Arménie. SOS Chrétiens d’Orient lance une opération d’urgence en Artsakh et alerte sur la situation humanitaire.

A LA UNE

Face aux conflits qui meurtrissent les habitants de la république indépendante de l’Artsakh et des zones frontalières de l’Arménie, SOS Chrétiens d’Orient a mis en place une opération d’urgence afin de porter secours aux blessés et aux familles démunies et déplacées. 

L’ONG a envoyé une équipe en urgence au lendemain du déclenchement des conflits du 27 septembre dernier. Cette équipe a mis en place une aide humanitaire à destination des habitants et un soutien matériel à quelques hôpitaux.

Des donations alimentaires et de produits d’hygiène sont effectuées par l’association dans les villes au-delà de la frontière de l’Artsakh, où de nombreuses familles se sont réfugiées. L’association effectue également des donations de matériel médical aux hôpitaux, qui rencontrent un afflux de blessés en provenance du front, mais également de civils touchés par les bombardements.

SOS Chrétiens d’Orient alerte sur la crise humanitaire qui se prépare.  

Sur place, SOS Chrétiens d’Orient constate une situation humanitaire critique : à Stepanakert, des maisons et magasins ont été détruits, et des cratères de grande taille sont observés au sol. Les civils de la capitale, comme des villes et villages situés à la frontière, sont ciblés par des bombardements quotidiens, et de nombreux blessés affluent dans les hôpitaux de Stepanakert, Goris et Erevan, en plus des soldats.

Si la plupart des familles sont confinées dans des caves, d’autres sont évacuées au-delà de la frontière et recueillies dans des hôtels et chez des particuliers, où ils s’entassent en espérant une issue rapide à ce nouveau conflit. La mobilisation générale de l’Arménie en soutien aux habitants de l’Artsakh constitue des privations importantes pour des familles déjà touchées par la pauvreté, et c’est tout le pays qui sortira meurtri de cet épisode.

« Les instances internationales doivent prendre en compte cette situation humanitaire et travailler de manière urgente à la résolution du conflit et la cessation des agressions de l’Azerbaïdjan envers la république indépendante d’Artsakh. » indique l’ONG qui appelle à la mobilisation.

Pour aider, c’est ici

Illustration : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Port d’armes. Un membre de l’ARPAC répond à Stanislas RIGAULT (Zemmour 2022)

Un membre de l'ARPAC répond à Stanislas RIGAULT au sujet d'une intervention récente concernant les Français qui cherchent à...

« J’ai pensé à me suicider » : un producteur de lait breton soutenu par la cellule « Réagir » ose parler

Crise du lait, accumulation de dettes... De nombreux agriculteurs rencontrent des difficultés sur leurs exploitations. Pour éviter de sombrer,...

2 Commentaires

  1. Merci à BI d’attirer l’attention sur le magnifique travail de SOS Chrétiens d’Orient. Cette ONG vient également d’être mise en avant, mais pour d’autres raisons, par Médiapart qui la qualifie « d’ONG d’extrême droite » qui aurait participé aux combats en Syrie contre Daesch et « utilisé » la ville chrétienne martyre de Maaloula … Merci également à Médiapart pour cette série de reportage (feuilleton en 3 épisodes) qui m’ont incité, ne serait-ce que pour les seuls motifs évoqués ici, à apporter mon soutien à cette organisation. Je recommande par ailleurs leur excellent reportage sur la fête de la croix à Maaloula, à retrouver sur

    http://www.soschretiensdorient.fr.

    A noter : aucune qualification politique affublée par Médiapart aux ONG pro-migrantes dans les reportages qui leur sont consacrés (et ils ne manquent pas). Un oubli sans doute.

  2. mediapart soutien les islamistes et met sciemment les chrétiens d’orient en danger , mediapart est un média dangereux , c’est pas Charlie qu’il faut cibler mais mediapart !!!

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés