bataille d’Anne de Bretagne : étude isotopique des combattants de 1491

Une équipe pluridisciplinaire de chercheurs de l’Inrap, du CNRS, des universités d’Ottawa, Rennes 2, Toulouse III - Paul Sabatier...

Articles liés

Après le Virus, le confinement criminel. Par Piero San Giorgio

Voici le 22ème volet de la série « Après le virus » réalisée par Piero San Giorgio. Ce dernier revient sur le confinement, qu'il...

Pour Vol West (Le survivaliste), « C’est la guerre »

Pour Vol West (Le survivaliste), « C'est la guerre » https://www.youtube.com/watch?v=YDa6u9xlsrY Crédit photo : DR  Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de...

Etre Blanc Quand Tout s’Effondre ? Par Vol West

Etre Blanc Quand Tout s'Effondre ? Tel est le thème central du live donné par Vol West, animateur du blog Le Survivaliste et auteur...

Ils veulent survivre à l’effondrement. Vincent Lapierre à la rencontre de survivalistes

David est un survivaliste. Après avoir grandi et vécu toute sa vie en ville, il décide il y a 5 ans d'opérer un changement...