Comment on a laissé l’islamisme pénétrer l’école. L’enquête de Jean-Pierre Obin

A LA UNE

Comment on a laissé l’islamisme pénétrer l’école. Jean-Pierre Obin, ancien inspecteur de l’Education Nationale, publie une enquête qui démontre l’apathie des services publics et la résignation de nombreux professeurs face à l’islam radical.

« J’ai écrit ce livre pour briser le silence qui règne sur la montée de l’islamisme, sur ses ravages parmi les jeunes et sur les dégâts qu’il provoque dans notre école publique. Pendant longtemps, le silence a été la seule réaction  : la célèbre formule “Surtout pas de vagues !” a permis pendant vingt  ans de mener une confortable politique de l’autruche.

J’ai écrit ce livre parce que je suis attaché à la laïcité  : ce principe républicain nous protège et protège nos libertés, celle de croire ou de ne pas croire, celle de pratiquer librement un culte, celle de changer de conviction, celle de critiquer les religions ou l’absence de religion et, pour les parents, celle de confier leurs enfants à l’école publique sans crainte qu’ils y soient harcelés ou endoctrinés.
J’ai écrit ce livre parce que le temps presse et qu’il y a maintenant urgence à  agir. » 

Photo d’illustration : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Thorgal est de retour (bande dessinée)

Créée il y a plus de quarante ans, la bande dessinée Thorgal, teintée de fantastique, est aujourd’hui encore la...

Après Josephine, Bécassine au Panthéon ! [L’Agora]

Avec Josephine Baker (1906-1975), c’est un personnage en grande partie fabriqué selon les méthodes du show business qui entrera...

2 Commentaires

  1. « Comment on a laissé l’islamisme pénétrer l’école »
    Reflexion totalement partiale, car on pourrait, selon le point de vue duquel on se place, se poser la question suivante : « Comment et pourquoi le sionisme dicte sa loi dans notre pays ? ». Ou même accuser « Le catholicisme d’être l’histoire du diable ».
    La plupart de ceux qui critiquent les religions en connaissent finalement peu de chose, comme, d’ailleurs, la grande majorité de leurs pratiquants, qui n’ont généralement qu’une approche toute « extèrieure » plus ou moins grossière, et en ignorent le véritable sens qui en fait le fond.
    l’Islam, c’est l’histoire de toutes les doctrines religieuses (doctrine vient du mot « docere », instruire, enseigner) qui ont toutes été altérées et falsifiées, et dont on a fait des dogmes (de « dokein », sembler).
    L’ignorance est la source de toutes les divisions, comme la connaissance est celle de l’Union.
    Le temps est aujourd’hui, plus que jamais, au rassemblement.
    Pax in terra hominibus bonae voluntatis
    L’Islam, une première approche.
    Lien : https://livresdefemmeslivresdeverites.blogspot.com/2017/07/islamismeismaeliensarabesettouareg.html

    • Vos propos sont démentis par les faits. L’islam est une religion d’assassins, nous l’avons encore vu avec la décapitation d’un professeur de la République avec la complicité idéolique des parents d’élèves musulmans et l’imam de la mosquée de Pantin.

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés