Comment on a laissé l’islamisme pénétrer l’école. L’enquête de Jean-Pierre Obin

A LA UNE

De la belle aube au triste soir. La tragédie d’une famille française en Algérie [Interview]

Il n’est pas de vie qui ne soit inextricablement mêlée à notre histoire collective. Le livre De la belle...

« My life in loyalism ». Acteur majeur des Accords du Vendredi Saint, Billy Hutchinson évoque son engagement unioniste/loyaliste en Irlande du Nord [Interview]

Les éditions irlandaises Merrion Press ont sorti récemment un livre intitulé « My life in loyalism » signé Billy Hutchinson. Si les...

Yves Chauvel (La Bretagne en héritage) : « L’argent de la Région doit aller en priorité voire intégralement aux associations qui promeuvent la Bretagne...

Alors que Le Télégramme publiait récemment les résultats d'un sondage sur les élections régionales à venir, nous n'y avons...

Thierry Burlot (Nous la Bretagne) : « Les Bretonnes et Bretons furent probablement celles et ceux qui furent les plus migrants il y a...

Alors qu'un sondage Odoxa-Le Télégramme donne la liste Nous la Bretagne de Thierry Burlot, investit par LREM, en tête...

Comment on a laissé l’islamisme pénétrer l’école. Jean-Pierre Obin, ancien inspecteur de l’Education Nationale, publie une enquête qui démontre l’apathie des services publics et la résignation de nombreux professeurs face à l’islam radical.

« J’ai écrit ce livre pour briser le silence qui règne sur la montée de l’islamisme, sur ses ravages parmi les jeunes et sur les dégâts qu’il provoque dans notre école publique. Pendant longtemps, le silence a été la seule réaction  : la célèbre formule “Surtout pas de vagues !” a permis pendant vingt  ans de mener une confortable politique de l’autruche.

J’ai écrit ce livre parce que je suis attaché à la laïcité  : ce principe républicain nous protège et protège nos libertés, celle de croire ou de ne pas croire, celle de pratiquer librement un culte, celle de changer de conviction, celle de critiquer les religions ou l’absence de religion et, pour les parents, celle de confier leurs enfants à l’école publique sans crainte qu’ils y soient harcelés ou endoctrinés.
J’ai écrit ce livre parce que le temps presse et qu’il y a maintenant urgence à  agir. » 

Photo d’illustration : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

« Homos ou hétéros, on porte tous le même maillot ». Le nouveau clip de propagande de la Ligue de Football Professionnel

Après les clips gouvernementaux ou d'associations subventionnées contre le harcèlement de rue mettant en scène uniquement d'horribles harceleurs blancs,...

Bruno Attal : « Si mon collègue avait tué cette ordure, il serait où, là, Eric Masson ? En garde à vue, mis en...

Pour le syndicaliste policier Bruno Attal (Touche pas à mon flic) : « Si mon collègue avait tué cette...

2 Commentaires

  1. « Comment on a laissé l’islamisme pénétrer l’école »
    Reflexion totalement partiale, car on pourrait, selon le point de vue duquel on se place, se poser la question suivante : « Comment et pourquoi le sionisme dicte sa loi dans notre pays ? ». Ou même accuser « Le catholicisme d’être l’histoire du diable ».
    La plupart de ceux qui critiquent les religions en connaissent finalement peu de chose, comme, d’ailleurs, la grande majorité de leurs pratiquants, qui n’ont généralement qu’une approche toute « extèrieure » plus ou moins grossière, et en ignorent le véritable sens qui en fait le fond.
    l’Islam, c’est l’histoire de toutes les doctrines religieuses (doctrine vient du mot « docere », instruire, enseigner) qui ont toutes été altérées et falsifiées, et dont on a fait des dogmes (de « dokein », sembler).
    L’ignorance est la source de toutes les divisions, comme la connaissance est celle de l’Union.
    Le temps est aujourd’hui, plus que jamais, au rassemblement.
    Pax in terra hominibus bonae voluntatis
    L’Islam, une première approche.
    Lien : https://livresdefemmeslivresdeverites.blogspot.com/2017/07/islamismeismaeliensarabesettouareg.html

    • Vos propos sont démentis par les faits. L’islam est une religion d’assassins, nous l’avons encore vu avec la décapitation d’un professeur de la République avec la complicité idéolique des parents d’élèves musulmans et l’imam de la mosquée de Pantin.

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés