Astronomie. De la taille de la Terre, la plus petite planète solitaire jamais observée [Vidéo]

A LA UNE

Covid-1984 (Telegram) : « Dans l’Histoire du monde, je n’ai pas souvenir que des esclaves aient été libérés plus vite parce qu’ils obéissaient mieux » [Interview]

Sur le canal Telegram, dont nous vous avons expliqué le process récemment, on trouve énormément de chaines qui diffusent...

Alain de Benoist : « Internet n’est pas un espace de liberté, mais un espace de flicage, d’ordures verbales et de tout à l’égo...

Cela faisait quelques mois que nous n'avions pas interviewé Alain de Benoist afin de connaitre son sentiment sur l'actualité...

Royaume-Uni. L’Écosse bientôt indépendante ? L’Irlande bientôt réunifiée ?

L'Écosse toujours un peu plus sur la voie de l'indépendance ? La perspective est confortée par un nouveau sondage...

Commando au CHU de Nantes : « L’indigence des forces de l’ordre face aux trafiquants de drogue devient impossible à cacher »

L’intrusion au CHU Hôtel-Dieu de Nantes, dans la nuit du 21 au 22 janvier, d’un commando de délinquants pour...

Philippe Baillet : « Avec Sparta nous entendons précisément renouer avec des formes de vraie critique sociale » [Interview]

Nous vous proposons ci-dessous de découvrir la publication Sparta, nouvelle revue de réflexion culturelle, politique, métapolitique et philosophique, qui...

Des astronomes ont pu détecter la plus petite planète solitaire jamais observée. Comment évoluent ces astres « orphelins » ?

Une planète solitaire et sans étoile…

Une planète d’une masse similaire à celle de la Terre « semble flotter toute seule dans l’espace » selon le magazine scientifique britannique New Scientist. Cette planète aurait une autre particularité : il s’agirait de la « plus petite planète solitaire jamais observée ». Toutefois, ce type d’astre est aussi courant dans l’espace que les étoiles dans la Voie lactée d’après les estimations de certains astronomes.

Et, parmi les rares planètes solitaires déjà recensées, elles sont, dans leur grande majorité, « bien plus massives que Jupiter ». Pour détecter ces planètes, les scientifiques s’appuient sur le phénomène de « micro-lentille gravitationnelle », observable lors du passage d’une planète devant un objet plus brillant. C’est alors que l’attraction gravitationnelle de la planète vient infléchir la lumière de l’objet en question. En mesurant la durée de ce phénomène de micro-lentille, on peut alors évaluer la taille de la planète solitaire.

Une distance à déterminer

Ainsi, concernant la taille de l’astre solitaire, le New Scientist rapporte que les trente auteurs de l’étude, dont l’astronome Przemek Mróz, auteur principal et chercheur en astronomie au California Institute of Technology, ont donc mesuré l’événement de microlentille le plus court jamais observé puisque d’une durée de 41,5 minutes.
De quoi permettre aux astronomes d’en déduire que la planète solitaire gravitant autour de notre galaxie aurait « a une masse similaire à celle de Mars ou de la Terre, selon la distance à laquelle elle se trouve ». Une distance « que l’équipe n’a pas pu déterminer », souligne l’article.
Les planètes solitaires peuvent se retrouver orphelines pour plusieurs raisons, notamment à cause des interactions dynamiques entre les planètes géantes qui entraînent une perturbation de l’orbite des petites planètes intérieures mais aussi des interactions entre les étoiles des systèmes binaires ou trinaires et les amas d’étoiles. Une fois sortie du champ gravitationnel, une planète solitaire est pratiquement condamnée à dériver dans l’espace interstellaire pour toujours.

AK

Crédit photo : Pixabay (Pixabay License/Mikkehouse)
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

LA QUOTIDIENNE

Recevez chaque matin dans votre boîte mail la Quotidienne de BREIZH-INFO

- Pour soutenir BREIZH-INFO et l'info sans filtre -

Les derniers articles

Jean de Kervasdoué : « Les écolos nous mentent ! »

Jean de Kervasdoué, économiste, professeur émérite au CNAM et membre de l’Académie des technologies, auteur de "Les écolos nous...

Jean-Marc Jancovici : Énergie et climat pour demain. Quels scénarios après les crises?

Conférence en ligne organisée par l'INSEAD le 18 janvier 2021 : Energie et climat pour demain, relance et finitude...

1 COMMENTAIRE

  1. Entre la terre et mars, il y a presque un coef 10 !
    Ceci explique grandement que Mars n’ait qu’une atmosphère ténue et n’est lion d’être une planète sœur vraiment habitable…

Comments are closed.